L'avenir de la F1 - Des bases solides à Montréal

Le circuit Gilles-Villeneuve se dotera de nouvelles installations... (Photo Société du parc Jean-Drapeau)

Agrandir

Le circuit Gilles-Villeneuve se dotera de nouvelles installations en prévision du Grand Prix du Canada en 2019.

Photo Société du parc Jean-Drapeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour les nouveaux dirigeants de la F1, le Grand Prix du Canada est une épreuve importante qu'ils comptent bien garder au calendrier encore de nombreuses années.

L'entente actuelle, prolongée l'année dernière, assure la présentation de l'évènement à Montréal jusqu'en 2029, avec un engagement des trois ordres de gouvernement.

Apprécié des amateurs et des équipes, le circuit Gilles-Villeneuve va se doter de nouvelles installations plus adéquates d'ici à la prochaine présentation du Grand Prix, en 2019.

« Les travaux vont débuter tout de suite après la course, dans quelques jours. Tous nos plans ont été approuvés et nous aurons des installations conformes aux exigences du Groupe F1 et de la FIA. »

- François Dumontier, promoteur du Grand Prix du Canada

Construits en 1998, les paddocks actuels n'étaient plus conformes aux besoins des équipes, en ce qui concerne la capacité d'accueil notamment. L'ajout d'un étage supplémentaire entre les garages et la terrasse du toit permettra d'augmenter la capacité des loges à 5000 personnes, comparativement à 1800 actuellement.

Dumontier et son équipe n'ont d'ailleurs pas attendu pour améliorer les conditions de travail des équipes. « Pour cette année, nous avons doublé la superficie de la plateforme flottante que nous installons au-dessus du Bassin olympique, a expliqué le promoteur. Tout le monde aura plus de place dans de nouvelles installations temporaires. »

1215_spo_paddocks_circuit_gilles_villeneuve_05_1
Photo Société du parc Jean-Drapeau

Le Grand Prix avait enregistré une hausse de 12 % du nombre de spectateurs l'année dernière et les ventes pour cette année étaient en hausse de 8 % par rapport à ce sommet, il y a quelques jours.

Par ailleurs, l'arrivée prochaine d'un autre Grand Prix aux États-Unis, à Miami, et la possibilité d'en avoir bientôt d'autres n'inquiètent pas vraiment Dumontier. « Ce serait différent si la F1 débarquait dans ma cour, à New York par exemple, parce qu'on se disputerait alors le même marché du Nord-Est. Mais là, on parle de Miami et de la côte Ouest. »




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer