article:4605076:article

La Coda tout électrique dans les câbles

La petite berline Coda électrique telle que présentée au récent Salon de l'auto de Los Angeles.

Agrandir

La petite berline Coda électrique telle que présentée au récent Salon de l'auto de Los Angeles.

Photo Éric Descarries, collaboration spéciale

Publicité

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 18 décembre 2012 | Mise à jour le 18 décembre 2012 à 15h42

La dernière semaine a été très dure pour le petit constructeur californien d'autos électriques Coda Automotive et les adeptes de la simplicité volontaire.

Mercredi dernier, Coda Automotive a mis à pied 50 employés dans les services des ventes et du marketing. La compagnie dit que cette coupe de 15% de son personnel vise à aligner ses effectifs avec ses ressources et «améliorer sa position d'affaires».

La compagnie n'a commenté les mises à pied qu'après un article paru dans le magazine en ligne PlugInCars.com. Selon des sources anonymes, Coda Automotive commence à manquer d'argent et peine à vendre ses véhicules plutôt spartiates.

La voiture est basée sur la petite berline chinoise Hafei Saibao, lancée en 2004, mais à laquelle on a greffé un moteur électrique et une très grosse batterie lithium-ion (elle est fabriquée en Chine par le constructeur Great Wall). La compagnie a fait le pari d'offrir à prix relativement bas une voiture sans luxe et aussi simple que possible.

Publicité

L'ancien employé cité par PlugInCars.com indiquait que seulement une centaine de Coda ont été vendues depuis son lancement en Californie en mars 2012. Il a ajouté que les ventes s'étaient pratiquement taries en août dernier, après un rappel de la National Highway Transportation Safety Administration (NHTSA), au sujet d'équipement de sécurité défectueux.

Mauvaise évaluation

La Coda a aussi reçu une mauvaise évaluation lors des tests de collision frontale de la NHTSA. L'organisme de sécurité automobile a donné seulement deux étoiles (sur une possibilité de cinq) pour le siège du conducteur et quatre étoiles pour le siège du passager. Cela n'aidera pas à vendre des Coda, même si elle a par ailleurs obtenu cinq étoiles pour les tests d'impacts latéraux et de capotage (résistance du toit).

La plupart des voitures modernes obtiennent quatre ou cinq étoiles dans les tests de la NHTSA.

La Coda n'a pas encore été testée par l'Insurance Institute for Highway Safety, qui a des tests que certains estiment plus complets que ceux de la NHTSA.

Expansion

Coda Automotive, qui ne vend ses voitures qu'en Californie, disait en septembre avoir un carnet de commandes de 1000 Coda, dont le prix est de 32 500$. L'entreprise projetait pour le printemps 2013 l'implantation d'un réseau de 28 nouvelles concessions dans les deux autres États de la côte Ouest, le Washington et l'Oregon.

Le constructeur n'a fait aucun commentaire spécifique au sujet de cette expansion, se bornant à écrire sur son site: «Nous poursuivons le développement et la distribution de nos produits».

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Nouvelles les plus populaires

 

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer