article:4666445:article

Loeb et Peugeot pulvérisent le record de Pikes Peak

Le Français Sebastien Loeb est devenu le premier pilote (toutes catégories confondues) à passer sous la barre des neuf minutes sur la montée de 20 km.

Agrandir

Le Français Sebastien Loeb est devenu le premier pilote (toutes catégories confondues) à passer sous la barre des neuf minutes sur la montée de 20 km.

Photo : Joe Klamar, archives AFP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse

Publié le 30 juin 2013 | Mise à jour le 14 juillet 2013 à 14h49

Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes, a remporté dimanche la 91e édition de la course de côte de Pikes Peak (Colorado) en pulvérisant de plus de 1 min 30 sec le record de l'épreuve au volant d'une Peugeot 208 T16 spéciale.

En 8 min 13 sec 878/1000, le Français est devenu le premier pilote (toutes catégories confondues) à passer sous la barre des neuf minutes sur la montée de 20 km, composée de 156 virages et dont l'arrivée se juge à 4300 m d'altitude.

Le précédent record absolu de la «course vers les nuages», près de Colorado Springs, appartenait depuis un an au Néo-Zélandais Rhys Millen en 9 min 46 sec 164.

Avec sa voiture de 875 chevaux pour 875 kilos et dotée d'un aileron de Peugeot 908 victorieuse aux 24 Heures du Mans, Loeb, qui était inscrit dans la catégorie «Unlimited», a avalé la montée à la vitesse moyenne de 140,771 km/h.

Millen a signé le 2e temps des «Unlimited» (9:02.192) à bord d'une Hyundai Genesis, améliorant -en pure perte- sa meilleure performance de 44 secondes.

Le Français Jean-Philippe Dayraut, spécialiste des courses sur glace, a pris la 3e place de la catégorie (9:42.740), au volant d'une Mini à moteur Nissan, battant lui aussi l'ancien record absolu de Millen.

Son compatriote Romain Dumas, vainqueur des 24 Heures du Mans en 2010 et pilote Porsche en endurance, a abandonné. Dumas, qui avait terminé 2e dans une Porsche l'an dernier à Pikes Peak à seulement 17/1000 de Millen, pilotait un petit prototype Norma, de marque française, doté d'un moteur Honda.

Publicité

Loeb, 39 ans, dont c'était la première expérience à Pikes Peak, avait reconnu le parcours à la mi-juin et dominé les essais et les qualifications.

La dernière victoire de la marque au Lion à Pikes Peak remontait à 1989, lorsque l'Américain Robby Unser, octuple vainqueur de l'épreuve, s'était imposé au volant d'une 405 Turbo 16. L'année précédente, le Finlandais Ari Vatanen avait remporté l'épreuve au volant de la même voiture.

À cette époque, la course se disputait en grande partie sur une piste en terre alors qu'elle est aujourd'hui entièrement asphaltée.

Pikes Peak est la deuxième plus ancienne course automobile disputée aux États-Unis. Elle a débuté en 1916, cinq ans après les 500 Miles d'Indianapolis.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Nouvelles les plus populaires

 

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer