Les pétrolières adoptent la recharge électrique

À la fin janvier, la britannique BP a... (photo : freewire)

Agrandir

À la fin janvier, la britannique BP a confirmé un investissement somme toute mineur de 5 millions $US dans le fabricant de chargeurs mobiles FreeWire, afin de procéder à l'installation de bornes dans ses stations-service d'ici la fin de l'année. -

photo : freewire

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Alain McKenna

Collaboration spéciale

La Presse

À la fin janvier, la britannique BP a confirmé un investissement somme toute mineur de 5 millions US dans le fabricant de chargeurs mobiles FreeWire, afin de procéder à l'installation de bornes dans ses stations-service d'ici la fin de l'année.

Ce marché est encore tout petit, mais il semble qu'il ait convaincu un peu tout le monde de son émergence imminente.

L'an dernier, Shell avait annoncé la création d'un réseau de 30 000 bornes dans ses stations-service européennes. «La mobilité est en changement. La technologie évolue et la demande pour la recharge de véhicules électriques comptera bientôt pour une bonne partie de nos opérations», a déclaré Tufan Erginbilgic, directeur général de BP, dans un communiqué.

On ne peut pas dire que les pétrolières nord-américaines manifestent le même engouement pour l'électrification de leurs stations-service. En décembre, le groupe Crevier a dévoilé une première borne rapide qui sera installée sur un de ses terrains. La chaîne québécoise Alimentation Couche-Tard procède pour sa part à des essais en Norvège, mais n'a encore aucun plan pour le Canada.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer