article:4663763:article

Un Américain sur le point d'atteindre les 3 millions de miles avec sa Volvo

La Volvo P1800 de 1966, est en possession de Irv Gordon depuis sa sortie d'usine.

Agrandir

La Volvo P1800 de 1966, est en possession de Irv Gordon depuis sa sortie d'usine.

Photo fournie par Volvo

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

RelaxNews

Publié le 21 juin 2013 | Mise à jour le 5 juillet 2013 à 10h49

Trois millions de miles, cela fait exactement 4 828 033 km. C'est le chiffre qu'affichera bientôt au compteur Irv Gordon, un Américain sur le point de battre son propre record du monde : celui de la plus grande distance parcourue par un même conducteur à bord d'un même véhicule.

La voiture en question, une Volvo P1800 de 1966, est en possession de Gordon depuis sa sortie d'usine. Pour ce retraité de 73 ans, ancien professeur de sciences, ça a été le coup de foudre :

« J'ai acheté ma Volvo P1800 un vendredi et j'en suis immédiatement tombé amoureux », se souvient Gordon. « Je n'arrêtais pas de la conduire. C'était un long weekend. Je l'ai ramenée chez le concessionnaire dès le lundi pour la révision des 1500 miles ».

Ce long week-end laissait présager de sa fabuleuse aventure. En 1976, le compteur avait déjà atteint le demi-million de miles et en 1988, Gordon faisait entrer le coupé suédois dans le livre des records pour la première fois, en ayant parcouru 1,69 million de miles à bord de cette voiture.

« La meilleure façon de traverser l'Amérique, c'est de le faire en voiture », explique Gordon, « Je lance un défi à tout le monde : sortez et allez le plus loin possible. Trouvez votre propre voyage et une raison d'y croire, car on n'a qu'une vie. Peu importe le nombre de routes que j'aurais empruntées, il m'en restera toujours une à découvrir. C'est ce qui rend les choses si exaltantes ».

Lorsque la désormais légendaire Volvo et son conducteur ont passé les 2 millions de miles, c'était sur Times Square en 2002 et en présence des médias. Tandis que Gordon se prépare à passer une autre étape majeure, son trajet est suivi à la trace par Volvo via 3millionreasons.com. La marque espère inspirer d'autres conducteurs en réalisant un reportage exhaustif sur le parcours de Gordon.

Avec un peu moins de 10 000 miles à parcourir avant d'établir un nouveau record historique, Gordon a prévu un nouveau road trip à travers les États-Unis. L'occasion de se remémorer ses aventures et de se créer de nouveaux souvenirs : « Je prends conscience que ce record-là, personne ne le surpassera. Les prochains milliers de miles seront donc spéciaux et chers à mes yeux. J'ai hâte de revoir mes endroits favoris de la belle et grande Amérique, des parcs nationaux aux cafés d'autoroutes, des grandes routes de la côte pacifique aux petites, moins fréquentées. Envoyez-moi une invitation et peut-être nous rencontrerons-nous pour un petit café ».

Publicité

Selon ses calculs, Gordon atteindra les trois millions de miles en Alaska au mois de septembre, un territoire traditionnellement considéré comme la dernière frontière de l'Amérique. « Ce qui m'importe, ce n'est pas la distance parcourue, mais le voyage qui m'a conduit à atteindre ces 3 millions de miles », explique Gordon. « Je ne me suis jamais fixé pour but d'atteindre un ou deux millions de miles. J'adore simplement conduire et vivre des expériences extraordinaires grâce à ma Volvo ».

Cette belle histoire montre qu'avec un peu d'amour et beaucoup d'attention, une voiture bien entretenue peut durer. « Parce qu'Irv suit à la lettre le manuel du parfait conducteur et aime vraiment sa voiture, il ne fait aucun doute pour moi qu'il franchira cette barre des 3 millions. Irv ne se lasse jamais d'affirmer qu'il prend davantage soin de sa voiture que de lui-même ! Et c'est génial de voyager avec lui, parce qu'il n'a jamais besoin de carte », explique Nino Gambino, un technicien de Volvoville à Huntington (New York), où Gordon fait régulièrement vérifier sa voiture depuis 15 ans.

« Chaque mile inscrit au compteur provient de ce qu'Irv met en oeuvre pour entretenir sa voiture (soin méticuleux, changement d'huile effectué en temps et en heure, conduite responsable) comme de la très grande attention portée par Volvo à son génie automobile », conclut John Maloney, PDG de Volvo  Amérique du Nord et ami de Gordon.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (9)
  • @kiroulbien
    -
    Tout à fait d'accord avec toi là ! Il y aurait changement de centre d'attraction au bénéfice des deux comme tu le dis bien.
  • Selon l'EPA, les moteurs d'aujourd'hui sont 90% plus propres que ceux qui équipaient les automobiles de 1970.
    Voilà le genre de publicité dont Zhejiang Geely Holding Group a bien besoin avec les ventes en baisse chez Volvo. Il en coûterait bien peu à Geely d'offrir une S60 T5 à ce monsieur et lui racheter sa P1800 pour un montant de 100 000$ et la mettre dans un musée comme geste environnemental.
  • @MrGauthier8
    -
    Une transmission d'origine et un moteur d'origine peut être refait Overhall en gardant le caissing de la transmission et du block moteur. Degunker (Motor Degreaser) le moteur et les pièces intérieurs du capot etc. Il n'y a rien de neuf l'a dedans étant donné que cela se pratique depuis belle lurette. ;-)
  • http://www.autoblog.com/2012/07/09/ny-volvo-owner-closing-in-on-3-million-miles-in-p1800s-w-video/
    Cette article du Associated Press parle du moteur justement.
    Il semble que le moteur soit d'origine !
  • L'article de la presse ne le mentionne pas, par contrem je vous invite à vous rendre sur :
    http://www.autoblog.com/2012/07/09/ny-volvo-owner-closing-in-on-3-million-miles-in-p1800s-w-video/
    Le petit vidéo indique comme quoi le moteur est d'origine, mais rien ne parle de la transmission !
  • Bravo pour Volvo !
    Nous savions tous que la solidité et le soin consciencieux que Volvo dispense à ses voitures et autres créations, tel moteurs hors board, sont solides et performants en longue durée.
    -
    Parcontre, pour ce voyageur intempestif de l'asphalte et de la gravelle, sa passion en transfère d'identité sur sa Volvo P1800 de 1966 est bien une autre question.
  • Dans cet article, il manque quelque chose de très important, combien de fois le moteur et transmission ont été changé? Est-ce que tout a été changé? J'imagine que Volvo doit payer les réparations........il est un ambassadeur de première classe.
  • Au prix d'aujourd'hui, cela fait environ 65 000$ d'essence pour parcourir cette distance.
  • Sans ne jamais refaire la mécanique du moteur et de la transmission ? L'histoire tout à fait charmante ne le dit pas. Mais on peut croire que ce serait trop demander, même à la meilleure mécanique qui puisse exister, que de tenir le coup aussi longtemps sans intervention majeure ?

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer