article:4611578:article

Volks en mode hybride branchable

Avec l'arrivée prochaine de la version de série de ce CrossBlue, l'amateur du constructeur allemand va quoi qu'il en soit passer dans une autre dimension.

Agrandir

Avec l'arrivée prochaine de la version de série de ce CrossBlue, l'amateur du constructeur allemand va quoi qu'il en soit passer dans une autre dimension.

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

Publicité

Publicité

Sébastien Templier | La Presse

Publié le 15 janvier 2013 | Mise à jour le 16 janvier 2013 à 09h09

C'est un prototype, mais pas pour longtemps. Dévoilé à Detroit, le Volkswagen CrossBlue préfigure l'arrivée d'un nouveau VUS intermédiaire exclusif au marché nord-américain. Sept places, turbo diesel, hybride branchable et luxueux. On est loin du Routan...

On ne donne plus beaucoup de temps à la fourgonnette de Volks dans le milieu automobile. Au Canada, on ne vendra cette année que des modèles 2012... Le CrossBlue la pousse un peu plus vers la sortie. Avec l'arrivée prochaine de la version de série de ce CrossBlue, l'amateur du constructeur allemand va quoi qu'il en soit passer dans une autre dimension.

Jugez plutôt: plus long que le Touareg (5 mètres contre 4,8 mètres), rapide (le 0-100 km/h est abattu en 7,5 secondes) et économique (3,2 L/100 km en moyenne), le CrossBlue possède un espace intérieur comparable à une fourgonnette, avec une capacité de chargement proche des 2000 litres une fois les deux banquettes arrière rabattues. Cet imposant VUS offrira six ou sept sièges, selon la configuration.

Malgré tout ça, il n'a rien d'une fourgonnette. Si l'on se réfère à sa carrosserie. Esthétiquement, Volkswagen l'a voulu «masculin», c'est à dire ressemblant à un VUS américain.

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

Agrandir

Le CrossBlue est d'une autre dimension et d'une autre configuration sous le capot également. Ce véhicule est avant tout un hybride branchable turbo diesel doté d'une transmission automatique à double embrayage et d'un arbre de transmission électronique. Dans les faits, il possède un 4 cylindres turbo à injection directe couplée à deux moteurs électriques - l'un placé sur l'essieu arrière et d'une puissance de 85 kW, l'autre sur l'essieu avant à la puissance de 40 kW. L'ensemble offrira une puissance totale de 225 kW. L'un ou l'autre des moteurs électriques peut être sollicité seul selon le mode de propulsion.

Avec sa batterie au lithium-ion d'une capacité de 9,8 kWh (environ un tiers moindre que celle de la Volt), son autonomie déclarée en mode tout électrique varie de 22 km à 33 km, selon les tests routiers d'analyses américain et européen. Notons qu'à la pompe, ce rouage intégral ne consommerait que 3,2 L/100 km en moyenne en mode hybride, et 8,1 L/100 km en mode diesel seul.

Ce Volkswagen a de quoi séduire. Mais à quel prix?

Publicité

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer