article:4608979:article

Dakar 2013: Week-end aux antipodes pour les Québécois

Parti 154e samedi, le Québécois Patrick Beaulé pointait déjà à la 60e place du classement général après deux étapes.

Agrandir

Parti 154e samedi, le Québécois Patrick Beaulé pointait déjà à la 60e place du classement général après deux étapes.

Photo fournie par Patrick Beaulé

Publicité

Publicité

Pierre-Marc Durivage | Auto

Publié le 7 janvier 2013 | Mise à jour le 21 janvier 2013 à 12h49

Les trois Québécois inscrits au Rallye Dakar 2013 ont connu un sort pour le moins différents, lors du premier week-end de compétition, au Pérou.

Pendant que Patrick Beaulé a semblé s'amuser comme un petit fou sur sa moto KTM, son ami David Bensadoun a connu le pire de dénouements, abandonné par sa mécanique au début de la deuxième étape.

« C'est extrêmement malheureux, a-t-il déclaré sur Twitter, dimanche après-midi. C'est très difficile de savoir ce qui a pu arriver. C'est fini. Le moteur a explosé au kilomètre 21 de la deuxième étape. La voiture n'a pas connu de surrégime, je n'ai pas manqué de rapport, je n'ai pas idée de ce qui a pu se passer.

« J'ai passé la journée à être remorqué, a enchaîné le pilote montréalais. J'aurais pu rester au Dakar et participer aux opérations d'assistance, mais le coeur n'y est plus. Je rentre à la maison. »

C'est d'autant plus regrettable pour Bensadoun qu'il avait de beaux espoirs pour le Dakar 2013, lui qui avait terminé avec une très belle 39e place l'an dernier à première présence au mythique rallye. Avec une nouvelle et plus puissante voiture, il espérait même un top-30. Mais c'est cette même voiture qui l'a trahi.

Déjà le top 60 pour Beaulé

Pour son ancien copilote Patrick Beaulé, qui participe au Dakar 2013 en moto, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Parti 154e samedi, le Québécois pointait déjà à la 60e place du classement général après deux étapes.

Publicité

« J'ai tellement eu de plaisir aujourd'hui. C'était vraiment une très, très belle ride, super le fun! a dit Beaulé après sa journée de travail. J'ai fait attention aux pièges en début de parcours - il y avait des dunes cassées dangereuses [des petites falaises au bout desquelles les coureurs peuvent chuter, par inadvertance] - en plus de quelques défis au niveau de la navigation. » Le pilote a ainsi perdu quelques minutes à la suite d'une erreur de navigation au kilomètre 186, mais il a rapidement retrouvé son chemin.

Aucun pépin par ailleurs avec sa KTM 450 Rallye Replica : « Elle va incroyablement bien, a indiqué Beaulé dans son communiqué du jour. On n'a que quelques petits ajustements mineurs à faire à la suspension pour mieux négocier les changements entre le sable mou des dunes et la surface dure des sentiers de gravier. »

Avec un retard de seulement 36:17 minutes sur le meneur, Beaulé a ainsi pu débuter la troisième étape au sein d'un plateau de motards plus expérimentés, à l'écart de la la poussière des coureurs plus lents.

Enfin, Yvan Turcotte, mécano pour Bensadoun et Beaulé l'an dernier et aujourd'hui pilote en catégorie camion, il pointe au 70e rang sur les 72 poids lourds toujours inscrits.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaire (1)
  • La course la plus excitante au monde, mais aucune couverture à la télé. On fait pitié...

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer