• Accueil > 
  • Auto > 
  • Actualités > 
  • Tesla > 
  • Malgré les difficultés de Tesla et l'action en baisse, Elon Musk garde le cap sur ses projets

Malgré les difficultés de Tesla et l'action en baisse, Elon Musk garde le cap sur ses projets

Tesla a présenté mercredi des résultats financiers trimestriels... (photo REUTERS)

Agrandir

Tesla a présenté mercredi des résultats financiers trimestriels fortement déficitaires, mais moins mauvais que les attentes des analystes boursiers. Ci-haut, Elon Musk, fondateur et PDG de Tesla.

photo REUTERS

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

AFP, La Presse

Alors que Tesla vient d'annoncer une perte record mais une amélioration de sa production, son président Elon Musk a indiqué qu'il annoncera avant 2019 où sera construite la deuxième usine d'assemblage Tesla. Il a aussi promis pour «bientôt» l'annonce du site de la deuxième usine géante de batteries, en Chine.

À ce sujet, il a aussi annoncé un rapprochement opérationnel des usines de voitures et des usines de batteries : «Dans l'avenir, les usines de batteries comprendront également la production de voitures», a dit M. Musk durant un appel-conférence tenu avec les analystes boursiers et les médias peu après la publication des résultats financiers, mercredi après-midi. 

Cela semble indiquer que l'usine de batteries jouxtera la future usine d'assemblage Tesla en Chine, un autre projet de l'hyperactif et dépensier entrepreneur. Cela pourrait aussi révéler une préférence pour un site d'assemblage près de l'usine de batteries GigaFactory de Sparks, au Nevada. 

Musk brusque avec un analyste

Durant l'appel-conférence diffusé sur YouTube, M. Musk a brusquement interrompu un analyste qui l'interrogeait au sujet des difficultés de Tesla. Musk a dit que ses questions étaient «sèches» et «déplaisantes». Il a ensuite préféré aux questions des analystes plusieurs questions d'un intervenant sur YouTube. L'analyste Joseph Spak, de RBC Marché des capitaux, a qualifié le tout «de conférence téléphonique étrange qui manquait de réponses aux questions qui préoccupent les investisseurs».

Il a ensuite ajouté que «le sentiment général est que le ton défensif (d'Elon Musk) en disait long». Aujourd'hui vers 13 h 45, l'action était en baisse de 6,44 % (19,40 $), à 281,75 $ à la Bourse NASDAQ.

Tesla traverse actuellement un moment de vérité dans sa jeune histoire (15 ans) en raison de graves retards pris par la production du Modèle 3. Mais M. Musk s'est voulu rassurant : «Notre but est de produire environ 5000 Modèle 3 par semaine dans environ deux mois», a assuré le constructeur, expliquant avoir «largement éliminé les goulots d'étranglement» dans la production à l'usine d'assemblage Tesla de Fremont, en Californie. 

M. Musk a par ailleurs indiqué que la production du futur VUS compact abordable Modèle Y ne commencera pas avant 2020 et ne se fera pas sur le site de Fremont qui est «follement rempli».

«Fier» d'avoir augmenté la production du Modèle 3

Le Modèle 3, dont le prix de base est de 35 000 dollars, est censé permettre à Tesla de pénétrer le segment moyen de gamme et d'atteindre une production de masse au moment où les constructeurs automobiles américains classiques, à l'instar de Ford, se désengagent du marché des voitures compactes.

Le groupe, qui a des légions de fans allant de l'acteur oscarisé Leonardo diCaprio au rappeur Kanye West, avait évoqué il y a deux ans viser une production de 500 000 voitures par an en 2018. Or Tesla n'a même pas réussi à produire 100 000 véhicules en 2017. 

Ces objectifs ont été deux fois revus à la baisse et, cette fois, Tesla a réussi des avancées, bien en deça des objectifs originaux, mais conformes aux derniers objectifs révisés. «La chose dont je suis le plus fier c'est l'augmentation rapide de notre production», a souligné mercredi M. Musk, qui a repris en mains le contrôle des opérations et confié dormir à l'usine.

Tesla continue toutefois de brûler beaucoup d'argent et les chiffres trimestriels publiés hier ont conforté les experts qui estiment que Tesla devrait lever de nouveaux capitaux et s'endetter davantage d'ici la fin de l'année s'il veut accélérer sa production à l'international, développer son VUS compact et «abordable» baptisé Model Y et financer ses autres projets dont la production de batteries.

«Pas envie» de lever de l'argent

«Je n'ai pas spécifiquement envie de lever de l'argent», a rétorqué l'entrepreneur, disant compter sur les ventes et les marges de profit du Modèle 3 et sur des économies pour gagner de l'argent 

au second semestre et présenter une trésorerie positive. Malgré ses difficultés, le chiffre d'affaires a quand même bondi de 26,4% à 3,41 milliards de dollars.

Tesla table sur une réduction de ses dépenses d'investissements à 3 milliards de dollars cette année, contre 3,4 milliards en 2017.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer