Passionnante fin de chasse en NASCAR

Jeff Gordon pourrait remporter le cinquième titre de... (Photo Steve Helber, AP)

Agrandir

Jeff Gordon pourrait remporter le cinquième titre de la Coupe Sprint de sa carrière, dimanche en Floride, tout juste avant de tirer sa révérence.

Photo Steve Helber, AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Le NASCAR a enfin trouvé sa voie. Merci au format éliminatoire de la Chasse au titre introduit l'an dernier, la fin de la saison 2015 de la Coupe Sprint est excitante en diable, avec son lot de coups bas, de revirements et de fins de course enlevantes. Il reste maintenant à voir si cela permettra à la série de retrouver une partie du lustre qu'elle avait il y a 10 ans seulement.

«Les gens de NASCAR sont contents, c'est encore mieux que ce à quoi ils s'attendaient, a analysé Patrick Carpentier, ancien pilote et analyste à RDS. Le spectacle est excellent, on en parle beaucoup plus qu'au temps où Jimmie Johnson gagnait tous les championnats. Maintenant, pour remporter la Coupe Sprint, il faut gagner non pas un championnat, mais quatre!»

En effet, depuis l'an dernier, les 16 meilleurs pilotes au classement des 26 premières courses de la saison s'affrontent dans une ronde éliminatoire de 10 épreuves. La Chasse est divisée en trois blocs de trois courses où chaque fois sont éliminés quatre pilotes, jusqu'à ce qu'il ne reste que quatre athlètes en lice pour l'affrontement final, à Homestead, en Floride. Cet ultime choc a justement lieu ce dimanche, à 15h, et le profil des quatre derniers prétendants est intéressant en soi: le quadruple champion et bientôt retraité Jeff Gordon, le revenant et désormais "gentil" Kyle Busch, l'étonnant négligé Martin Truex Jr. ainsi que le champion en titre Kevin Harvick. 

«La Chasse dramatise les choses, c'est vraiment bon, nous a raconté Patrick Carpentier. La pression est énorme. Une petite erreur dans les puits au dernier arrêt peut être fatale. Je n'ai d'ailleurs jamais vu les équipes changer aussi souvent d'équipiers ; elles vont chercher des gars au sein d'équipes de football collégial et font appel à des entraîneurs spécialisés, c'est rendu fou.»

Matt Kenseth (20) a envoyé Joey Logano (22) délibérément... (Photo Don Petersen, archives AP) - image 2.0

Agrandir

Matt Kenseth (20) a envoyé Joey Logano (22) délibérément dans le muret, il y a deux semaines à Martinsville.

Photo Don Petersen, archives AP

Une telle pression peut amener son lot de débordements - c'est Joey Logano qui en a fait les frais alors qu'il menait le peloton à Martinsville au début du mois. Matt Kenseth, qui avait encore sur le coeur une manoeuvre controversée de Logano au Kansas deux semaines plus tôt, roulait avec neuf tours de retard quand il s'est vengé en envoyant délibérément dans le muret le jeune pilote de l'écurie Penske. Sous l'acclamation de la foule. 

«La réaction du public faisait très WWE, a analysé Patrick Carpentier en faisait référence aux scénarios propres à la lutte professionnelle. NASCAR se devait donc de faire attention avec cette situation, pour que le sport ne devienne pas une farce. Ça fait longtemps que les dirigeants de la série attendaient la chance de dire que ce n'est pas un cirque.» 

Ainsi, Kenseth a été suspendu pour deux courses et il est sous probation jusqu'à la fin de l'année. Une pénalité suffisante qui crée un précédent selon Carpentier, surtout en fonction de l'historique disciplinaire de la série, reconnue pour laisser ses pilotes régler leurs problèmes en piste. 

Publicité

«C'est malheureux pour Logano, mais je ne pense pas que NASCAR pouvait aller beaucoup plus loin, a-t-il soutenu. Je crois que les dirigeants ont envoyé un message clair; un accident qui survient quand on se bat pour les premières positions, c'est une chose, mais un événement comme celui de Martinsville, ça n'a aucune commune mesure.»

__________________________________

Jeff Gordon: sortie par la grande porte

Pour ajouter au scénario de rêve, le vétéran et quadruple champion Jeff Gordon, qui prendra sa retraite après la course de dimanche, a été le premier qualifié pour l'affrontement final à Homestead. «Ce serait tellement incroyable si Gordon gagnait, a avoué Patrick Carpentier. Je pense que ça va être plein, simplement pour voir s'il va aller chercher le titre. Et ses chances de gagner sont réelles: il a mené une bonne partie de l'épreuve l'an dernier, c'est un circuit fait sur mesure pour lui.»

__________________________________

Popularité en chute

339 000: C'est le nombre de sièges éliminés depuis 2007 dans les 12 circuits administrés par International Speedway Corp. Speedway Motorsports, qui possède sept pistes, a quant à elle retranché 101 000 sièges.

4 millions: C'est le nombre de téléspectateurs américains qui ont suivi la course du Kansas sur les ondes de NBC le 18 octobre dernier. Il s'agissait de la pire performance pour une télé généraliste dans l'histoire de la Chasse à la Coupe Sprint.

__________________________________

Espoir à l'horizon

Le niveau de popularité du NASCAR a beau être à son plus bas, il reste que les contrats signés par NBC et FOX sont les plus lucratifs de l'histoire du NASCAR: les deux réseaux ont payé respectivement 4,4 milliards et 3,8 milliards pour se partager la télédiffusion des courses jusqu'en 2024. Les deux réseaux espèrent ainsi gonfler l'auditoire de leurs chaînes câblées NBCSN et FOX Sports 1, qui ont enregistré grâce aux courses NASCAR leurs meilleures cotes d'écoute à vie.

__________________________________

Du neuf en 2016

Dans l'espoir de renverser la tendance une fois pour toutes, NASCAR va aussi apporter quelques changements techniques, testés avec succès en 2015. Ainsi, les déflecteurs avant et arrière ainsi que celui du radiateur seront réduits pour ainsi favoriser les dépassements en piste. «Au Kentucky et à Darlington, les voitures ont roulé avec un minimum d'appui, et ç'a été les courses les plus excitantes de la saison, a analysé Patrick Carpentier. Il y a eu pas moins de 2665 dépassements au Kentucky, et bien au-delà de 1000 à Darlington, ç'a été de grands succès.»

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer