Spécial Neige - les berlines 4X4 qui résistent encore aux VUS : Volkswagen CC

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

collaboration spéciale

La Presse

Devant la déferlante utilitaire, quelques berlines à rouage intégral opposent une certaine résistance. Mais pour combien de temps encore ?
Nous terminons notre revue de ce segment avec une voiture qui ne résistera plus bien longtemps puisque Volkswagen a annoncé sa disparition l'an prochain.

La cause est entendue, Volkswagen ne donnera pas suite à la CC. La fin de sa production est programmée pour le mois prochain. Dommage, parce que cette berline qui reprenait le concept « coupé-berline » inauguré par la CLS de Mercedes ne manquait pas de charme. Pour ce dernier tour de piste, Volkswagen propose désormais une seule version et, contre toute attente, c'est la version quatre cylindres qui écope. En effet, VW ne propose la CC qu'avec le moteur V6 de 3,6 litres et le rouage intégral. Cette combinaison a naturellement un prix, puisque la CC se vend désormais plus de 40 000 $.

Stable, sûre, équilibrée, mais plus très jeune

Cette Volkswagen est certainement très belle, mais le ramage équivaut-il au plumage ? Selon l'angle sous lequel on l'examine, le bilan routier peut être évalué de façon contradictoire.

Pour les sceptiques, cette Passat CC laisse entrevoir de belles promesses, mais peine aujourd'hui à dissimuler son âge. D'une stabilité irréprochable, cette Volkswagen compte sur un train avant suffisamment incisif pour mordre les épingles et les virages à faible rayon. Dans le même registre, on appréciera qu'elle braque court pour faciliter les manoeuvres à basse vitesse. En somme, le comportement de cette Allemande ravit à bien des égards. Elle est sûre, équilibrée, et sa consommation est modérée (VW autorise désormais l'usage de l'essence ordinaire) considérant le poids et la cylindrée de l'auto.

À l'inverse, on peut analyser le comportement de la CC d'un tout autre point de vue. La direction à assistance électrique gomme en partie les sensations ressenties au volant. D'autres trouveront à redire sur la qualité du débattement des suspensions, qui gagnerait à s'assouplir davantage sur les petites déformations pour mieux se tendre sur les grandes. Côté moteur, le V6 de 3,6 litres ne manque pas de pédale, mais n'en manque pas moins de caractère. Peut-être en aurait-il eu plus s'il avait pu épouser une boîte à double embrayage (DSG) ? On ne le saura jamais.

Trois fleurs, trois tomates

On aime

Silhouette singulière

Assemblage soigné

Fiabilité éprouvée

On aime moins

Modèle orphelin

Amortissement ferme et direction peu communicative

Visibilité

La CC en bref

Fourchette de prix : de 42 000 $ à 47 500 $

Rouage intégral : De série

Consommation : 12,8 L/100 km

Pour en savoir plus : www.vw.ca

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer