MotoGP: la guerre avant l'assaut final

Le peloton à la poursuite de Jorge Lorenzo... (Photo Jose Jordan, AFP)

Agrandir

Le peloton à la poursuite de Jorge Lorenzo (au centre) lors du Grand Prix d'Aragon, le mois dernier sur le circuit d'Alcaniz, en Espagne.

Photo Jose Jordan, AFP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

On a annoncé au printemps que la saison 2015 de MotoGP avait tous les ingrédients pour être l'une des meilleures de l'histoire de la série. On ne s'est pas trompé, mais personne n'avait prévu que la finale serait aussi peu élégante.

Avec une course à faire et le titre encore en jeu, la controverse fait rage à la suite d'un incident survenu lors de la dernière épreuve en Malaisie entre le meneur au classement, le vétéran Valentino Rossi, et le champion en titre, le jeune Marc Marquez.

Manifestement exaspéré, l'Italien de 36 ans a doublé son jeune rival avant de ralentir et de lui jeter un insistant coup d'oeil. Ce dernier a remis les gaz et les deux motos se sont touchées, entraînant la chute de Marquez.

Rossi, qui a terminé la course en troisième position, a été après coup sanctionné de trois points au classement. En vertu d'une autre pénalité reçue plus tôt cette année, il sera aussi contraint de partir dernier lors de l'ultime course, dimanche, à Valence en Espagne.



Rossi soutient qu'il n'a pas poussé son adversaire, même s'il reconnaît avoir dévié de sa trajectoire de façon à faire comprendre à Marquez qu'il en avait assez des manoeuvres douteuses de ce dernier. Il avait d'ailleurs signalé son ras-le-bol à son dauphin quelques tours plus tôt alors que les deux pilotes s'échangeaient de position à qui mieux mieux.

«Je suis parti large, large, large, j'ai ralenti, nous nous sommes presque arrêtés et je l'ai regardé pour lui dire: "Merde, qu'est-ce que tu fous?", a expliqué l'Italien sept fois champion en MotoGP. Je voulais simplement lui faire perdre du temps, sortir de la trajectoire et le ralentir parce que cette fois-ci, il jouait sale, encore bien plus qu'en Australie, non?»

Rossi blâme son adversaire de l'avoir délibérément ralenti pour l'empêcher d'aller se frotter à Jorge Lorenzo, son coéquipier chez Yamaha et plus proche rival au classement - en vertu de sa pénalité, Rossi n'a plus que quatre points de priorité au classement.

Publicité

À 23 ans, Marquez a connu une saison en dents de scie avec six abandons et n'aspire plus au titre depuis un bout de temps déjà. Mais il est encore ultrarapide, comme en font foi ses cinq victoires, la dernière en date en Australie il y a 15 jours à la faveur d'un ultime tour canon. Rossi crie donc au complot et prétend que Marquez s'est immiscé dans la lutte pour le championnat pour aider son compatriote espagnol Lorenzo. Tout ça, selon Rossi, parce que Marquez tient l'Italien responsable de deux coûteux incidents de course survenus en Argentine et aux Pays-Bas.

«C'est Rossi qui a déterré la hache de guerre en Australie, nous a expliqué Rodolphe Coiscaud, analyste des courses de MotoGP à RDS. Feuilles de temps en main pour montrer l'irrégularité des chronos de son adversaire, il a soutenu que Marquez l'avait délibérément empêché de rattraper Lorenzo.»

On semble vouloir croire la version de Rossi; une pétition réclamant l'annulation de sa sanction avait récolté plus de 400 000 signatures en deux jours alors que, selon le journaliste Ricardo Cucchi, de la radio publique italienne Rai, plusieurs pilotes songeraient à lui céder le passage dans les premiers instants de la course de Valence, advenant le cas où il parte bel et bien en fond de grille. «Rossi est très manipulateur, il montre ainsi qu'il est plus fort encore que la MotoGP, a analysé Rodolphe Coiscaud. C'est dommage, car c'est l'une des meilleures saisons de l'histoire, on n'avait pas besoin de cette guerre.»

Que Rossi ait volontairement fait chuter Marquez ou non, l'analyste de RDS condamne le caractère antisportif de son geste d'impatience - «Tu n'as pas le droit de sortir de sa trajectoire et de ralentir comme ça, ça ne se fait pas.» Mais il fustige aussi Marquez: «C'est décevant de voir un double champion agir ainsi, a-t-il soutenu. Est-ce que tu vas aller gêner délibérément un gars qui joue le titre? Si tu sais que tu peux gagner, tu fonces, tu ne fais pas n'importe quoi. Ce serait bien inquiétant de savoir qu'il ne sait pas que sa moto peut aller aussi vite tout le temps. Marquez jouait le jeu du garçon poli, mais il est plus machiavélique qu'on le croyait.»

La table est donc mise pour une finale sous haute tension à Valence. C'est presque malsain, mais ça fait changement de certaines séries où le titre est joué dans les premiers mois de la campagne...

___________________________________

Les trois ténors

VALENTINO ROSSI, Yamaha, 1er au classement avec 312 points

Scénario souhaité à Valence pour remporter le titre: rester coûte que coûte accroché à la selle de Lorenzo.

«Pour moi, ce n'est pas juste parce que de cette manière Marquez remporte son combat! Sa mission a réussi puisqu'il m'a fait perdre le championnat. Pour moi, cette sanction n'est pas bonne parce que je n'avais pas l'intention de le faire tomber, j'ai juste réagi à son comportement.»

---

JORGE LORENZO, Yamaha, 2e au classement avec 305 points

Scénario souhaité à Valence pour remporter le titre: terminer sur le podium, avec au moins trois positions d'écart avec Rossi

«La direction de course a pris une décision, nous devons la respecter, mais pour être honnête, je ne la comprends pas. [...] Il a sorti Marc. Il est tombé donc il marque zéro point, alors que Valentino marque 16 points. Je ne trouve pas ça juste, mais peut-être que grâce à son nom, il a échappé à une pénalité en points cette fois-ci.»

---

MARC MARQUEZ, Honda, 3e au classement avec 222 points

«Je ne sais pas comment, dans un casque, on peut penser à pousser un autre pilote comme ça avec la jambe... Je n'avais jamais vu ça; il est vrai que je suis très jeune, mais je suis très déçu.»

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer