article:4617465:article

Motoneiges, cuvée 2013

La Ski-Doo Summit REV-XM est une motoneige de montagne.

Agrandir

La Ski-Doo Summit REV-XM est une motoneige de montagne.

Photo fournie par BRP

Publicité

Publicité

Jean-François Guay | La Presse

Publié le 1 février 2013 | Mise à jour le 15 février 2013 à 14h49

Une reprise économique difficile aux États-Unis, une ixième récession en Europe et un ralentissement commercial en Asie: voilà un portrait qui pourrait nuire à l'industrie de la motoneige en 2013. Malgré tout, le marché se porte bien au Québec, même si les clubs de motoneigistes ne roulent pas sur l'or. Pendant que les clubs de motoneigistes discutent et négocient avec les différents ordres de gouvernement, les constructeurs de motoneiges tentent de stimuler l'engouement des acheteurs en leur proposant encore cette année de nouveaux modèles et de nouvelles technologies. Voyons ce que nous réserve la cuvée 2013.

La technologie Ski-Doo

Année après année, la marque Ski-Doo de BRP dévoile des caractéristiques visant à améliorer les normes de l'industrie. Et l'année 2013 ne fait pas exception, avec l'introduction de nouveaux châssis (REV-XS et REV-XM), de la suspension arrière tMotion et de la chenille Flex Edge. Le châssis REV-XM a été conçu pour les randonnées en montagne, tandis que le châssis REV-XS vise à rehausser le comportement des motoneiges de type cross-country et hybride. La technologie REV-XM accroît la maniabilité dans la poudreuse grâce à une meilleure position de conduite. De plus, le siège compact facilite les déplacements du conducteur d'un côté à l'autre, et l'espace additionnel pour les pieds permet de se déplacer sur les rebords des marchepieds afin de s'aligner avec la colonne de direction. Plus rigide, le design du guidon offre une meilleure poigne. Pour leur part, les modèles reposant sur le châssis REV-XS permettent au carénage d'être plus aérodynamique et d'y ajouter une boîte à gants chauffée.

Quant à la nouvelle suspension tMotion, elle permet une torsion latérale de la suspension arrière de deux degrés dans chaque direction, ce qui facilite les manoeuvres en pente. Cette suspension offre également un rapport de mouvement progressif pour une maîtrise accrue du véhicule dans les petites bosses et une capacité d'absorption plus efficace dans les grosses. Pour une meilleure maniabilité sur les surfaces inégales, la chenille Flex Edge a une largeur de 16 pouces avec des tiges de renfort de 12 pouces - comparativement aux tiges traditionnelles, qui sont habituellement pleine largeur. Ainsi, la marge de deux pouces de chaque côté de la chenille fléchit pendant certaines manoeuvres, ce qui permet de réduire l'effort du conducteur.

Publicité

 

La Polaris Indy ressucite en 2013.

La Polaris Indy ressucite en 2013.

Photo fournie par Polaris

Agrandir

Polaris ressuscite l'Indy

L'an dernier, Polaris a créé une toute nouvelle catégorie baptisée «aventure». Représentée par la Switchback Adventure 600, cette motoneige de nature polyvalente peut s'aventurer dans n'importe quel sentier: neige profonde, bosses ou montagne. En 2013, une Switchback Adventure 800 se joint au modèle 600. Les deux versions sont pourvues d'une suspension arrière dite progressive, qui permet d'aborder les bosses et les ornières en douceur.

S'il y a une motoneige qui a fait la renommée de Polaris, c'est le modèle Indy des années 80 et 90. En 2013, Polaris ressuscite l'Indy sur la base de la plateforme Pro-Ride. Le moteur utilisé est le «Cleanfire 600». Fidèle à leur réputation d'antan, l'Indy 600 et l'Indy 600 SP offrent un rapport performance/prix très compétitif. Pour les férus de technologie, Polaris innove cette année en proposant le système «Quick Drive». Ce mécanisme est la première transmission par courroie dentée de l'industrie. Par rapport au système à chaîne, ce type de courroie améliore la puissance, réduit le poids et le bruit. Son entretien est également moins dispendieux, puisqu'elle fonctionne sans huile.

 

La F1100 Turbo Sno Pro RR d'Arctic Cat.

La F1100 Turbo Sno Pro RR d'Arctic Cat.

Photo fournie par Arctic Cat

Agrandir

Nouveaux châssis Arctic Cat

Arctic Cat a fêté son 50e anniversaire l'an dernier en dévoilant les châssis ProCross et ProClimb dans les catégories performance, hybride et montagne. Plus rigides et moins lourdes que le vieux châssis Twin Spar, les plateformes ProCross et ProClimb améliorent la maniabilité des motoneiges. Dans le même esprit, Arctic Cat a profité de ce remaniement pour renforcer les suspensions et les freins; la poulie de l'embrayage réagit également plus rapidement afin d'améliorer les accélérations. Le nouveau design du pare-brise et du guidon réduit la résistance à l'air et bonifie la position de conduite. Les motoneiges qui bénéficient de ces changements sont les modèles F1100, XF1100, M1100, F800, XF800 et M800, ainsi que leurs versions dérivées.

Cependant, la principale vedette d'Arctic Cat cette année est le modèle RR de haute performance, basé sur le châssis ProCross (que l'on dit prête pour la course!). Propulsée par un moteur 1100 Turbo ou 800, la RR dispose des amortisseurs «FOX Float EVOL» des versions HCR (M1100 turbo et M800) de montagne à châssis ProClimb.

 

La Yamaha SRX120.

La Yamaha SRX120.

Photo fournie par Yamaha

Agrandir

Des Yamaha pour tous les âges

En 2013, Yamaha courtise les jeunes motoneigistes (et leurs parents) en offrant la minimotoneige SRX 120. Tout nouveau, ce modèle s'adresse aux enfants de 6 ans et plus. La fiche technique de la SRX 120 est amusante: moteur quatre temps de 123 cm3 refroidi par ventilateur, chenille de 68 pouces, réservoir à essence de 1,7 litre, etc. Pour la sécurité des jeunes conducteurs, les ingénieurs ont pensé à tout: cordon coupe-contact (comme les motomarines et les tracteurs de pelouse), commutateur d'urgence, système d'allumage à clé, antenne-fouet avec fanion, régulateur de vitesse (maximum de 12,8 km/h), pare-chocs avant et arrière, guidon rembourré et pare-brise.

Quant à l'autre principale nouveauté de Yamaha, elle s'adresse aux adultes! Le modèle tout-terrain Nytro XTX 1.75 se caractérise par sa chenille Camoplast, dont les barrettes de 1,75 pouce sont conçues pour offrir une traction maximale dans la neige profonde. De même, la Nytro 1.75 est équipée de nouveaux skis «Tuner», dont la largeur accrue procure une meilleure portance dans la poudreuse et améliore la précision de la direction.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaire (1)
  • BRP aurait avantage baissé ses prix au canade. environ 2500$ moins chers aux USA

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer