article:4625310:article

Fabriquer son biodiesel à la maison

Agrandir

Photo fournie par BioBot.

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 26 février 2013 | Mise à jour le 12 mars 2013 à 06h49

Vous avez un stand à patates frites ou une franchise McDo? La société britannique BioBot a mis en marché au Royaume-Uni d'authentiques mini-raffineries maison pour recycler votre vieille huile végétale en la transformant en biodiesel.

Les plus gros modèles - qui ont la taille d'une ancienne laveuse cylindrique avec l'essoreuse manuelle - vous permettent de faire ça dans le garage. Mais l'entreprise affirme qu'il est même possible de fabriquer votre biodiesel maison sur le comptoir de la cuisine avec le petit modèle BioBot 20 (20 litres), annoncé à 415 livres (environ 645$).

Le coût d'exploitation est modeste: selon BioBot, les produits chimiques nécessaires pour convertir un litre d'huile végétale usée en un litre de biodiesel coûtent 34 cents. Tous les BioBot sont censés être capables de produire «du biodiesel de bonne qualité» et être «simples à faire fonctionner». C'est une bonne idée, et on leur souhaite bonne chance.

La Presse n'a aucun moyen de vérifier la qualité du produit qui sort d'un BioBot. Toutefois, en ce qui concerne le caractère «simple», c'est discutable, puisque le processus n'est pas automatisé. Ainsi, les Biobot 75 et 150 comptent trois manettes, qu'il faut activer plusieurs fois chacune. On doit également mélanger deux ou trois additifs à l'huile, faire des tests de qualité, sans compter qu'il faut faire chauffer le tout pendant quatre heures, mettre de l'eau deux fois pour enlever les impuretés, puis l'extraire avec un boyau. C'est vert, mais ouf! Il faut vouloir...

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (16)
  • @felixc
    J'aime bien ta façon de ne pas me nommer . Mais j'attire ton attention sur le fait que selon ton lien, un troll est malveillant par définition. Tenter de faire connaître les solutions moins polluantes est-il malveillant? J'ai droit à mon opinion comme tout le monde. Si ça t'achale, passe par dessus mes interventions.
    "Je n'oserais pas risquer une grosse job de garage parce que le biocarburant a brisé ou bouché quelque chose dans le système d'alimentation. "
    Tu ne te poserais jamais cette question à propos de l'électricité, quelle que soit sa provenance. ;-)
  • @felixc
    Je crois qu'il est urgent de cesser de polluer, pour notre santé, celle de nos enfants et celles de nos descendants. J'ai compris et répondu au commentaire de pbusque. Je suppose qu'il était le seul ici à ignorer qu'il existaient des camionnettes hybrides-série aussi fortes (plus?) qu'une autre et vachement plus économique/écologique?
    .
    Et j'ai aussi spécifié que le recyclage de l'huile à patate, c'est une bonne chose. Sauf que ça ne peut être qu'une solution marginale et que la diminution minimum du CO² pour nous éviter une catastrophe climatique (déjà commencée), passe par l'abandon rapide du moteur à explosion.
  • Et encore, cette fois dans un article sur le bio-diesel! Y en a-t-il un qui se reconnait dans cette entrevue ci-bas? J'imagine que non, mais je suis sûr que tout le reste du monde le reconnait.
    http://www.radio-canada.ca/emissions/cest_bien_meilleur_le_matin/2012-2013/chronique.asp?idChronique=275363
  • @pbusque
    Ah bin non j'avais pas pensé à un pick-up, ni à un gros trailer plein. Mais le moteur d'une voiture moyenne fera pas ses 300 000 km avec de telles charges.
    J'ai un pick-up hybride-série seulement.
    http://www.viamotors.com/powertrain/
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lByA7Bs6Di4
  • @rexie
    Elle est bien belle la voiture, mais où est-ce que j'attache la remorque la dessus pour tirer:
    Deux motoneige?
    Deux 4-Roue?
    Un petit déménagement?
    Une voiture, ça ne transporte pas que des gens...
    Avez-vous un lien aussi pour un 'pick-up' tout électrique tant qu'à jouer aux ayatollah de l'électrique?
    P Busque
  • Faut vraiment faire beaucoup de friture pour que ça vaille la peine.
    Par contre, mis en ensemble, la production de vieilles graisses et huiles de plusieurs foyers peut probablement permettre d'obtenir une masse critique permettant de faire une différence.
  • La logique Dynopax? Si pbusque parle d'une VOITURE pouvant faire 400km et plus, c'est ok, la Tesla S le fait. Mais transporter 2 TONNES dans une VOITURE??? Éclairez-moi de votre logique, que je reprenne mon trou.
  • Quelle est la teneur calorifique du biodiesel vs le diesel standard ?
    En tout cas, je ne prendrais pas le risque d'essayer ça dans ma VW TDI, même avec une couple de comprimés de Lipitor...
    ;)
  • @rexie,
    Hey bonhomme, ça t'arrive de pondre autre chose que tes mantras tout-électrique et ce, au détriment d'une certaine logique??? La vertu, on veut bien, et personnellement, j'ai hâte que la transition se fasse vers des moyens de transport plus responsables et écologiques. Pas besoin de railler et de conspuer constamment les intervenants ne partageant pas ta vision auréolée de vert (ou bleu... électrique!). Vivre et laisser vivre, peut-être?
  • @pbusque
    2 tonnes? de passagers? des américains en pèlerinage chez McDo ?
    http://www.auto123.com/fr/tesla/model-s/2013/essais-routiers?carid=1136900301&artid=146675
  • @rexie
    Quand une voiture électrique sera capable de transporter une charge de 2 tonnes sur 400 km, on rejasera. Pour l'instant, le rêve électrique se limite au citadin qui ne sort pas de sa ville et ne rejette la responsabilité du transport de matériel aux autres.
  • Depuis toujours on peut techniquement mettre de l'huile à chauffage domestique dans son véhicule diesel, mais c'est illégal au point de vue des taxes...
  • Je n'oserais pas risquer une grosse job de garage parce que le biocarburant a brisé ou bouché quelque chose dans le système d'alimentation.
    Si on pouvait simplement avoir des endroits où envoyer nos huiles de cuisson domestiques usées, tout comme il y a maintenant des bacs bruns pour les déchets organiques et des endroits pour les huiles automobiles et les produits électroniques. Redonner une autre vie aux huiles végétales - en carburant, plastiques ou autre chose-, c'est quand même mieux que de les enfouir dans le sol, quoiqu'à la prochaine ère géologique elle redeviendront du pétrole. :-)
  • Au Québec ça va prendre 14 permis et 12 inspections de fonctionnaires.
  • Bon, c'est bien de recycler, mais le diesel est toujours un polluant de plus. Vivement la transition vers l'électrique!
  • question: est-ce que ce bio-diesel fonctionne dans les dernières TDI? On voit ce qui semble être une BMW sur l'image, une version européenne diesel j'imagine.
    Je testerais la bébelle sur mon tracteur en premier...

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer