• Accueil > 
  • Auto > 
  • Actualités > 
  • Tesla > 
  • Le chef de la production du Modèle 3 s'en va; mais le vrai chef c'est Musk, dit Tesla

Le chef de la production du Modèle 3 s'en va; mais le vrai chef c'est Musk, dit Tesla

Il n'y a qu'un soleil dans les cieux... (photo AFP)

Agrandir

Il n'y a qu'un soleil dans les cieux et il n'y a qu'un No 1 chez Tesla. Tesla a minimisé l'importance de la démission de Doug Field, prenant la peine de communiquer avec plusieurs médias spécialisés pour indiquer qu'il n'y a qu'un seul ingénieur en chef chez Tesla, le pdg Elon Musk.

photo AFP

D'après AFP, AP

Tesla a indiqué lundi que le responsable de la production de son dernier modèle de voiture électrique quittait l'entreprise, un départ qui survient après que le patron Elon Musk lui a retiré des responsabilités. Mais Tesla a souligné que Doug Field, était en fait le No 3 dans la hiérarchie des ingénieurs chez Tesla et que le No 1, c'est nul autre que le fondateur Elon Musk.

Le départ de Doug Field --officiellement vice-président en charge de l'ingénierie-- intervient au moment où le groupe basé en Californie dit avoir enfin atteint son objectif de production de 5000 Modèle 3 par semaine.

Il y a quelques semaines, Doug Field était parti en congé sabbatique après que Elon Musk eut personnellement assumé la production du Modèle 3 pour remédier à divers ratés. Après ce désaveu implicite, Fields a donné sa démission : «Après presque cinq ans chez Tesla, Doug Field tourne la page», a indiqué lundi à l'AFP un porte-parole de Tesla.

Tesla a minimisé l'importance de cette démission, prenant la peine de communiquer avec plusieurs médias spécialisés pour indiquer qu'il n'y a qu'un seul ingénieur en chef chez Tesla, le pdg Elon Musk. « Un porte-parole de Tesla nous a contactés pour indiquer que Doug Field était le chef de l'ingénierie des véhicules. Elon Musk est l'ingénieur en chef de l'entreprise, suivi par le chef de la technologie, JB Straubel. Field était le troisième ingénieur dans la hiérarchie», a indiqué le magazine The Verge.

Pas le premier haut cadre à partir

Le groupe a connu ces derniers mois une vague de départs de responsables, dont celui du logiciel d'assistance à la conduite Autopilot fin avril.

Tesla est depuis plusieurs mois à un tournant de sa jeune histoire et sous pression des marchés financiers car le Modèle 3, censé faire entrer le constructeur dans la production de masse, a connu d'importants retards de production.

Le groupe a annoncé en juin la suppression de 9 % de ses effectifs après avoir déjà entamé une vaste réorganisation interne, consistant notamment à supprimer des échelons hiérarchiques. Elon Musk a en particulier décidé de diriger lui-même la production du Modèle 3, dont le prix de base est de 35 000 $ US (46 000 $ CAN).

Tesla, qui essaie par tous les moyens de devenir rentable cette année malgré les pertes accumulées jusqu'ici, avait précisé que les suppressions de postes n'auraient pas d'impact sur la production du Modèle 3.

Le groupe a connu ces derniers mois une vague de départs de responsables, dont celui du logiciel d'assistance à la conduite Autopilot fin avril.

Tesla a fini la séance à la Bourse de New York en repli de 2,3% à 335,07 dollars lundi et a continué sa chute mardi : l'action se transigeait à 316,67 $ en forte baisse de 5,5 % à 11 h 40 ce matin.

L'action était à 370,83 $ à son sommet du mois, le 18 juin.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer