The Mint 400: Las Vegas, version hors route

Justin Lofton, grand vainqueur du Mint 400 en 2015.... (PHOTO FOURNIE PAR THE MINT)

Agrandir

Justin Lofton, grand vainqueur du Mint 400 en 2015.

PHOTO FOURNIE PAR THE MINT

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

La poussière est retombée sur Las Vegas, et ce n'est pas une figure de style. Il y a un peu plus d'une semaine, plus de 300 véhicules hors route ont pris d'assaut le désert et les collines rocailleuses au sud-ouest de la capitale du vice, à l'occasion du Mint 400, considéré comme le Daytona 500 des courses hors route.

La course, théâtre du film-culte Fear and Loathing in Las Vegas, existe vraiment. Et elle attire les meilleurs pilotes hors route en Amérique. Organisée pour la première fois en 1967, elle était à l'origine un coup publicitaire pour la partie de chasse annuelle organisée par l'hôtel Mint. Mais l'événement est devenu dès l'année suivante une course en bonne et due forme, attirant notamment la participation du champion des 500 milles d'Indianapolis, Parnelli Jones.

La course a continué ainsi jusqu'en 1990, deux ans après la vente de l'hôtel. Mais de nouveaux organisateurs ont relancé l'événement près de 20 ans plus tard, en 2009, et la course a rapidement repris son titre de « plus grande course hors route aux États-Unis ».

Cette année, 50 Trophy Trucks - on les appelle Trick Trucks au Mint 400 - étaient inscrits à la course, avec en vedette la plupart des grosses gommes du hors-route, on n'a qu'à nommer Robby Gordon, Rob MacCachren, Justin Lofton, BJ Baldwin et Bryce Menzies, récent vainqueur du Red Bull Frozen Rush, organisé dans un centre de ski du Maine. C'est finalement Lofton qui a bouclé le premier les quatre tours de plus de 160 kilomètres, en un peu moins de 5 heures 58 minutes, tout cela malgré la perte d'un pneu au premier tour et un problème de freins lors de l'ultime boucle de 100 milles. Gordon, un vétéran du rallye Dakar, a terminé deuxième, à moins de 30 secondes du vainqueur, suivi de MacCachren, vainqueur en 2009 au Mint 400 en catégorie 1600, réservée aux buggys monoplaces.

Défilé sur le Strip

Traditionnellement, le Mint 400 se déroule sur plusieurs jours, les bolides étant tous présentés le mercredi précédant la course sur Las Vegas Boulevard. Le vendredi, c'est l'inspection officielle dans Fremont Street, un événement ouvert au public. Le jour de la course, les classes les moins rapides s'élancent tôt le matin pour des courses de deux ou trois tours, suivies en après-midi des catégories les plus performantes, qui doivent faire quatre tours.

Parmi les catégories en action en matinée, il faut noter la victoire de Dustin Jones, au volant de la nouvelle autoquad Can-Am Maverick MAX X ds Turbo. Le pilote de la Louisiane, à seulement sa troisième course dans le désert, a su garder derrière lui un contingent de huit Polaris RZR mené par le jeune prodige RJ Anderson. « C'est incroyable de remporter la Mint 400, a déclaré le pilote dans un communiqué. C'était une course absolument brutale, avec des roches imposantes et des bosses surprenantes, mais les performances du Maverick étaient au rendez-vous. »

Publicité

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer