• Accueil > 
  • Auto > 
  • Course automobile > 
  • La F1 coûte trop cher, selon le GP de Grande-Bretagne, qui réclame une réduction des frais

La F1 coûte trop cher, selon le GP de Grande-Bretagne, qui réclame une réduction des frais

  • Le circuit de Silverstone est un des circuits historiques de la F1. L'an dernier, le Britannique Lewis Hamilton a remporté l'épreuve devant ses fans. (Photo AP)

    Plein écran

    Le circuit de Silverstone est un des circuits historiques de la F1. L'an dernier, le Britannique Lewis Hamilton a remporté l'épreuve devant ses fans.

    Photo AP

  • 1 / 10
  • Le Vénézuélien Pastor Maldonado (dans les airs) a été impliqué dans une spectaculaire à Silverstone en 2014. Sa Lotus avait été emboutie par la Sauber du Mexicain Esteban Gutierrez . (Reuters)

    Plein écran

    Le Vénézuélien Pastor Maldonado (dans les airs) a été impliqué dans une spectaculaire à Silverstone en 2014. Sa Lotus avait été emboutie par la Sauber du Mexicain Esteban Gutierrez .

    Reuters

  • 2 / 10
  • Le grand Juan Manuel Fangio avait pris la 4e place à Silverstone en 1954. Sa Mercedes a avait été endommagée durant un accrochage. (Agence STF via AP)

    Plein écran

    Le grand Juan Manuel Fangio avait pris la 4e place à Silverstone en 1954. Sa Mercedes a avait été endommagée durant un accrochage.

    Agence STF via AP

  • 3 / 10
  • La voiture du coureur automobile Mika Häkkinen perd une roue durant le Grand Prix d'Angleterre en 1999. ()

    Plein écran

    La voiture du coureur automobile Mika Häkkinen perd une roue durant le Grand Prix d'Angleterre en 1999.

  • 4 / 10
  • L'Allemand Michael Schumacher, d'excellente humeur au circuit de Silvestone le 9 juin 2006, deux jours avant le GP de Grande-Bretagne. (AFP)

    Plein écran

    L'Allemand Michael Schumacher, d'excellente humeur au circuit de Silvestone le 9 juin 2006, deux jours avant le GP de Grande-Bretagne.

    AFP

  • 5 / 10
  • L'Espagnol Fernando Alonso (Renault) salue les spectacteurs de Silverstone après sa victoire en 2006. Il avait devancé l'Allemand Michael Schumacher et le Finlandais Kimi Raïkkönen. (AFP)

    Plein écran

    L'Espagnol Fernando Alonso (Renault) salue les spectacteurs de Silverstone après sa victoire en 2006. Il avait devancé l'Allemand Michael Schumacher et le Finlandais Kimi Raïkkönen.

    AFP

  • 6 / 10
  • L'Argentin Juan Manuel Fangio (à d.) en course avec l'Anglais Stirling Moss en 1954. (AFP)

    Plein écran

    L'Argentin Juan Manuel Fangio (à d.) en course avec l'Anglais Stirling Moss en 1954.

    AFP

  • 7 / 10
  • Il s'en est bu du champagne à Silverstone. Le champion de 2009, Sebastian Vettel (alors chez Red Bull) et son coéquipier australien Mark Webber (2e, ce jour-là) prennent chacun une rasade sur le podium. (AP)

    Plein écran

    Il s'en est bu du champagne à Silverstone. Le champion de 2009, Sebastian Vettel (alors chez Red Bull) et son coéquipier australien Mark Webber (2e, ce jour-là) prennent chacun une rasade sur le podium.

    AP

  • 8 / 10
  • Le Français Alain Prost (à g.) avait eu le dessus sur le Brésilien Ayrton Senna lors du GP de Grande-Bretagne de 1990. (AFP)

    Plein écran

    Le Français Alain Prost (à g.) avait eu le dessus sur le Brésilien Ayrton Senna lors du GP de Grande-Bretagne de 1990.

    AFP

  • 9 / 10
  • L'Allemand Nico Rosberg avait célébré sa victoire en 2013. (AP)

    Plein écran

    L'Allemand Nico Rosberg avait célébré sa victoire en 2013.

    AP

  • 10 / 10

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

AFP, AP

Les propriétaires du circuit de Silverstone, en Angleterre, ont annoncé mardi que le circuit n'accueillera pas le Grand Prix de Grande-Bretagne après 2019, s'ils n'obtiennent pas de meilleures conditions financière de la part des patrons de la Formule 1.

Le British Racing Drivers Club (BRDC), qui possède Silverstone, théâtre de la première course de F1 en 1950, a affirmé qu'il allait déclencher une clause de rupture prévue dans le contrat, qui court normalement jusqu'en 2027.

L'Écossais David Coultard au volant de sa McLaren-Mercedes... - image 2.0

Agrandir

L'Écossais David Coultard au volant de sa McLaren-Mercedes lors du GP de Grande-Bretagne en 2004. Photo: AFP

Celle-ci a pour conséquence que la course ne sera pas disputée après 2019 à Silverstone à moins qu'un accord révisé ne soit conclu avec le groupe Liberty Media, qui n'était pas propriétaire de la F1 lors de la mise en place du contrat en 2010.

Cette année-là, les frais d'organisation s'étaient élevés à 12 millions de livres (20 millions de dollars CAN) et n'ont cessé d'augmenter depuis, pour atteindre 17 millions de livres (28 millions de dollars CAN) en 2017.

Et ils devraient grimper à 26 millions de livres (43 millions de dollars CAN) en 2026, selon les prévisions du BRDC.

Aucun soutien du gouvernement

Contrairement au Grand Prix du Canada et à beaucoup d'autres courses inscrites au calendrier, le GP de Grande-Bretagne, organisé depuis 1987 sans interruption à Silverstone, ne reçoit pas de soutien financier des autorités britanniques.

Ce n'est pas la première fois que Silverstone... - image 4.0

Agrandir

Ce n'est pas la première fois que Silverstone (ci-haut) se plaint des coûts excessifs de la F1. Lors d'une négociation précédente, en 2008, Bernie Ecclestone et Max Mosley avaient décidé de déplacer le GP de Grande-Bretagne de 2010 au circuit de Donington Park. Un accord avec Silverstone est survenu par la suite. Photo: AP

La décision d'annuler le contrat pour renégocier le contrat «a été prise car il n'était pas financièrement viable pour nous d'organiser le Grand Prix de Grande-Bretagne dans les conditions du contrat actuel», a expliqué le président du BRDC, John Grant.

«Nous avons subi des pertes de 2,8 millions de livres (4,6 millions de dollars CAN) en 2015 et de 4,8 millions de livres (8 millions de dollars CAN) en 2016, et nous prévoyons de perdre un montant similaire cette année», a-t-il affirmé.

«Toutefois, je veux être clair sur le fait que bien que nous ayons activé cette clause de rupture, nous soutenons complètement les changements décidés par l'équipe de Liberty Media dans le but d'améliorer l'expérience de la F1» pour ses fans, a ajouté John Grant.

Le BRDC est une association à but non lucratif d'anciens pilotes qui gère, à l'ancienne, Silverstone, l'un des circuits les plus modernes du monde, situé à 100 km au nord-ouest de Londres.

L'an passé, il avait accueilli presque 140 000 personnes, et tous les blllets pour la course de ce week-end ont quasiment été vendus.

Liberty Media ouverte à des pourparlers

De son côté, Liberty a déclaré qu'elle voulait maintenir la course au calendrier au-delà de 2019.

«Nous négocierons de bonne foi et en privé avec le promoteur afin d'en arriver à une entente équitable», pouvait-on lire dans un communiqué émis par la F1.

Le Britannique Lewis Hamilton franchit la ligne d'arrivée... - image 6.0

Agrandir

Le Britannique Lewis Hamilton franchit la ligne d'arrivée pour remporter le GP de Grande-Bretagne 2014 à Silverstone. Photo: Reuters

Le BRDC considère que Silverstone est l'arrêt le plus populaire du calendrier de la F1, avec 350 000 spectateurs par week-end de course.

L'entente actuelle qui prévoit une hausse annuelle de 5 pour cent des frais a été conclue en 2009, soit la dernière fois que la course de Silverstone était menacée de disparaître. La F1 a changé de main plus tôt cette année lorsque l'entreprise américaine de sport et de divertissement a racheté le fonds d'investissement CVC Capital Partners.

Le directeur général de la F1, Chase Carey, avait écarté en janvier la possibilité de revoir à la baisse les ententes afin de maintenir des épreuves mythiques au calendrier, tout en admettant l'importance de ces courses pour l'identité de la série.

«Nous croyons que ces courses (comme celle en Angleterre) devraient être plus importantes et plus rentables, avait dit Carey avant d'ajouter, et nous sommes favorables à l'idée de travailler avec les promoteurs actuels afin de trouver des solutions pour y arriver.»




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer