article:4718106:article

Volvo revient avec sa familiale phare

Les livrées Polestar de la V60 (à gauche) et S60 ajoutent de la puissance brute au catalogue de la marque.

Agrandir

Les livrées Polestar de la V60 (à gauche) et S60 ajoutent de la puissance brute au catalogue de la marque.

Photo fournie par Volvo

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Charles René | La Presse

Publié le 5 décembre 2013 | Mise à jour le 5 décembre 2013 à 17h13

Lorsqu'on évoque la marque Volvo, le premier thème qui vient en tête, par réflexe, c'est évidemment la sécurité. Le deuxième, qui apparaît incontournable, c'est la familiale. Longtemps le noyau de l'image de marque de Volvo, le station wagon a cependant été tassé de notre marché en 2010 avec l'abandon de la V70. La marque suédoise a choisi de se raviser et proposera finalement en janvier 2014 sa V60, avec une version survitaminée en prime.

Le hiatus n'aura donc duré que trois ans durant lesquels le XC70, un multisegment, jouait l'homme-orchestre en tentant de combler le vide. Signe que Volvo veut grappiller des parts de marché à Audi (A4) et à BMW (Série 3), le constructeur annonce ses couleurs en apposant l'étiquette Sportswagon à sa V60. Ainsi, elle visera une clientèle en quête de dynamisme en s'appropriant les lignes de la dernière génération de la berline S60. Avec ses traits plutôt purs et fuyants, ce modèle est particulièrement réussi sur le plan esthétique.

On voit néanmoins quelques rides sous le capot. En introduction, prévue pour janvier, l'acheteur aura droit aux mêmes moteurs turbocompressés qui animent la S60 depuis des années, soit un cinq-cylindres de 2,5 L (250 ch) et deux six-cylindres en ligne de 3 L (300 et 325 ch). Il faudra attendre juin pour pouvoir mettre la main sur un moteur de nouvelle génération, un quatre-cylindres de 2 L turbo à injection directe de 240 ch. Il s'agira du premier représentant d'une toute nouvelle lignée de moteurs Drive-E destinés à abaisser la gourmandise de la gamme. Les prix varieront entre 39 800 $ (pour le quatre-cylindres) et 50 950 $ pour la livrée R-Design équipée du six-cylindres de 325 ch.

Polestar s'invite au bal

Division de course de Volvo depuis 1996, Polestar fera des S60 et V60 ses figures de proue pour sa première vraie incursion dans le monde de la voiture de route. Comme il s'agit d'abord et avant tout de la branche sport du constructeur, les modifications débordent largement du cosmétique.

La V60 Polestar bombe le torse en s'exposant avec un emballage particulièrement réussi qui intègre différents ajouts subtils, mais de très bon goût. Son six-cylindres, tiré de la R-Design, est poussé dans son cas à 350 ch et 369 lb-pi de couple grâce entre autres à l'ajout d'un nouveau turbocompresseur. Il s'exprime également avec plus de véhémence avec un échappement de 6,3 cm de diamètre (2,5 po). Cette cavalerie est transmise à la chaussée par l'entremise d'une transmission intégrale Haldex couplée à une boîte automatique à six rapports.

Le résultat : un 0-100 km/h dans un très honorable 4,9 secondes dont l'élan est interrompu sur demande par d'énormes étriers à six pistons fournis par Brembo pour l'avant. Des amortisseurs de marque Öhlins se chargent de contenir le roulis de concert avec des ressorts plus fermes et de grosses jantes de 20 po drapées de pneus à profil très bas (P245/35R20).

Publicité

Cela dit, on ne change pas une familiale en pure sportive en un seul claquement de doigts. Cette V60 Polestar doit tout de même traîner 1822 kg.

Les S60 et V60 Polestar seront commercialisées dès juin 2014 par le réseau de concessionnaires Volvo.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (4)
  • A quand le retour de la fiabilité des bonnes vieilles familiales Volvo ?
  • À ces prix-là vaut mieux un Ford aux prix de base, soit Escape à $25,000, un Edge à $30,000 ou encore un Flex à $30,000 et pourquoi pas un Explorer à $32,000, full equip $50,000 avant rabais Ford.
    Au prix d'une Volvo, je peux acheter un Ford Expédition. C'est pas sérieux une Volvo familiale à $39,800 (pour un quatre-cylindres) et $50,950 $ pour un six-cylindres.
    Des familles de quatre ou six enfants c'est rarisissime à notre époque.
    .
    Le fait est que Ford a la même cote de sécurité et solidité que Volvo. Le premier ayant déjà été propriétaire du second.
  • Et à quant la splendide V40 qui fait le bonheur des Européens et dont les concessionnaires d'ici auraient désespérément besoin pour combler les vide de la disparition de la S40 et de la C30?
  • Les Volvos S60 que l'on voit de temps à autre sur nos routes sont magnifiques. Il y a quelques vidéos d'essais sur Youtube de modèles Polestar, tous sont unanimes en disant que ce sont de très bonnes voitures, sauf pour la transmission qui ne fait pas le travail lorsqu'on la sollicite un peu trop. Peut-être qu'une nouvelle sera fournie avec le futur moteur de deux litres.

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer