article:4597736:article

GM veut vendre beaucoup d'autos électrifiées... plus ou moins

La technologie eAssist, sur laquelle GM mise gros, est déjà en option sur la Regal 2012 (notre photo) et GM a déjà dit qu'elle réduit la consommation de 25 % par rapport à la Regal régulière.

Agrandir

La technologie eAssist, sur laquelle GM mise gros, est déjà en option sur la Regal 2012 (notre photo) et GM a déjà dit qu'elle réduit la consommation de 25 % par rapport à la Regal régulière.

Photo fournie par GM

Publicité

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 26 novembre 2012 | Mise à jour le 10 décembre 2012 à 12h49

General Motors (GM) promet de vendre 500 000 véhicules dotés «d'une forme d'électrification ou une autre» d'ici 2017 et affirme que sa priorité sera les véhicules branchables.

Un demi-million d'autos «électrifiées», c'est un chiffre impressionnant, mais en y regardant de près, on constate que GM ne met pas la barre trop haute. Parce qu'une voiture électrifiée n'est pas nécessairement très électrique.

GM souligne son engagement dans les véhicules hybrides (qu'elle appelle «électriques à autonomie étendue») comme la Chevrolet Volt et la Cadillac ELR. Elle est presque aussi fière de sa technologie tout électrique, présentée avec la sous-compacte Spark EV, qui sera commercialisée en 2013 dans certaines régions urbaines nord-américaines et en Corée du Sud. Mais son objectif de 500 000 véhicules électrifiés passe en grande partie par une technologie beaucoup plus modeste, d'un point de vue technique, appelée «électrification légère eAssist».

La technologie eAssist n'exige aucunement l'introduction de gros moteurs électriques et de grosses batteries au lithium-ion. C'est très ingénieux et simple. C'est un petit moteur électrique de 15 kW, qui peut s'ajouter sans trop de peine à la plupart des autos à essence ordinaires, munies de batteries 12 volts ordinaires. Ce petit moteur électrique donne un coup de main au moteur à essence quand on presse l'accélérateur et il est juste assez puissant pour faire avancer la voiture sans aide à très basse vitesse. Il permet aussi de couper à presque zéro l'alimentation en essence quand on décélère: il sert de frein moteur. Comme tous les moteurs électriques, il agit comme une dynamo quand l'erre d'aller de la voiture le fait tourner à l'envers. Cela permet de produire un peu d'électricité pour la batterie 12 volts.

En fait, c'est une technologie recyclée (et améliorée) lancée en 2007 par GM sous le nom de Mild Hybrid sur les Saturn Vue et Aura. Elle donne des résultats corrects - pas spectaculaires -, mais à un prix qui est une fraction du coût des technologies hybrides ou tout électriques. Elle permet aussi d'abaisser la moyenne de consommation d'essence moyenne des véhicules GM, ce qui sera important avec les nouvelles exigences de consommation imposées par le gouvernement Obama aux États-Unis.

Par exemple, elle est déjà en option sur la Regal 2012 et GM a déjà dit qu'elle réduit la consommation de 25% par rapport à la Regal régulière.

L'eAssist ne réduit en rien les mérites de GM avec la Volt et la Spark, mais c'est vraiment ce qui a permis à GM d'affirmer, la semaine dernière, qu'elle espère «vendre plus de 50 000 véhicules électrifiés» cette année. L'eAssist est aussi offert sur la Buick Lacrosse, la Chevrolet Malibu et le sera sur la Chevrolet Impala 2014.

Publicité

«Notre engagement envers l'eAssist est sans faille, a clamé la vice-présidente de GM Mary Barra. En fait, nos projets de nouveaux véhicules visent la production de centaines de milliers de véhicules GM équipés de l'eAssist par année, et ce, d'ici 2017.»

 

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (2)
  • ??? 2013 dans certaines régions urbaines nord-américaines et en Corée du Nord.
    Je pense que c,est plus en Corée du Sud ?? Svp verfier.
    Merci
  • Le eAssist a deux autres qualités, outre son prix et sa flexibilité : il est léger et compact. Ce qui rendra possible son utilisation dans plus de véhicules.
    Ça peut sembler très bête, mais si on cherche une berline qui consomme peu et qu'on a besoin du coffre de sa voiture, les hybrides sont hors du coup, car les batteries prennent trop de place. Le eAssist a la qualité de sa faiblesse : peu de partie électrique, mais batterie raisonnable.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer