article:4445908:article

Une vieille amie: la ceinture de sécurité

Agrandir

Photothèque La Presse

Publicité

Publicité

| La Presse

Publié le 13 avril 2011 | Mise à jour le 13 avril 2011 à 14h31

Plusieurs conducteurs négligent encore de boucler leur ceinture, malgré l'obligation, et même si les études en sécurité routière démontrent clairement que plusieurs vies pourraient être sauvées grâce à ce simple geste. En effet, selon la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), chaque année, de 2005 à 2009, en moyenne 120 personnes mortes dans un accident de voiture ne portaient pas leur ceinture. Ce nombre pourrait être réduit de moitié, estime la SAAQ, si tous portaient la ceinture.

Voilà pourquoi CAA-Québec tient à rappeler l'importance du port de la ceinture de sécurité et invite tous les automobilistes à adopter dès maintenant, si ce n'est déjà fait, cette habitude toute simple.

La protection

Il va de soi que la ceinture de sécurité sert à nous protéger, mais sait-on toujours exactement de quoi elle nous protège? La ceinture nous protège, en cas de collision, lorsqu'un conducteur ou un passager frappe une partie de la voiture ou lorsque deux personnes entrent en collision. Il faut savoir qu'au moment d'un impact, les occupants d'un véhicule continuent de se déplacer, pendant quelques dixièmes de secondes, à la même vitesse que la voiture avait avant la collision. C'est donc à cette vitesse, dite initiale, que les personnes heurtent les objets dans l'habitacle ou se cognent entre elles si elles ne sont pas attachées.

Publicité

De même, les personnes ne portant pas la ceinture deviennent des projectiles au moment d'une collision. Les contacts violents entre les personnes dans ces circonstances engendrent des blessures graves. Dans certains cas, une personne peut même être projetée avec une force suffisante contre une autre pour l'éjecter du véhicule, en plus d'être éjectée elle-même.

Bien porter la ceinture de sécurité

Autant avec une ceinture à trois points qu'avec une ceinture ventrale, il faut s'assurer que la partie ventrale est ajustée sur les hanches et qu'elle le demeure pendant tout le parcours. Avec une ceinture à trois points, le jeu qu'on peut laisser entre l'abdomen et la ceinture doit être le plus réduit possible.

Idéalement, la ceinture doit être collée au corps. Si le jeu est trop grand, on risque de heurter des objets dans l'habitacle en cas de collision ou encore on rend la tâche de la ceinture plus difficile lorsqu'on tient compte de la force d'impact, donc du poids qu'elle doit arrêter.

De plus, le baudrier d'une ceinture à trois points ne devrait jamais être porté sous le bras puisqu'il aura tendance à appuyer sur les côtes, ce qui peut briser l'artère principale du coeur, l'aorte, au moment d'une collision brutale.

Pour bien protéger le foetus, une femme enceinte doit s'asseoir bien droite et placer la ceinture ventrale sous l'abdomen, le plus bas possible sur les hanches, alors que le baudrier, collé au corps, prend place entre les seins.

Et les coussins gonflables?

L'action de la ceinture de sécurité est complémentaire à celle des coussins gonflables. En effet, la ceinture permet aux occupants de demeurer en place et dans la bonne position pour bénéficier au maximum des bienfaits du coussin gonflable. De plus, en ralentissant notre course vers le coussin qui, lui, se gonfle vers nous, elle lui permet de faire son travail de protection comme il se doit. Saviez-vous qu'un coussin gonflable se déploie à une vitesse légèrement inférieure à 300 km/h? Sans ceinture, l'impact avec un coussin gonflable à une telle vitesse peut avoir de sérieuses conséquences!

Question de poids

Certaines personnes croient être en mesure de protéger un enfant sans l'aide de la ceinture au moment d'un accident.

Or, saviez-vous qu'au moment d'une collision à 50 km/h, la force d'impact correspond à 35 fois le poids de la personne? En somme, tout occupant qui ne porte pas la ceinture devient un véritable projectile. À titre d'exemple, la force d'impact d'un enfant de 18 kg au moment d'une collision à 50 km/h sera de 630 kg, un poids impossible à retenir sans une ceinture de sécurité bien portée! Ainsi, non seulement on ne peut retenir un enfant, mais encore on pourrait même l'écraser sous notre poids.

La sécurité de nos enfants

En terminant, CAA-Québec vous rappelle qu'il existe un réseau provincial permanent de vérification de sièges d'auto pour enfants pour l'installation ou la vérification d'un siège, ou encore pour des conseils sur le bon usage de tout dispositif de retenue.

La SAAQ et CAA-Québec se sont associés pour offrir ce service aux parents sur l'ensemble du territoire durant toute l'année. Pour connaître l'un des 360 points de service participants, visitez le caaquebec.com.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer