Woodcycles Lesage: volée de bois vert

  • Les vélos de Woodcycles Lesage roulent, tous sans exception, mais ce sont d'abord des oeuvres d'art, comme le Number Tree et son arbre sculpté au coeur du cadre. (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Plein écran

    Les vélos de Woodcycles Lesage roulent, tous sans exception, mais ce sont d'abord des oeuvres d'art, comme le Number Tree et son arbre sculpté au coeur du cadre.

    Photo fournie par Stéfan Lesage

  • 1 / 5
  • Le Harley Bike, un hommage aux célèbres motos de Milwaukee. (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Plein écran

    Le Harley Bike, un hommage aux célèbres motos de Milwaukee.

    Photo fournie par Stéfan Lesage

  • 2 / 5
  • Le dernier-né de Woodcycles Lesage, construit à partir de minces couches de bois laminé recouvert d'époxy et ceinturé d'aluminium peint en noir. (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Plein écran

    Le dernier-né de Woodcycles Lesage, construit à partir de minces couches de bois laminé recouvert d'époxy et ceinturé d'aluminium peint en noir.

    Photo fournie par Stéfan Lesage

  • 3 / 5
  • Les vélos de Woodcycles Lesage, comme le Hell Bike, sont faits de merisier laminé, plus solide que le bois massif. (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Plein écran

    Les vélos de Woodcycles Lesage, comme le Hell Bike, sont faits de merisier laminé, plus solide que le bois massif.

    Photo fournie par Stéfan Lesage

  • 4 / 5
  • Tous les vélos fonctionnent, assure son créateur Stéfan Lesage. «On fait une dizaine de kilomètres chaque fois, bien souvent sur la piste cyclable du P'tit Train du Nord.» (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Plein écran

    Tous les vélos fonctionnent, assure son créateur Stéfan Lesage. «On fait une dizaine de kilomètres chaque fois, bien souvent sur la piste cyclable du P'tit Train du Nord.»

    Photo fournie par Stéfan Lesage

  • 5 / 5

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Un godendard, un crochet à pitoune, une lame de scie ronde rouillée, quelques haches. Le décor d'une cabane de bûcheron, quoi. Et si on vous disait qu'on a utilisé ces pièces pour fabriquer un véritable chopper à pédales? Dites bonjour à Stéfan Lesage, artiste, menuisier, amateur de vélo... et de low-riders!

«Je suis maniaque de vélo depuis que je suis tout jeune, explique Stéfan Lesage. Comme je suis menuisier de formation, j'ai pensé marier mes deux passions.» C'est ainsi qu'est né Woodcycles Lesage. Mais des vélos en bois, ça existe, me direz-vous? En effet, certains modèles haut de gamme de course se vendent plusieurs milliers de dollars et sont recherchés par les meilleurs pistards. Stéfan Lesage en a déjà fabriqué, mais ça ne l'intéresse pas. «Moi, je tripe sur ce qui est le plus bas possible, tout en étant capable de pédaler, explique l'artiste. Je voulais aller chercher une position parachute, plus accessible. Je trouve que ça fait viril, c'est relax, les bras détendus.»

C'est la position propre aux motos low-rider. «J'ai grandi en écoutant des émissions comme West Coast Choppers, explique celui qui est résolu à suivre bientôt son cours de moto. Mes grands-oncles font de la moto, et j'adore ça. D'ailleurs, j'ai en tête de me fabriquer un custom. Je commence d'ailleurs à travailler le métal.»

Il pense aussi fabriquer un trike, avec deux roues à l'avant, comme le Spyder de BRP. Mais la comparaison s'arrête là, car la machine sera très basse et aura une sale gueule. Car Stéfan aime le métal quand il est brut, préférablement rouillé. Comme sur les rat rods, ces voitures d'époque rafistolées avec des pièces de fortune et qui roulent au ras du sol. «J'adore la rouille, admet Stéfan Lesage. J'aime les vieilles choses, avec des effets de patines. Quand on me dit que c'est vieux, mon défi est réussi.»

Travail d'artiste

Il ne laissera néanmoins jamais tomber le bois, son matériau de prédilection. «Je me suis toujours débrouillé dans le bois, en menuiserie, explique celui qui gagne sa vie comme contremaître dans une entreprise de coffrage de béton industriel. C'est une matière que je trouve le fun à travailler. Contrairement au métal, tu n'as pas droit à l'erreur, tu dois prévoir tout ton ouvrage.»

Stéfan s'efforce maintenant de faire des vélos avec des pièces de bois les plus minces possible, en aménageant même des trous dans le cadre. «Je commence à connaître mon matériel et je peux repousser les limites», insiste-t-il.

Publicité

Il cherche aussi à créer des bécanes aussi originales que possible. «Je me suis rendu compte que mes vélos n'étaient pas simplement agréables à faire rouler, mais qu'ils faisaient jaser, explique le jeune homme de Val-David. C'est comme une drogue; le premier n'est pas fini que tu veux en faire un autre.»

On s'en doute, Stéfan Lesage ne fait pas appel à des logiciels sophistiqués pour mettre au point ses vélos. «Je commence toujours d'une position de conduite que j'aime, explique-t-il. Ensuite, je vais regarder pendant des heures les pièces que j'ai rassemblées, sans rien faire, mais ça travaille dans ma tête. Comme pour mon vélo bûcheron, je suis parti du godendard et tout s'est enchaîné par la suite.

«Tu ne peux pas tout prévoir sur des projets comme ça. C'est un travail d'artiste; on sait ce qu'on va faire dans l'ensemble, mais les détails ne sont pas fixés d'avance.»

Stéfan Lesage a jusqu'à maintenant réalisé 12 vélos, il en a vendu deux, à quelque 3000 $ pièce. Le vélo bûcheron a d'ailleurs été acheté par un restaurateur des Laurentides qui a choisi d'en faire la vedette du décor de son établissement. «Je n'ai pas de clientèle cible, jure le menuisier. Tout le monde pourrait avoir l'un de mes vélos, pas besoin d'avoir un permis de moto, pas d'exigences particulières. D'accord, j'expose dans des salons de moto et d'auto, mais des amateurs de vélo peuvent aussi triper sur mes créations, tout comme des restaurateurs. Après tout, les gens peuvent faire ce qu'ils veulent avec mes vélos.»

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
  • Woodcycles Lesage: volée de bois vert
    Les vélos de Woodcycles Lesage roulent, tous sans exception, mais ce sont d'abord des oeuvres d'art, comme le Number Tree et son arbre sculpté au coeur du cadre. (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Photo fournie par Stéfan Lesage

    Les vélos de Woodcycles Lesage roulent, tous sans exception, mais ce sont d'abord des oeuvres d'art, comme le Number Tree et son arbre sculpté au coeur du cadre.

  • Woodcycles Lesage: volée de bois vert
    Le Harley Bike, un hommage aux célèbres motos de Milwaukee. (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Photo fournie par Stéfan Lesage

    Le Harley Bike, un hommage aux célèbres motos de Milwaukee.

  • Woodcycles Lesage: volée de bois vert
    Le dernier-né de Woodcycles Lesage, construit à partir de minces couches de bois laminé recouvert d'époxy et ceinturé d'aluminium peint en noir. (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Photo fournie par Stéfan Lesage

    Le dernier-né de Woodcycles Lesage, construit à partir de minces couches de bois laminé recouvert d'époxy et ceinturé d'aluminium peint en noir.

  • Woodcycles Lesage: volée de bois vert
    Les vélos de Woodcycles Lesage, comme le Hell Bike, sont faits de merisier laminé, plus solide que le bois massif. (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Photo fournie par Stéfan Lesage

    Les vélos de Woodcycles Lesage, comme le Hell Bike, sont faits de merisier laminé, plus solide que le bois massif.

  • Woodcycles Lesage: volée de bois vert
    Tous les vélos fonctionnent, assure son créateur Stéfan Lesage. «On fait une dizaine de kilomètres chaque fois, bien souvent sur la piste cyclable du P'tit Train du Nord.» (Photo fournie par Stéfan Lesage)

    Photo fournie par Stéfan Lesage

    Tous les vélos fonctionnent, assure son créateur Stéfan Lesage. «On fait une dizaine de kilomètres chaque fois, bien souvent sur la piste cyclable du P'tit Train du Nord.»

image title
Fermer