article:4622530:article

La vie de Jacques Villeneuve n'est plus en danger

Jacques Villeneuve a été sévèrement blessé lors du Grand prix de ski-doo de Valcourt, samedi.

Agrandir

Jacques Villeneuve a été sévèrement blessé lors du Grand prix de ski-doo de Valcourt, samedi.

Photo : Claude Poulin, archives

Publicité

Publicité

Magdaline Boutros | La Presse Canadienne

Publié le 17 février 2013 | Mise à jour le 17 février 2013 à 15h58

Valcourt - Le pilote de motoneige Jacques Villeneuve a été opéré dimanche matin au Centre hospitalier universitaire Sherbrooke (CHUS), au lendemain du violent impact dont il a été victime au Grand prix de ski-doo de Valcourt.

En entrevue à La Presse Canadienne, le Dr Yannick Poulin, pneumologue intensiviste au CHUS, a indiqué que Jacques Villeneuve se trouvait maintenant aux soins intensifs et que son état était stable.

«La chirurgie a très bien été et son état n'inspire aucun crainte», a-t-il dit.

Le frère de Gilles Villeneuve a été sévèrement blessé au Grand prix de Valcourt, samedi. La motoneige d'un de ses rivaux, l'Américain Michael Soucy, l'a violemment percuté alors qu'il disputait une courbe.

Le pilote québécois, âgé de 59 ans, a été projeté au sol sur une cinquantaine de mètres avant d'aboutir, inconscient, dans une balle de foin.

Jacques Villeneuve a eu un poumon perforé. Il a subi des fractures aux côtes et à l'une de ses jambes, en plus de souffrir d'une commotion cérébrale.

Son ami et ancien pilote automobile Bertrand Godin a pu parler au mécanicien de Jacques Villeneuve, qui a été le premier à lui porter secours sur la piste.

Publicité

«Quand il a vu Jacques, il savait que c'était sérieux. Il avait les deux yeux ouverts et il ne bougeait pas du tout. Il a craint pour le pire», raconte M. Godin.

Puisque sa respiration était irrégulière et qu'il avait une chute de pression, Jacques Villeneuve a été transporté par hélicoptère au CHUS où il a été pris en charge par une équipe spécialisée en traumatologie.

Le Dr Poulin dit toutefois ne jamais avoir craint pour la vie du pilote. «À son arrivée à l'hôpital, il était relativement stable, il pouvait parler. Il n'avait pas de saignements», souligne-t-il.

Les prochaines semaines seront consacrées à sa réadaptation. Jacques Villeneuve ne devrait garder aucune séquelle à long terme malgré la violence de l'impact.

Bertrand Godin demeure toutefois inquiet pour la suite des choses. «Le pire handicap pour Jacques, ce serait de ne pas pouvoir rembarquer sur sa motoneige», souligne-t-il.

«Pour lui, c'est toute sa vie, ajoute M. Godin. Je vous donne le défi de trouver un homme de cet âge-là qui participe à un sport aussi extrême. C'est vraiment un phénomène.»

Philosophe, le Dr Poulin ne trace pas un trait définitif sur la carrière de Jacques Villeneuve. «C'est lui qui va décider. Mais connaissant la réputation de l'homme, j'ai l'impression qu'il va faire tout en son possible», soutient-il.

Céline Vadnais-Villeneuve, l'épouse de Jacques, voit toutefois les choses d'un autre oeil. «Je pense que ce serait un des plus beaux cadeaux si c'était la dernière, cette fois-ci. (...) Ça serait un merveilleux cadeau qu'il pourrait m'offrir», lance-t-elle, tout en s'avouant sceptique.

«C'est difficile, mais je vais essayer d'y croire.»

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer