article:4668117:article

Les ventes de voitures électriques bondissent en France

La Renault ZOE a séduit 3594 acheteurs français lors du 1er semestre 2013.

Agrandir

La Renault ZOE a séduit 3594 acheteurs français lors du 1er semestre 2013.

Photo fournie par Renault

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse

Publié le 5 juillet 2013 | Mise à jour le 19 juillet 2013 à 14h49

Les ventes de voitures électriques en France ont été multipliées par plus de huit en juin et ont doublé sur l'ensemble du premier semestre, selon des chiffres publiés par l'Avere vendredi, mais les volumes restent anecdotiques par rapport à l'ensemble du marché.

Le mois dernier, 903 voitures particulières de ce type ont été immatriculées, contre 112 en juin 2012, selon un communiqué de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique. Ceci a été rendu possible par le lancement en début d'année de la citadine Zoé de Renault, qui a été le modèle le plus vendu devant la Nissan Leaf, précise l'Avere.

Sur le semestre, les immatriculations ont bondi de 2013 unités à 4779. Ce chiffre reste toutefois très modeste par rapport au total des 930 320 voitures vendues dans l'Hexagone sur la même période. «Ce grand bond s'explique notamment par les projets de réévaluation du montant des bonus dans le cadre du plan auto» présenté par le gouvernement en juillet 2012, «qui avait entraîné des reports d'achats», explique l'Avere. Le bonus pour les électriques avait été revu en hausse et se monte à présent à 7000 euros (9500$) pour l'achat d'un tel véhicule.

Les ventes d'hybrides s'envolent aussi de 180% à 4622 immatriculations en juin. Sur la première moitié de l'année, elles ont été multipliées par plus de cinq à 22 702 véhicules, selon le communiqué. Ce segment reste dominé par le constructeur japonais Toyota, suivi par ceux du français PSA Peugeot Citroën.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (30)
  • @françois :
    Bien que l'épisode pénible de pannes soit dû aux smog des feux de forêt, le ciel jaunâtre et l'air irrespirable qu'on a vu, le tout accompagné de pannes, sont annonciateurs de ce qui nous pend au nez si on continue comme ça.
  • @TonyVerdechi
    Si on veut discuter intelligemment de la VE, faudra accepter les interrogations du monde vis à vis ces voitures. S'interroger dans la vie, c'est aussi admettre que tout n'est pas parfait et que chaque système à ses contraintes. Prêter des intentions à quiconque émet des réserves n'est surement la meilleure façon d'opérer un changement de philosophies. Vous et moi, on s'est compris la-dessus et c'est tant mieux. Avec d'autres blogueurs ici, c'est impossible. Peut-être pour ça que le débat dérape.
  • @ simon_c
    Tu fais un étrange lien entre pannes de courant, pollution de l'air et pétrole dans ta première phrase.
    Oui, il faut diminuer la consommation de pétrole pour diminuer les épisodes de smog dans les grands centres urbains.
    Mais les pannes de courants de la semaine dernière étaient causés par les feux de forêt dans le grand nord, allumé par des éclaires.
  • D'une manière paradoxale, les pannes de courant de la semaine dernière, causée par la pollution de l'air, montrent à quel point il est urgent de réduire la consommation de produits pétroliers. Ça, et le smog, car ça nous montre vers quoi on se dirige si rien n'est fait.
    Les pouvoirs publics n'ayant pas des moyens illimités, les choix doivent êtres alors fait en fonction de la plus grande réduction de la pollution par dollar d'investissement public. En tête de liste de la rentabilité, un meilleur aménagement urbain et un contrôle plus strict des excès de vitesse.
  • @ PYTHON-1
    Oui en effet. Si j'ai passé tout droit, c'est à cause du ton. Mais je pense que vous savez mieux que les autres ce que vous pensez...
    Désolé, c'est juste qu'il y a pas mal de "loose cannons" sur ce forum. Il y a en a un qui a sévit dernièrement qui a fait passer le niveau de moyen à mauvais. C'était pathétique je ne lisais même plus les commentaires.
    Alors on se tanne d'avoir constamment affaire à des gens qui sont franchement de mauvaise foi. D'ailleurs, ceux-là, je m'amuse régulièrement à rappeler qu'il n'y a pas si longtemps, ils disaient mots pour mots la même chose de certaines nouveautés (écrans minces, appareils photos numériques, etc.)...
  • Erratum: Je voulais dire que cela n'était pas une coïncidence, mais une conjonction de situation pour l'heure des pannes.
    On espère que cela n'arrivera pas de sitôt!
  • @Python, Djoni
    En fait il n'y a rien de surprenant à ce que la maximum d'ionisation soit atteint à ces heures.
    1- L'angle d'incidence des rayons solaires est assez grand pour augmenter l'interférence
    2- L'ionosphère est chargé à son maximum (c'est aussi pour cette raison que les ondes radios se propagent plus loin en fin d'après-midi et en début de soirée l'été : le vent solaire à, en quelque sorte, "chargé" l'air.
    Ce qui a aggravé les pannes c'est
    1- La période de pointe de consommation. On consomme plus, ce qui implique une hausse de l'intensité dans les lignes, et on consomme plus parce que c'est les heures les plus chaudes (clim au max) et qu'on utilise plus d'appareils électriques (cuisson, ventilateurs, métro plus fréquents).
    2- La production provenant de la rive-sud est minime et c'est beaucoup des éoliennes. Vers la fin de l'après-midi et en début de journée, les vents sont au plus calme (équilibre des brises de mer et de terre) et les éoliennes produisent très peu.
    Donc aux moments critiques, nous n'avions presque plus d'électricité produite au sud de la province.
    Maintenant, pour la Volt spécifiquement :
    En Californie il y a un manque de puissance (heures de pointe) et les tarifs d'électricité varient selon la demande. On peut programmer sa Volt pour qu'elle recharge seulement quand les tarifs sont au plus bas. La voiture calcul le temps de recharge requis et optimisera sa charge pour profiter au maximum des plus bas tarifs. Mais ça prend des compteurs intelligents (au Québec, c'est considéré comme des démons) et des tarifs variables, une option rejetée par nos valeureux groupes de pression (comme le QS).
  • @Djoni
    Pas LA panne. LES pannes. Drôle de hasard en effet que le maximum d'ionisation ait été atteint 2 fois en 2 jour à la même heure. J'ai des réserves sur votre explication, comme bien des gens du milieu qui trouve HQ assez discrète sur le sujet. Elle est plus loquace quand vient le temps de justifier ses augmentations à la Régie de l'Energie.

    http://www.lapresse.ca/actualites/201307/04/01-4667757-nouvelles-pannes-delectricite-au-quebec.php
  • @PYTHON-1
    L'heure de la panne est effectivement un hasard que plusieurs ont lié à une action intentionnelle.
    En réalité tout s'est déclenché de manière automatique précisément à cette heure parce que les particules fines en suspension étaient à leur maximum d'ionisation et créait un pont semi-conducteur entre les phases des lignes à haute tension du Grand Nord et perturbait la régularité.
    L'ionisation des particules est ce qui ce produit lorsque les rayons de soleil on un angle étroit et pénètre l'atmosphère dans le sens le à plat de la couche de gaz.
    C'est ce phénomène qui produit les superbes couchées de soleil et pour toute la beauté qu'il démontre, sont encore plus rougeoyant dans des atmosphères polluées et fortement chargées de particule.
    Pour le Turtle mode, comme propriétaire de Leaf, je vous assure que personne ne souhaite cette situation et qu?il est improbable que cela se produise de manière généralisée.
    Nissan recommande de recharger les accumulateurs par très grand froid rapidement, au moins partiellement. Jusqu'à quel point? La documentation n?en fait pas mention.
  • @PYTHON-1 J'avais lu ça quelque part, mais je n'en était pas certain. Comme Nissan recommande de limiter la charge à 80%, mais il est possible je pense d'aller à 100%, mais d'utiliser la voiture le plus tôt possible pour ramener la charge à un niveau plus bas. Je fait erreur?
  • @Sampiq
    Le cas de la recharge de la Volt est très différent puisque le moteur thermique s'assure justement de protéger une décharge complète de la batterie. Mais pour un proprio de Leaf qui rentre chez lui en "turtle mode", c'est essentiel de recharger au plus vite.
  • Python -1 @ 12:07. Quatrième ligne, dernier mot : INTERROGATION
    Alors TonyVerdechi ? Je m'exprime mal ? Quand on écrit " j'ai une interrogation", ça semble assez clair.
  • @ PYTHON-1
    Alors vous vous exprimez mal. Car votre message n'avait rien d'un questionnement en apparence. Peu importe.
    La recharge, c'est comme le chauffe-moteur. Ou, si vous préférez, comme la batterie de votre cellulaire. Ce n'est pas exclusif mais la plupart des gens rechargent ça la nuit. Votre exemple est bon mais je suis convaincu que la majorité vont charger la nuit.
    De toutes façons, H-Q a toujours la possibilité d'offrir des tarifs préférentiels la nuit, lorsque la demande est moins forte, afin d'encourager à mieux répartir la demande. Ça leur fait un plan B.
  • Je crois aussi qu'on peut se questionner sur les caractéristiques des véhicules électriques et sur les conséquence sur le réseau électriques. D'accord avec PHYTON-1 sur le fait qu'il manque des réponses.
    -
    Voici une réponse: Je connais seulement les caractéristiques de ma voiture, une Volt. La batterie n'est jamais vide, même si l'indicateur au tableau de bord indique "vide". Il reste toujours au moins 20% d'énergie. On ne peut la recharger a plus de 80% également, même si l?indicateur au tableau de bord indique pleine charge. Le but est de prolonger la vie de la batterie en ne la surchargent pas et en ne la vidant pas. Il n'y a alors aucun problème a retarder la recharge de la batterie sur cette voiture, même en hiver et de plusieurs jours. Pour les Leaf et autre marques, je ne sais pas.
  • @TonyVerdechi
    Rien de malhonnête dans un questionnement l'ami. Juste une question. Ce qui est malhonnête, c'est de considérer chaque commentaire comme une charge en règle contre une théorie ou un principe.
    Désolé mais à la lumière des pannes de la semaine passé, beaucoup de gens se demandent pourquoi elle sont arrivés autour de 16 heures.... et principalement à Montréal. Me semble que les feux faisaient rages depuis plusieurs jours et pas juste entre 16h et 19h. Coïncidences également me direz-vous que le mercure en ville dépassait les 34C, que les air climatisés marchaient à plein régime, que le métro débutait son heure de pointe et que le toute la ville tourne en mode festivités.

    La rumeur circule que cette situation sent le délestage de protection à plein nez sur un réseau fragilisé par la perte d'une centrale. Comme HQ est restée complètement muette sur le sujet, votre théorie de la "suffisance" est aussi valable que le questionnement de milliers de personnes.

    Pour terminer, la VE qu'on recharge juste la nuit, j'y crois très peu, c'est comme prétendre qu'on gaz juste le jour de la paye. Arrivera bien un moment où après avoir roulé le jour, on rechargera une couple d'heure au souper pour se ressortir le soir. C'est d?ailleurs ce que les manufacturiers de VE recommandent: pas attendre 6 heures pour la recharge quand la batterie est vide.
  • @Djoni
    Vrai pour le V2G. Ça solutionnera effectivement beaucoup de problèmes de surcharge.
  • La charge des voitures électriques peut être programmée pour démarrer a l'heure désirée ou se terminer à l'heure désirée, au choix. Très facile a faire sur l'écran centrale de la voiture. Par exemple, je peux demander que la charges de ma voiture soit complète pour 6:30 hre. Comme ça prend au maximum 4:30 de charge sur le 240 volts, la charge débutera vers 2:00 hre du matin, période creuse pour le réseau électrique.
  • @ PYTHON-1
    «Mais dans le tableau d'HQ, on nous dit aussi que c'est l'équivalent de production de la centrale Eastmain-1. On a vu cette semaine avec les feux de forêts qu'est ce qui arrive quand on perd la centrale Eastmain, ne serait-ce que pour quelques heures. Mon interrogation est qu'est-ce qui arrivera quand un million de VE se brancheront en même temps (certaines dehors) alors que le mercure chutera à -20 et qu'HQ nous demande de baisser le thermostat et de retarder le démarrage du lave-vaiselle.»
    Désolé mais je toruve que vous faites encore ujne intervention malhonnête.
    1) Même si c'était plus, ça reste marginal.
    2) Le mot clé est «équivalent». Donc ce ne serait pas tout le monde qui serait touché en cas de problème avec une centrale et ce ne serait que temporaire. Oui le risque est là mais un risque il y en a pour tous les types d'énergie. En fait, les risque est plus élevé maintenant car nous n'avons qu'une seule source d'énergie pour nos déplacements: les produits pétrolifères et gaziers.
    3) Ce que vous avez oublié de mentionner, c'est heures de pointes de consommation. H-Q demande ça pour les «heures de pointes de consommation» pour les pires journées dans l'année. On parle de quoi, 6 h/jour fois 30 jours/an? Donc 180 h/an = 2%...
    4) La demande de consommation d'électricité pour ces véhicules n'est pas égale mais tout le monde ne branche pas en même temps. Et puis vous avez encore manqué l'essentiel: la demande est au plus fort durant la nuit. Là où la demande générale est plus faible. En fait, une partie de l'électricité est perdue la nuit car la demande est trop faible. Tant qu'à perdre cette électricité...
  • PHYTON-1
    Le coup est prévu avec les nouveaux compteurs intelligents qui sont pourvus de protocole de communication/action bi directionnelle,
    Selon un accord négocié avec avantage mutuel, un nombre suffisant de consommateurs pourront permettre le délestage de charge prédéterminé afin de régulariser la demande si besoin était.
    Pour une panne? À terme les véhicules électriques ont déjà la capacité de s'intégrer aux réseaux le V2G (vehicule to grid). Le "smartgrid" permettrait aussi, avec un nombre suffisant de véhicules de fournir le réseau en appoint ou en manque pour améliorer encore le service.
    Un vieux rêve se met tranquillement en place.
  • @Sampiq
    Désolé... message parti trop vite.
    Qu'un million de VE branchées représentent seulement 2% des ventes, soit. Mais dans le tableau d'HQ, on nous dit aussi que c'est l'équivalent de production de la centrale Eastmain-1. On a vu cette semaine avec les feux de forêts qu'est ce qui arrive quand on perd la centrale Eastmain, ne serait-ce que pour quelques heures. Mon interrogation est qu'est-ce qui arrivera quand un million de VE se brancheront en même temps (certaines dehors) alors que le mercure chutera à -20 et qu'HQ nous demande de baisser le thermostat et de retarder le démarrage du lave-vaiselle.
  • @Sampiq
    Qu'un million de VE branchées représentent seulement 2% des ventes, soit. Mais dans le tableau d'HQ, on nous dit aussi que c'est l'équivalent de production de la centrale Eastmain-1. On a vu cette semaine avec les feux de forêts qu'est ce qui arrive quand on perd la centrale Eastmain, ne serait-ce . Si un million de VE se branche le m
  • @Sampiq
    Qu'un million de VE branchées représentent seulement 2% des ventes, soit. Mais dans le tableau d'HQ, on nous dit aussi que c'est l'équivalent de production de la centrale Eastmain-1. On a vu cette semaine avec les feux de forêts qu'est ce qui arrive quand on perd la centrale Eastmain, ne serait-ce . Si un million de VE se branche le m
  • Je la trouve plus jolie que la LEAF, mais au niveau du style, l'intérêt est plutôt qu'avec une même base les designers ont réussi à faire une voiture très japonaise (LEAF) et une très européenne.
    Si quelques ZOE peuvent remplacer des diésels, ça rendra la visite de Paris l'été moins pénible et malodorante.
  • Oui, j'écris trop rapidement...11kwh. merci
  • @Sampiq
    Vous voulez dire une quantité d'énergie de 11 KWH .
    C'est la quantité d'énergie contenue dans 1.2 litre d'essence.
  • Un deuxième type d?intervention d?un intervenant de ce blog : « Ce qui me turlupine tout autant c'est l'effet VA électrique sur les coûts de survies domiciliaires en approvisionnement d'électricité qui ne manqueront pas d'augmenter tant à la consommation, qu'en implantations additionnels de centrales thermiques à énergies fossiles et en investissements d'infrastructures, d'entretiens et réfections de celles en fonctions. »
    -
    Réponse : La consommation de 1 million de voitures électriques correspondrait à moins de 2 % des ventes d'électricité au Québec en 2009. (source Hydro-Québe). http://www.hydroquebec.com/electrification-transport/chiffres.html
    -
    Pour ceux qui doutent, seulement faire le calcul du nombre de kilowatts nécessaire pour faire fonctionner 1 million de voiture électriques. Pas grand-chose. Ma voiture prend moins de 11 kilowatts par jour et est branchée majoritairement la nuit aux heures creuses.
  • Deux types d?interventions circulent parmi ceux qui dénigrent les voitures électriques.
    En voici une première : Affirmation reprise d?un intervenant sur ce blog:
    « Ce que je déconsidère aussi, puisque malhonnête, c'est la publicité Écolo Verte alors que l'on sait qu'aux États Unis et autres pays l'électricité est produites par des centrales qui fonctionnent aux énergies fossiles. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de petite fumée derrière les véhicules électriques qu'il n'y a pas contribution élevé à la pollution atmosphérique amont, au réchauffement de la planète et effets de dominos générateurs de dégradations de la vie sur la planète. »
    Réponse: Pour ceux qui ont fait de la thermodynamique, on sait qu?il sera toujours plus efficace de produire de l?énergie de manière centralisée plutôt qu?au niveau des mini-centrales thermiques que constituent les voitures actuelles (essence). Le modèle de la voiture électrique permet de centraliser les émissions de polluants au niveau des centrales électriques thermiques. Il en résulte trois conséquences :
    1- En termes de santé publique, la pollution est déplacée des centres urbains. Il en résulte un gain social sur le confort, la santé, et les dépenses qui y sont associées;
    2- La pollution induite par la voiture électrique est concentrée sur quelques sites. A cette échelle, des actions correctrices avales aux émissions de polluants peuvent être mises en place, comme le traitement des fumées des centrales électriques pour capter le carbone et les autres polluants.
    3- L?efficacité énergétique de moteurs de centrales thermique est d?au moins deux fois supérieurs a celles de moteurs automobiles qui tournent à des régimes variables contrairement aux régimes optimisé très peux variables des moteurs de centrales thermiques. Donc moins d?énergie fossile utilisée pour obtenir la même quantité d?énergie acheminée aux résidences.
  • @ SamPiq
    Il ne fait aucun doute qu'un jour, plus ou moins lointain, les véhicules électriques vont remplacer les véhicules à combustion. Ce n'est qu'une question de temps. Combien de temps ? Personne ne le sait !
  • On voit bien que Renault et Nissan sont cousin cousine pour ne pas dire frère et soeur. Plus belle ou moins belle, question de gout. Mais ça ne fait pas beaucoup de voitures électriques malgré les augmentations. Par contre, Cependant, il y a une douzaine d'année, le taux d'augmentations des hybrides étaient moindre. Maintenant, on en vois passablement des hybrides. Donc... espoir pour les tenants de l'électrique. Mais ce n'est que mon opinion personnelle. Rien de plus, rien de moins. SVP, ne pas me mépriser pour mon opinion (pour qui vous savez...)
  • Cette Renault ZOE est drôlement plus jolie que la Nissan Leaf (qui ressemble à une grenouille) et pourtant elles doivent partager la même base et/ou technologie, non ?
    .
    Sérieux, même quand je roulais en américaines ou japonaises, j'ai toujours trouvé que c'était les européens (France, Allemagne, Angleterre et Italie) qui faisaient les plus beaux véhicules !

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer