Courses de luges à trois skis: complètement marteau!

  • La compétition de Vallée-Jonction a attiré des participants de tous âges, de 5 à 60 ans selon l'organisateur Marto Napoli. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Plein écran

    La compétition de Vallée-Jonction a attiré des participants de tous âges, de 5 à 60 ans selon l'organisateur Marto Napoli.

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

  • 1 / 6
  • Le clou du spectacle est la course «extrême» réservée aux lugeurs de plus de 12 ans, qui peuvent modifier leurs luges comme bon leur semble, tant et aussi longtemps qu'il y a bel et bien trois skis... et qu'il n'y a pas de moteur! (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Plein écran

    Le clou du spectacle est la course «extrême» réservée aux lugeurs de plus de 12 ans, qui peuvent modifier leurs luges comme bon leur semble, tant et aussi longtemps qu'il y a bel et bien trois skis... et qu'il n'y a pas de moteur!

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

  • 2 / 6
  • Les participants sont divisés en trois classes: de 5 à 8 ans, de 9 à 13 ans et la catégorie Open, de 13 ans et plus. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Plein écran

    Les participants sont divisés en trois classes: de 5 à 8 ans, de 9 à 13 ans et la catégorie Open, de 13 ans et plus.

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

  • 3 / 6
  • Les enfants peuvent participer aux courses dès l'âge de 5 ans, sur une piste familiale aménagée pour eux. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Plein écran

    Les enfants peuvent participer aux courses dès l'âge de 5 ans, sur une piste familiale aménagée pour eux.

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

  • 4 / 6
  • À Vallée-Jonction, les organisateurs attendaient pas plus de 100 participants au premier GP 3-Skis, mais ce sont plus de 300 personnes qui se sont inscrites à l'événement, dont de nombreuses familles. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Plein écran

    À Vallée-Jonction, les organisateurs attendaient pas plus de 100 participants au premier GP 3-Skis, mais ce sont plus de 300 personnes qui se sont inscrites à l'événement, dont de nombreuses familles.

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

  • 5 / 6
  • C'est l'animateur et humoriste Marto Napoli (au centre) qui a eu l'idée d'organiser une compétition de luge à trois skis. L'an prochain, il espère en faire un championnat provincial en bonne et due forme, avec humour, bien entendu. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Plein écran

    C'est l'animateur et humoriste Marto Napoli (au centre) qui a eu l'idée d'organiser une compétition de luge à trois skis. L'an prochain, il espère en faire un championnat provincial en bonne et due forme, avec humour, bien entendu.

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

  • 6 / 6

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Il fallait oser. En fait, on a tous déjà rêvé de dévaler une piste de ski avec une luge à trois skis, le fameux «GT», initiateur de cascades juvéniles hivernales par excellence. Mais c'est illégal. Sauf si on trouve le moyen d'être de mèche avec un propriétaire de station de ski. C'est l'idée géniale qu'a eue Marto Napoli, animateur-vedette et humoriste de Québec.

Le 21 février dernier, pas moins de 300 participants, jeunes et moins jeunes, costumés ou pas, se sont présentés au Club Ski Beauce, à Vallée-Jonction, pour participer au tout premier Grand Prix de 3-Skis de l'histoire, le tout dans une ambiance de fiesta mexicaine. «Les proprios du centre de ski pensaient qu'on allait attirer une soixantaine de participants, moi j'avais espoir d'en voir une centaine, nous a expliqué le coloré fantaisiste. Mais il y en a eu 300, et plus de 1000 spectateurs! C'était débile!»

Fort de l'accueil du premier Grand Prix, Martin Castonguay - c'est le vrai nom de Marto - a décidé de récidiver et s'est tourné vers le mont Adstock, à Thetford Mines, pour organiser le deuxième Grand Prix 3-Skis, ce dimanche. Pas mal pour une idée qui a germé un peu avant Noël, alors que Marto prenait une bière avec des amis.

«Ça m'est venu comme un flash, je me suis dit que ça serait fou de dévaler les pentes de la montagne à Vallée-Jonction. J'ai approché les gens du Club Ski Beauce en janvier, et on a organisé la course en février», a souligné l'animateur de 35 ans, qui n'en est pas à ses premières armes en tant que promoteur d'événements un peu loufoques, lui qui organise notamment le Beau Gros Tintamarre burlesque - une gigantesque bataille de fusils à l'eau dans l'île ronde de Beauceville.

Unique en Amérique du Nord

Animateur à NRJ à Québec et sur le web sur Radio-Pirate, Marto a profité de sa tribune pour faire la promotion de l'événement, si bien qu'on a vu à Vallée-Jonction des participants venant d'aussi loin que Saguenay, Valleyfield et Saint-Jean-sur-Richelieu. Et on les retrouve à nouveau inscrits pour la course du Mont-Adstock. Tout ce beau monde se donne à fond pour remporter les honneurs de la course - les prix sont entièrement remis au gagnant.

«Plein de gens ont modifié leurs luges, certains ont fixé de vrais skis, d'autres ont installé des freins, des lumières, c'est vraiment un monde passionnant, le trois-skis!», a énuméré Marto en rigolant. Toutes les modifications sont en effet permises en classe Open, dont les courses sont réservées aux «pilotes» de 13 ans et plus, sur un tracé «extrême» pimenté de sauts. Les enfants - qui sont évidemment bienvenus - glissent sur une pente douce.

Publicité

On trouve des courses de trois-skis en France et en Norvège, mais il n'existe aucun événement du genre en Amérique du Nord - c'est du moins ce que prétend Marto, et on lui donne le bénéfice du doute à la suite d'une recherche infructueuse sur l'internet. Confiant, l'animateur a même eu l'audace de lancer un appel aux gens de Red Bull à Toronto... qui ont envoyé une équipe promotionnelle à Vallée-Jonction!

Avouant dans la foulée n'avoir aucun mal à dénicher des commanditaires, Marto se surprend même à espérer mettre sur pied l'an prochain un championnat provincial de 10 courses. Il pense notamment au mont Fortin à Jonquière, au mont Gleason à Warwick, et à une épreuve de «drag» à la butte Myrand, à Sainte-Foy.

Et Montréal là-dedans? On a suggéré le Mont-Saint-Bruno. Marto en a pris bonne note.

***

Grand Prix 3-Skis du Mont-Adstock, dimanche 22 mars

› Entrée gratuite pour les spectateurs

› Inscriptions dès 11h au coût de 5$

› Qualifications et course de midi à 16h

› Casques obligatoires, luges fournies par les participants

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
  • Courses de luges à trois skis: complètement marteau!
    La compétition de Vallée-Jonction a attiré des participants de tous âges, de 5 à 60 ans selon l'organisateur Marto Napoli. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

    La compétition de Vallée-Jonction a attiré des participants de tous âges, de 5 à 60 ans selon l'organisateur Marto Napoli.

    Les plus récentes dans Auto
  • Courses de luges à trois skis: complètement marteau!
    Le clou du spectacle est la course «extrême» réservée aux lugeurs de plus de 12 ans, qui peuvent modifier leurs luges comme bon leur semble, tant et aussi longtemps qu'il y a bel et bien trois skis... et qu'il n'y a pas de moteur! (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

    Le clou du spectacle est la course «extrême» réservée aux lugeurs de plus de 12 ans, qui peuvent modifier leurs luges comme bon leur semble, tant et aussi longtemps qu'il y a bel et bien trois skis... et qu'il n'y a pas de moteur!

    Les plus récentes dans Auto
  • Courses de luges à trois skis: complètement marteau!
    Les participants sont divisés en trois classes: de 5 à 8 ans, de 9 à 13 ans et la catégorie Open, de 13 ans et plus. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

    Les participants sont divisés en trois classes: de 5 à 8 ans, de 9 à 13 ans et la catégorie Open, de 13 ans et plus.

    Les plus récentes dans Auto
  • Courses de luges à trois skis: complètement marteau!
    Les enfants peuvent participer aux courses dès l'âge de 5 ans, sur une piste familiale aménagée pour eux. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

    Les enfants peuvent participer aux courses dès l'âge de 5 ans, sur une piste familiale aménagée pour eux.

    Les plus récentes dans Auto
  • Courses de luges à trois skis: complètement marteau!
    À Vallée-Jonction, les organisateurs attendaient pas plus de 100 participants au premier GP 3-Skis, mais ce sont plus de 300 personnes qui se sont inscrites à l'événement, dont de nombreuses familles. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

    À Vallée-Jonction, les organisateurs attendaient pas plus de 100 participants au premier GP 3-Skis, mais ce sont plus de 300 personnes qui se sont inscrites à l'événement, dont de nombreuses familles.

    Les plus récentes dans Auto
  • Courses de luges à trois skis: complètement marteau!
    C'est l'animateur et humoriste Marto Napoli (au centre) qui a eu l'idée d'organiser une compétition de luge à trois skis. L'an prochain, il espère en faire un championnat provincial en bonne et due forme, avec humour, bien entendu. (Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli)

    Photo Nickb Media, fournie par Marto Napoli

    C'est l'animateur et humoriste Marto Napoli (au centre) qui a eu l'idée d'organiser une compétition de luge à trois skis. L'an prochain, il espère en faire un championnat provincial en bonne et due forme, avec humour, bien entendu.

    Les plus récentes dans Auto
image title
Fermer