article:4691375:article

Véhicules hybrides et électriques: des prévisions optimistes

Selon la firme américaine d'analystes et de consultants Navigant Research, les ventes de modèles électriques et hybrides branchables au Canada augmenteront de 30,6% d'ici 2022. Ci-dessus, la Nissan Leaf.

Agrandir

Selon la firme américaine d'analystes et de consultants Navigant Research, les ventes de modèles électriques et hybrides branchables au Canada augmenteront de 30,6% d'ici 2022. Ci-dessus, la Nissan Leaf.

Photo fournie par Nissan

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Sébastien Templier | La Presse

Publié le 20 septembre 2013 | Mise à jour le 20 septembre 2013 à 09h18

Bien que les premières ventes de véhicules électriques et hybrides branchables n'aient pas répondu aux attentes de l'industrie, ce marché croît rapidement en Amérique du Nord. Et les dernières prévisions de croissance sont très optimistes.

Si l'on en croit la firme américaine d'analystes et de consultants Navigant Research, les ventes de ces véhicules aux États-Unis devraient croître à un rythme annuel moyen de 18,6% au cours des 10 prochaines années. Une croissance nettement supérieure à celle de l'ensemble des véhicules légers aux États-Unis sur la même période, croissance attendue de 3,8% dans ce cas-ci.

Pour le Canada, les prévisions de Navigant Research sont étonnantes. Elles font état d'une croissance annuelle moyenne des ventes des véhicules électriques et hybrides branchables de l'ordre de 30,6% d'ici 2022.

«Le marché de ces véhicules commence à arriver à maturité alors que les modèles les plus populaires, la Nissan Leaf et La Chevrolet Volt, sont offerts dans l'ensemble du marché nord-américain et que Ford, Mercedes, Toyota, Mitsubishi, Honda et Tesla accroissent leur production de modèles compétitifs, indique David Alexander, analyste principal chez Navigant Research. BMW et Volkswagen vont bientôt proposer des modèles et la plus grande disponibilité des infrastructures de recharge est en train de soutenir cette croissance. La majorité des ventes de ces véhicules sera concentrée dans les grandes villes et sur les côtes est et ouest du continent.»

Selon Navigant Research, les États américains que sont - dans l'ordre - la Californie, New York, Washington et la Floride auront les ventes annuelles les plus élevées au cours des 10 prochaines années (en chiffres absolus). Ses prévisions font état de 815 000 modèles vendus en Californie entre cette année et 2022, de 142 000 pour New York et environ 100 000 pour Washington et la Floride. Sans surprise, les provinces de l'Ontario, de Québec et de la Colombie-Britannique pourraient représenter 97% des ventes au Canada.

Si ces véhicules équipés d'une prise représenteront dans tout juste 10 ans 10% des ventes totales de véhicules dans un État comme Hawaii, ils n'accapareront que 2,4% des ventes totales du marché américain. On peut présumer que le gouvernement québécois est plus qu'optimiste quand il dit souhaiter que 25% des véhicules sur ses routes soit électriques ou hybrides d'ici 2020.

Dans sa boule de cristal, Navigant Research estime que les agglomérations de Los Angeles, San Francisco, New York, Sacramento et Riverside concentreront un peu plus du quart des ventes américaines de tout électriques et hybrides branchables. Sans surprise encore une fois, et sans fournir de chiffres, le cabinet de consultants voit les agglomérations de Toronto, Montréal et Vancouver être les moteurs des ventes au Canada.

Publicité

Navigant Research conclut que les ventes annuelles de ces véhicules atteindront les 400 000 exemplaires en 2022 aux États-Unis et les 230 000 au Canada.

Ce ne sont là que des prévisions, rappelons-le.

Au Canada, la vraie bonne nouvelle de l'heure pour ces véhicules est récemment venue du Québec. Presque 60% des 1700 véhicules branchables immatriculés dans la province sont dorénavant abonnés au réseau public de bornes de recharge, le Circuit électrique. En 17 mois de service, 4500 recharges ont été faites, dont 631 juste pour le mois d'août dernier.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (26)
  • @Djoni
    Hydro-Québec est une société d'État issue d'une nationalisation, et est à l'origine un service au citoyen et devrait s'en tenir à ce rôle, surtout quand je vois passer notre argent en subventions aux riches compagnies pétrolières et autres, ainsi que les impôts ridiculement bas qu'ils payent... même pas toujours...
  • @ Djoni
    Oui et en plus vous n'êtes pas sans savoir que les travailleurs autonomes peuvent déduire une bonne partie des frais d'acquisition et d'utilisation du véhicule, s'il est utilisé pour le travail. Ce serait à vérifier ça aussi.
  • @rexie
    Vous êtes travailleur autonome, sinon au distance que vous parcourez, vous auriez rentabilisé une Tesla de 85 KWH avec une compensation au kilomètre.
    Les solaires photovoltaïques sont une excellente idée, mais la société d'état doit générer des profits et redevance étatique et limite donc cette pensée externe a son mode centralisateur, contrôlant et monopolistique.
    Hydro-Québec n'est pas très friandes des initiatives qui couperait cette dépendance.
    Voir:
    http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/201309/22/01-4691975-eoliennes-domestiques-hydro-quebec-tarde-a-remplir-ses-promesses.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO2_quebec_canada_178_accueil_POS2
    @Claf13
    Je crois que vous devriez regarder sérieusement la Volt de Chevrolet. Elle carrerait très bien avec vos besoins.
  • @Claf13
    Moi aussi je suis en région.
    Pour un meilleur prix et 300 km d'autonomie, je me contenterais d'une recharge en 30 minutes pendant la pause repas.
  • @ rexie
    Le TOUT électrique comme la Leaf et la Tesla sont déjà superbes, mais elles ont un grand défaut pour une bonne partie des automobilistes, elles manquent d'autonomie, je comprends bien qu'elles conviennent parfaitement à plusieurs surtout ceux qui ont deux autos (la tout électrique pour aller au travail, la hybride ou l'auto à moteur à combustion pour de plus grandes distances). Dans mon cas (une seule auto) c'est une hybride qui peut combler mon besoin. Pour des clientèle comme moi (je suis en région et je fais beaucoup plus de route que de ville) tant que les tout électrique n'auront pas des batteries pouvant assurer autant de km entre les recharges que ce que nous pouvons actuellement faire entre deux pleins d'essence aujourd'hui et que le temps de recharge (sur la route) sera plus long que 4-5 min, les gens comme moi cibleront les hybrides.
    Mais il y a de l'espoir, la technologie des batteries évolue rapidement et en même temps les techniques de recharge, le hic demeure le coût. Je sais que le dernier modèle de Tesla contourne le problème, en misant sur le remplacement rapide de la batterie déchargée par une autre complètement chargée mais ça nécessite la mise en place d'un réseau important de stations d'échange de batterie, quelque chose de lourd à mettre en place.
  • @Claf13
    LA Tesla nous montre que nous sommes mûrs pour passer directement à l,électrique. Il ne manque qu'une petite poussée par une loi semblable à celle de Californie qui oblige les fabricants à vendre un plus grand pourcentage de tout-électriques. Il y a des Fit, des Fiat 500, des RAV4, des Spark bientôt des Mercedes Class B, toutes électriques en Californie en réponse à cette loi. C'est donc pas parce que la technologie est déficiente qu'on a tant de difficulté à les trouver chez nos concessionnaires...
    Aussi il y a plus de 6500 chargeurs publics aux États-Unis.
  • @Raoul914
    Exact!
    .
    @peac
    Ce qui pourrait se faire dès maintenant, c' est mettre des tuiles solaires, dont les prix baissent et la technologie progresse rapidement. La moitié seulement des bâtiments garnis de ces tuiles suffiraient à tous nos besoins en énergie. Le plus beau, c'est que tu pourrais revendre tes surplus au réseau. Avec des piles Nickel-fer dans les sous sol, chacun aurait sa réserve personnelle.
    .
    L'ensemble de ces réserves seront une garantie contre toutes les grandes pannes. Une coupure dans une branche importante du réseau électrique serait sans conséquences graves, car les "feuilles" de cette branche qui redistribueraient la "sève" solaire au besoin chez les autres maisons et commerces, avec compensations automatisées sur leur facture d'Hydro...
    .
    Une telle corvée nationale serait créatrice d'emplois, et de paire avec une loi contraignant les fabricants de voitures à offrir plus d'électriques, nous ferait atteindre nos cibles de réduction de CO2 rapidement, en plus de nous débarrasser des achats de pétrole et de la menace de destruction de nos habitats.
    On dit que c'est très plaisant de ne jamais aller tanker, et d'avoir une voiture pleine à chaque matin.
  • L'industrie pétrolière devrait investir son argent pour la planète à développer la technologie de la fusion thermonucléaire.
    Alors on aurais à notre disposition de l'énergie en quantité illimitée. Ce serait très simple de propulser la voiture électrique et de produire de l'hydrogène pour alimenter ces voitures.
    Il faut la développer cette technologie pour sauver la planète du CO2.



  • @ opto85 Le plus drôle,c'est qu'à 130 Km/h la Prius consommait probablement moins que la majorité des voitures qu'elle dépassait.
  • Intéressant ce site rexie!
    Mais je m'étonne aussi des conclusions comparatives. J'adore ma Leaf, mais la Volt est une excellente proposition pour une unique voiture.
    Les prévisions sont étonnantes, mais comme elles ont bien changé en 1 an seulement, alors que les ventes de ces véhicules d'avant garde étaient au pire, on n?était très pessimiste. Aujourd'hui c'est un secteur en forte croissance et on projette une amélioration des ventes, facile.
    BMW, Mercedes, Volk et Audi, Chrysler, et combien d?autres font maintenant partie des joueurs?
    L'offre se bonifie, les doutes de la nouveauté s'estompent et la perception prudente des acheteurs se métamorphose en attente, je pense que l'effet boule de neige est possible.
    L'enthousiasme peut être toute une vague déferlante.
    On s'en reparle l'an prochain!
  • Aujourd'hui j'ai vu ma première Tesla Roadster.
    Mitsubishi est en train de faire un pied de nez intéressant aux hybrides. La petite Mirage s'en vient, annoncée avec 5.3 litres au cent, en ville! Enfin une petite auto avec un petit moteur. Une première depuis la Civic FE 1981. Merci Mitsubishi pour avoir le "guts" de nous offrir ce choix, et puisse-t-il en influencer d'autres.
  • @Christian_L
    Daniel Breton responsable de l'électrification des transport, devrait annoncer de bonnes nouvelles pour les rabais bientôt, après les consultations publiques qui se terminent le 11 octobre... Si Marois ne l'en empêche pas. Elle semble presque autant subordonnée à Desmarais que John James... misère!
    .
    J'aimerais bien une taxe à l'achat des véhicules qui pollue beaucoup et rêve d'une loi qui forcerait les fabricants à offrir plus de voitures à zéro émissions.
  • Les voitures hybrides sont la solution économique et écologique pour une majorité d'automobilistes québécois, les prévisions du rythme d'introduction et d'acceptation de ce type de véhicule dans le marché demeurent plutôt faible cependant et à mon avis cela tient à quelques facteurs:
    1) les manufacturiers qui dominent le marché actuel et les pétrolières n'ont pas intérêt à développer trop vite le marché des voitures électriques, plus efficaces énergiquement parlant et plus fiables, ensemble ils ont trop à perdre pour mettre le pied sur l'accélérateur et aller dans la bonne direction !
    2) nos gouvernements qui devraient inciter les manufacturiers et les automobilistes à prendre le virage des hybrides ne font pas leur job (ils pourraient resserrer les normes sur les taux de pollution face aux manufacturiers et introduire des vrais incitatifs - bonus-malus - face aux automobiliste)
    3) En général les gens n'ont pas une bonne idée des PLUS des hybrides, du fait qu'ils représentent LA solution à long terme pour régler à la fois notre dépendance au pétrole ($14 milliards / année que ça coûte au Québec), pour réduire sensiblement notre production de gaz à effet de serre, que ce serait une excellente façon d'exploiter nos sources d'énergie électriques propres ici au Québec; ça prendrait une chronique plus soutenue comme la vôtre pour faire la promotion des hybrides.
    Le mieux qui pourrait nous arriver c'est que de nouveaux manufacturiers se pointent, développent, fabriquent et mettent en marché ce nouveau type de véhicule, les manufacturiers traditionnels vont de toute évidence faire le minimum (ça joue contre leurs intérêts).
    Le hybride idéal aura 4 moteurs roues et un petit moteur à combustion diésel qui roulera un jour avec un biocarburant dérivé de nos déchets résidentiels et commerciaux / ou de végétation non alimentaire).. juste une question de temps, logiquement.
  • Peut-on faire confiance a un site qui dit que la Nissan Leaf consomme 543$ de fuel ?
    Et la Tesla S de base 657$ ?
    Que dans un comparatif Leaf vs Tesla, Nissan Leaf est: "Around 15% better fuel economy in stop-and-go traffic".
    LOL.
  • C'est dommage que les subventions pour les véhicules électriques soient sur le point de disparaitre, juste au moment ou l'offre devenait plus intéressante mais encore trop chère. Acheter un véhicule à piles sans subvention c'est une proposition risquée. De plus j'essaie d'acheter un Leaf ces jours-ci et c'est chose impossible. Aucun stock chez les dealers, et ils ne peuvent pas garantir la livraison en 2013... Alors bon c'est difficile à croire qu'il y aura croissance dans ces circonstances.
  • @rexie Je suis vraiment surpris que la Leaf soit plus économique en essence que la Volt....Bon, le fait qu'elle est électrique aide un peu. Et que la Tesla l'emporte sur le X3, toute une découverte. Je me demande bien pourquoi que tout ces autos n'ont pas été comparées à un vélo électrique.
  • Merci rexie pour les liens du bas, même si on comprenait rapidement le clin d'?il à certaines personnes. Depuis 2-3 semaines, je me suis renseigné sur les différentes hybrides sur le marché et j'ai fait des calculs. Je ne prévois pas changer d'auto à court terme, mais ça me donne une bonne idée "si jamais"... J'aime surtout la section "Benchmarks" qui parle de coût réels et d'autonomie ainsi que le graphique plus bas, où on peut voir avec quel km/annuel on atteint le point d'équilibre entre les 2 modèles. Jusqu'à maintenant, je penche plutôt pour la C-Max ou la Prius, suite à l'analyse théorique. Reste à voir l'essai routier, confort, etc. Dans tous les cas, on parle d'au moins 4 L /100 Km d'économie de "poison noir" comparativement à mon Kia Soul.
    Les hybrides: http://ridenerd.com/cars/Toyota-Prius-vs-Ford-C-Max
    Les Plug-in: http://ridenerd.com/cars/Toyota-Prius-Plug-In-vs-Ford-C-Max-Energi
    Les 2 C-Max: http://ridenerd.com/cars/Ford-C-Max-Energi-vs-Ford-C-Max
  • @ rexie
    Tu vois que ça a marché ta joke, tu m'as fait éclaté de rire ! :-)
    .
    Je ne suis pas vraiment un acheteur de luxe, c'est mon premier. Je voulais un petit SUV, j'ai regardé dans toutes les marques, de Kia à Mercedes et j'ai pris celui qui me plaisait le plus côté look, équipement et surtout, le plus important, côté performance et comportement routier, ça a adonné que c'est le X3. :-)
  • @opto85
    Non, moi je ne descend jamais en bas de 140 sur l'autoroute ;-)
    @francoisQC tu es donc un acheteur "de luxe" mon présssssieux...
  • Bien sûr que mes trois liens du bas se voulaient un clin d'oeil amical (et/ou sarcastique) aux personnes concernées... mais FrancoisQC a sauté sur l'occasion pour virer ça en critique contre moi.
    Pssst! Francois, c'était une joke...
  • Il y a une prius qui m'a dépassé à 130 sur la 640 ce matin.C'était vous Rexie? :)
  • @ rexie
    hahaha complètement ridicule et absurde de comparer un X3 à une Tesla S hahaha Tu as fait ma journée !
    .
    C'est 2 véhicules ne se compare pas, ce sont des véhicules de type et catégorie complètement différent qui s'adressent à une clientèle complètement différente ! En plus la Tesla S se vend, selon leurs chiffres, 30 000 $ de plus ! Ben certains que côté environement la Tesla l,emporte, j'espère qu'elle l'emporte !
    .
    Mais ils donnent quand même de bons commentaires sur le X3, comme:
    "X3 hits all the right marks, satisfying luxury buyers with its badge, its suave styling, and most importantly its responsive road performance combined with impressive fuel efficiency"
    .
    Mais que dire de:
    "The BMW X3 is cheaper (per year) for most drivers. The Tesla Model S only makes sense if you drive more than 56,000 miles (90123 km) per year" !
    .
    Fin de la discussion :-)
  • Dans la partie publique du rapport, on voit que la perception de véhicules électrique est plus favorable au Québec qu'en Californie.
  • @Simon_c
    http://ridenerd.com/cars/2014-Chevrolet-Impala-vs-2013-Toyota-Prius-V-Five
  • @francoiosQC encore mieux
    http://ridenerd.com/cars/BMW-X3-vs-2013-Tesla-Model-S
  • @Djoni
    http://ridenerd.com/cars/Nissan-LEAF-vs-Chevrolet-Volt

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer