Patrick Carpentier confus et déçu après un «essai de courtoisie» en Espagne

Patrick Carpentier était enthousiaste lors de ses premiers... (Photo : Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Patrick Carpentier était enthousiaste lors de ses premiers contacts avec la Formule électrique. On lui a même fait une invitation qu'il n'avait pas sollicitée. Maintenant, il déchante. On le voit ci-haut avant les essais libres du GP électrique de Montréal le 28 août.

Photo : Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

La Presse Canadienne

Huit petits tours et puis s'en va...

Patrick Carpentier s'est présenté sur le circuit espagnol de Valence, lundi, à l'invitation du promoteur du championnat de Formule E, pour effectuer des essais au volant d'une voiture de la série avec l'espoir, si l'expérience était concluante, d'obtenir un volant pour la prochaine saison. Quelques heures plus tard, le pilote de 46 ans était désillusionné.

À Montréal, il avait fait quelques tours de... - image 1.0

Agrandir

À Montréal, il avait fait quelques tours de pistes. À 46 ans, il a toujours la forme. Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Contrairement à ce qu'on avait cru comprendre au moment de l'annonce au lendemain du premier ePrix de Montréal, Carpentier a davantage eu droit à une visite de courtoisie qu'à un véritable essai.

«Je ne sais même pas quoi dire. Des essais... il faut le dire vite», a-t-il reconnu perplexe lorsque rejoint par La Presse canadienne sur le circuit Ricardo-Tomo. «J'ai fait une dizaine de tours non chronométrés en fin de journée au moment où ils ont fermé le circuit. Ce n'était même pas avec une vraie voiture d'équipe mais le «show car» de la série.

«Oui, je suis un peu déçu et vraiment confus.»

Sollicité par un promoteur

Au moment où le promoteur Alejandro Agag a sondé son intérêt pour la FE, fin juillet, Carpentier avait reconnu qu'il s'agissait d'un essai exploratoire, mais la nature des discussions l'avait incité à envisager de mettre en veilleuse sa retraite pour reprendre du service dans une série en plein développement.

«Écoute, de la façon dont on me parlait à l'époque, tout le monde me disait que je devais y aller, qu'il devait y avoir de quoi au bout. J'ai eu un doute tout au long mais, finalement, je me suis résolu à y aller pour voir ce qui en était.

«Là, je suis confus à savoir pourquoi on voulait tant que je participe à ces essais là. Il va falloir qu'on m'éclaire à ce sujet. J'en ai tellement vu dans ma carrière... Des essais pour obtenir un volant, ce n'est pas comme ça que ça se passe.»

En marge du ePrix de Montréal où il agissait en tant qu'ambassadeur, Carpentier avait eu l'occasion pour la première fois de faire l'essai d'une FE et il avait été emballé de l'aventure. En parlant avec les gens sur place à Valence, il a finalement réalisé qu'on lui a fait cette invitation pour lui faire plaisir. Malgré tout, il a de nouveau apprécié son expérience lundi, même si elle a été de très courte durée.

Un tour d'auto et p'tit verre de vino

«Les gens ont été super gentils. Et je crois énormément à cette série. Ça m'a permis de faire des rencontres, de mieux comprendre le fonctionnement des voitures, d'avoir un cours d'apprentissage qui me servira pour commenter les courses de la série.»

Avec son humour habituel, Carpentier a conclu en faisant contre mauvaise fortune bon coeur.

«Une invitation en Espagne toutes dépenses payées, si on pouvait m'inviter comme ça toutes les semaines, j'irais partout. Je vais en profiter ce soir pour prendre un bon verre de vin espagnol.»

Le coup d'envoi de la quatrième saison du championnat FIA de Formule E sera donné à Hong Kong, les 2 et 3 décembre. L'épreuve de Montréal concluera de nouveau la saison, les 28 et 29 juillet 2018.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer