Les joies de l'hiver

Des capteurs sous pression

En plus de tous ses autres avantages, un... (Photo : Pneus Hankook)

Agrandir

En plus de tous ses autres avantages, un système de surveillance des pneus permet de ne pas se geler les mains en allant vérifier soi-même la pression à l'aide d'un manomètre.

Photo : Pneus Hankook

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

collaboration spéciale

La Presse

Conserver la pression du pneu prescrite par le constructeur est essentiel. C'est l'assurance de garder une tenue de route optimale, de minimiser le risque de crevaison, d'augmenter la durée de vie du pneumatique et, bien sûr, d'optimiser la consommation de carburant. C'est la mission confiée au système de surveillance TPMS (Tire Pressure Monitoring System), qui équipe désormais un nombre croissant de véhicules.

Les systèmes de surveillance de la pression donnent... - image 1.0

Agrandir

Les systèmes de surveillance de la pression donnent des informations en temps réel sur la pression de chaque pneu. Photo: Renault

Pour détecter un sous-gonflage du pneumatique, il existe plusieurs dispositifs plus ou moins sophistiqués. Du simple allumage de voyant en cas de pression trop basse à l'affichage direct de la pression des pneus au tableau de bord en passant par les plus récents systèmes qui interagissent avec d'autres dispositifs du véhicule --tels que le contrôle des suspensions--, le TPMS se présente sous bien des formes.

Dans tous les cas, sauf exemples rares, quatre capteurs sont montés sur les valves pour vérifier la pression, la température et le mouvement, et reliés par radio à un calculateur du véhicule.

Il s'agit donc d'un équipement sophistiqué et aujourd'hui indispensable à la sécurité.

Nouveaux capteurs nécessaires

Dès lors, lorsque l'on monte un jeu de roues complètes pour l'hiver, de nouveaux capteurs sont nécessaires.

Ce message permet d'éviter bien des ennuis. Photo... - image 3.0

Agrandir

Ce message permet d'éviter bien des ennuis. Photo tirée d'une vidéo YouTube.

Ceux-ci ne sont pas gratuits. Le coût unitaire est généralement compris dans une fourchette allant de 50 $ à 200 $, selon que l'équipement est d'origine ou pas. À cette somme, il faut additionner un gonflage à l'azote, un gaz moins corrosif pour les précieux capteurs. Enfin, le technicien chargé du montage doit s'assurer que le véhicule enregistre bien les identifiants des capteurs qui vont communiquer les informations de pression et de température des pneus au calculateur du véhicule.

Faute de bénéficier d'un tel dispositif sur votre véhicule, il est impératif de vérifier régulièrement la pression des pneumatiques. Il n'est toutefois pas recommandé de procéder à cette vérification à très basse température (inférieure à -10 °C). Dans ces conditions, l'humidité de l'air peut en effet givrer la soupape en s'y infiltrant, et vous risquez, en peu de temps, de vous retrouver avec un pneu à plat.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer