• Accueil > 
  • Auto > 
  • Auto écolo > 
  • La voiture électrique déjà plus économique que la voiture à essence ?

Étude

La voiture électrique déjà plus économique que la voiture à essence ?

Le coût de possession d'une électrique --de chez... (photo AP)

Agrandir

Le coût de possession d'une électrique --de chez le concessionnaire jusqu'à à la ferraille-- est-il déjà en deça de celui d'une voiture à essence ?

photo AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Alain McKenna
La Presse

Une étude publiée par des chercheurs britanniques dans le Journal of Applied Energy concluait le mois dernier qu'au Royaume-Uni, au Japon et aux États-Unis, posséder une voiture électrique revient moins cher qu'en avoir une à essence ou au diesel. Qu'en est-il au Québec et au Canada ?

« AUSSI SURPRENANT QU'ENCOURAGEANT »

Pour arriver à cette conclusion, James Tate et Kate Palmer, chercheurs à l'Université de Leeds, à mi-chemin entre Londres et Édimbourg, ont comparé le coût total de possession annuel de véhicules à moteur thermique, électrique, hybride et hybride branchable, amorti sur une période de quatre ans.

Le moteur d'une Chevrolet Bolt. Photo: GM... - image 3.0

Agrandir

Le moteur d'une Chevrolet Bolt. Photo: GM

Ça comprend la dépréciation, les taxes, l'entretien, la prime d'assurance et la consommation de carburant ou d'électricité. En Angleterre, la voiture la plus abordable selon ce calcul est celle dotée exclusivement d'un moteur électrique (environ 17 000 $/an), suivie des voitures diesel (20 000 $/an) et à essence (21 000 $/an), de l'hybride essence-électrique (21 500 $/an) et, enfin, de l'hybride branchable (25 000 $/an). « C'est aussi surprenant qu'encourageant », ont-ils déclaré au quotidien anglais The Guardian.

TOUT EST DANS LE PRIX

Évidemment, le coût le plus important dans la vie du véhicule demeure son prix d'achat.

Une borne 240V. Photo: Bloomberg... - image 5.0

Agrandir

Une borne 240V. Photo: Bloomberg

C'est aussi le principal écueil freinant l'émergence des véhicules électriques.

En Angleterre, le gouvernement accorde un rabais pouvant atteindre 7675 $ (4500 £) à l'achat des véhicules électriques les plus récents (une somme qui grimpe à 13 650 $ pour des véhicules commerciaux électriques).

C'est donc moins qu'au Québec, où l'aide gouvernementale est de 8000 $, mais où, comparativement, le prix des véhicules électriques est un peu plus élevé par rapport aux modèles à essence.

Au rythme où les constructeurs accroissent leur capacité de production, les chercheurs de Leeds s'attendent à ce que d'ici 2025, une voiture comme la Nissan Leaf soit plus abordable qu'une voiture à essence comparable sans rabais particulier.

LES HYBRIDES BRANCHABLES, LA PIRE SOLUTION ?

Selon l'étude de l'Université de Leeds, les véhicules hybrides branchables représentent la pire option.

Une borne électrique rue St-Antoine. Photo: David Boily,... - image 7.0

Agrandir

Une borne électrique rue St-Antoine. Photo: David Boily, La Presse 

Le véhicule coûte plus cher, et les frais d'entretien et d'assurance demeurent élevés. C'est vrai en théorie, mais pas en pratique : ça varie d'un automobiliste à l'autre, nuance Martin Archambault, porte-parole de l'Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ). « Il y a beaucoup de propriétaires d'une Chevrolet Volt qui ne feront le plein qu'une ou deux fois par an, ce qui peut réduire le coût de ces modèles. » N'empêche : avec deux moteurs à bord, ça double certains frais, admet-il. « La meilleure solution, c'est un seul moteur, et un moteur électrique. »

L'ÉCONOMIE PLUS IMPORTANTE QUE L'ÉCOLOGIE

En abordant la motorisation automobile sous l'angle du coût d'utilisation, cette étude jette une lumière différente sur les voitures électriques : ce qui était au départ un phénomène émergent attirant les férus de nouvelles technologies puis une solution écologique devient soudainement une avenue économique qui intéressera ainsi davantage le grand public, constate M. Archambault. « L'argent est un facteur plus déterminant pour la plupart des consommateurs. » Le seul enjeu écologique ne suffit plus pour encourager l'adoption de véhicules plus propres. L'électrification devient graduellement le meilleur des deux mondes, conclut-il.

QUEL EST LE COÛT TOTAL DE POSSESSION DE VOTRE AUTO

Au Canada, le CAA propose sur son site web un outil permettant de calculer le coût annuel moyen de votre véhicule qui comprend lui aussi les éléments utilisés dans l'étude britannique. On y découvre ainsi qu'un VUS compact typique a un coût total annuel moyen établi à 12 461 $. Par comparaison, une voiture compacte a un coût total annuel moyen de 8768 $. Dans les deux cas, le coût du carburant est de 2456,76 $ et de 1872 $, respectivement, si on parcourt 20 000 km par an. Au Québec, une voiture électrique a un coût énergétique par kilomètre de 2 cents, pour un coût annuel moyen évalué à 320 $ sur cette même distance.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer