GP d'Autriche - Ils sont attendus au tournant

Le taureau rouge d'acier du Red Bull Ring... (photo : AFP)

Agrandir

Le taureau rouge d'acier du Red Bull Ring de Spielberg, en Autriche.

photo : AFP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse

Ceux qu'il faudra surveiller pendant le Grand Prix d'Autriche, neuvième manche de la saison 2017 de Formule 1, disputé dimanche sur le Red Bull Ring, à Spielberg :

Ricciardo, l'homme fort du moment

Avec trois troisièmes places et une victoire, synonymes de 70 points inscrits au Championnat lors des quatre dernières courses, Daniel Ricciardo fait mieux que les prétendants à la couronne mondiale, Sebastian Vettel (67) et Lewis Hamilton (66). 

L'Australien Daniel Ricciardo est l'homme du moment, après... - image 3.0

Agrandir

L'Australien Daniel Ricciardo est l'homme du moment, après sa victoire il y a deux semaines. Photo: AFP

À défaut de bénéficier d'une monoplace capable de rivaliser pleinement avec les Ferrari et les Mercedes, l'Australien de Red Bull, fidèle à lui-même, a su se montrer opportuniste quand ses rivaux s'accrochaient (Espagne, Azerbaïdjan) et a eu la chance de son côté (Monaco, où son arrêt tardif aux stands s'est avéré payant).

Va-t-il de nouveau bien figurer sur les terres de son écurie ? «Je nous vois au moins cinquièmes, avançait-il prudemment jeudi. Idéalement, on peut se rapprocher mais Mercedes et Ferrari seront encore rapides.»

Stroll «en confiance»

Après avoir inscrit ses premiers points chez lui, au Canada, la recrue de Williams Lance Stroll, peu en vue jusque-là, a surpris tout le monde, à commencer par lui-même, en montant sur la troisième marche du podium à Bakou.

Lance Stroll dit qu'il peut faire mieux que... - image 5.0

Agrandir

Lance Stroll dit qu'il peut faire mieux que sa 3e place à Bakou. Photo: Olivier Jean, La Presse

«J'ai l'impression d'être capable de réellement piloter la voiture désormais, de la pousser, ça me donne plus de confiance et de confort et c'est pourquoi j'ai été bien plus compétitif ce week-end», a-t-il expliqué après la course. Passé directement de la Formule 3 à la F1, le Canadien dit commencer à prendre la mesure de sa monoplace.

Et «ça n'est pas fini, je peux encore améliorer beaucoup de choses». Avec une bonne dose de «confiance» en plus, disait-il jeudi, ignorant des critiques qui attribuent sa promotion dans la catégorie reine à la fortune de son milliardaire de père.

Verstappen, en finir avec la poisse

Aucun pilote titulaire n'a bouclé moins de tours en course que Max Verstappen cette saison, pas même Fernando Alonso (McLaren-Honda) ou Pascal Wehrlein (Sauber), absents respectivement un et deux GP.

Ah, qu'elle semble loin cette victoire inespérée au... - image 7.0

Agrandir

Ah, qu'elle semble loin cette victoire inespérée au GP d'Espagne l'an dernier, semblait penser Verstappen vendredi durant les essais. Photo: AFP

Le Néerlandais reste en effet sur quatre abandons en six Grands Prix, dont deux consécutifs (Canada et Azerbaïdjan). Troisième au Championnat après deux manches, il est désormais 6e avec 45 points et blâme son moteur Renault, qui manquerait de fiabilité.

«La première priorité est de finir la course», clamait jeudi le deuxième de l'édition 2016.

Bon point pour lui qui aime piloter sous la pluie, des orages s'annoncent dimanche.

Chez Force India, «c'est la course, il n'y a pas de copains»

Pour la deuxième course consécutive, lors du GP d'Azerbaïdjan, les deux pilotes Force India, Sergio Pérez et Esteban Ocon, se sont affrontés sur la piste puis adressé des flèches par médias interposés.

Ça joue dur chez les hommes en rose.... - image 9.0

Agrandir

Ça joue dur chez les hommes en rose. Photo: PC

«C'est la course, il n'y a pas de copains», avait dit Ocon au sujet de leurs passes d'armes intra-équipe. Au Canada, Vettel en avait profité pour les dépasser. À Bakou, leur accrochage a mis le Mexicain hors course. Rappelés tous les deux aux intérêts supérieurs de l'équipe, ils n'ont pas pour autant enterré la hache de guerre. «Je pense simplement qu'Esteban doit comprendre ce que signifie disputer une course», a lâché Pérez jeudi. Réponse du Français: «C'est petit. Ca fait plus de quarante courses en monoplace de suite que je finis (...) J'ai moins d'expérience que lui en Formule 1 mais ça n'est pas le problème et l'équipe est d'accord pour dire que c'est 50-50 (de responsabilité) sur l'incident.»

Fernando Alonso étrennera un nouveau moteur Honda

Après être entrée pour la première fois dans les points cette saison en Azerbaïdjan (avec la 9e place de Fernando Alonso), McLaren attend un nouveau «pas en avant» sur le Red Bull Ring, selon les termes du directeur sportif Eric Boullier. 

Fernando Alonso s'est retrouvé à jouer les tondeuses... - image 11.0

Agrandir

Fernando Alonso s'est retrouvé à jouer les tondeuses à gazon après un dérapage sur le bucolique circuit Red Bull Ring lors des essais de cet après-midi. Photo: AFP

Les monoplaces d'Alonso et du Belge Stoffel Vandoorne seront en effet équipées ce week-end d'une nouvelle version de leur bloc propulseur.

«Avec un certain nombre d'améliorations prévues, et notamment la troisième version du moteur Honda, j'ai bon espoir que nous soyons en position de nous glisser parmi les autres écuries de milieu de tableau et de faire un pas en avant utile», a ainsi assuré le Français.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer