Il est «concentré» sur le GP du Brésil

«Paradise papers»: Lewis Hamilton ne veut pas en parler

Lewis Hamilton, déjà assuré du championnat des pilotes... (photo : AFP)

Agrandir

Lewis Hamilton, déjà assuré du championnat des pilotes 2017, ne veut pas parler de son utilisation d'une opération fiscale offshore --légale-- pour éviter de payer des taxes de 4 millions d'euros à l'achat de son avion privé. La question lui a été posée lors d'une conférence de presse en marge du GP du Brésil, qui aura lieu dimanche prochain.

photo : AFP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse
SAO PAULO, Brésil

Le pilote britannique Lewis Hamilton, quadruple champion du monde de Formule 1, a déclaré mercredi être «concentré» uniquement sur le Grand Prix du Brésil, dimanche à Sao Paulo, et non sur l'affaire des «Paradise papers» dans laquelle son nom est cité.

«Je me suis assuré qu'on avait publié un communiqué et je n'ai pas grand chose à ajouter», a déclaré Hamilton lors d'une conférence de presse organisée par ses commanditaires dans la métropole brésilienne où va se tenir l'avant-dernier Grand Prix de la saison.

Lewis Hamilton a mis cette photo sur son... - image 2.0

Agrandir

Lewis Hamilton a mis cette photo sur son compte Twitter. On le voit appuyé sur son jet privé, un CL-600-2B16 Challenger 604, de Bombardier. Photo: Twitter

Lewis Hamilton est arrivé au Brésil en pleine polémique sur les «paradise papers», du nom des révélations du Consortium international des journalistes d'investigation sur des pratiques d'optimisation fiscales à l'échelle de la planète.

Le Britannique aurait utilisé une société-écran sur l'île de Man pour économiser la taxe sur la valeur ajoutée (l'équivalent de la TPS canadienne) lors de l'achat d'un nouveau jet privé de 27 millions de dollars canadiens. Il a ainsi évité de payer environ 6 milions de dollars canadiens, selon le quotidien britannique The Guardian, qui a participé à l'enquête de grands médias.

Des représentants du pilote, considéré par la revue Forbes comme le dixième sportif le mieux payé au monde, ont déjà affirmé à la presse britannique que toutes les opérations financières du coureur étaient légales.

Il préfère parler de course

«Le plus important c'est que je viens de passer de bons moments avec ma famille et mes amis et que j'ai cette énorme vague d'énergie positive que personne ne peut briser», a déclaré le coureur automobile. Hamilton est déjà assuré d'empocher son quatrième titre, avant la fin de la saison de F1.

Le Challenger à 27 millions de Lewis Hamilton.... - image 4.0

Agrandir

Le Challenger à 27 millions de Lewis Hamilton. Photo: Planespotters.net

«Ceci ne me détourne pas de mes valeurs fondamentales et de ce que je fais ici, et je suis uniquement concentré sur cette course que je veux essayer de gagner ce week-end (...) pour la deuxième fois en dix ans», a ajouté le pilote de Mercedes.

Hamilton a préféré continuer de s'exprimer sur le circuit, et notamment de sa rivalité avec l'Allemand Sebastian Vettel, détenteur également de quatre titres de champion.

«Sebastian vient de signer pour trois ans de plus» chez Ferrari, «et chez Mercedes, ça nous motive beaucoup d'essayer de lui compliquer la vie», a dit Hamilton en riant.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer