Formule E: Lucas Di Grassi partira en tête

Lucas Di Grassi... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Lucas Di Grassi

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

La venue de la Formule E à Montréal a fait grand bruit ces derniers jours, pour à peu près tout sauf les enjeux sportifs. Mais au plan purement compétitif, il y a bel et bien un titre de championnat du monde en jeu en cette dernière fin de semaine de la saison.

Lucas Di Grassi, 2e au classement des pilotes, a fait en sorte de resserrer le classement. Le Brésilien, de Schaeffler Audi Sport, a décroché la pole en vue de la première des deux courses de la fin de semaine, qui aura lieu à 16 h aujourd'hui.

En FE, la position de tête en qualifications vaut trois points. Di Grassi compte donc maintenant 150 points, et n'a plus que sept points de retard sur le Suisse Sébastien Buemi (Renault e.dams).

Buemi aura d'ailleurs tout un défi devant lui, puisqu'il partira de la 12e place. Le meneur au classement des pilotes a signé le 2e temps samedi midi, mais sera pénalisé de 10 places parce qu'il a dû remplacer certaines pièces de sa monoplace. Buemi a été victime d'un accident, lors des essais de ce matin. À l'entrée d'une chicane, il a d'abord accroché le mur en amorçant son virage à gauche, et l'avant de sa voiture a percuté le mur droit devant.

Di Grassi a complété son tour en 1 min 22 s 869/1000, devançant Buemi (1:23,065) et le Français Stéphane Sarrazin (1:23,179).

Sebastien Buemi est sorti indemne de son accident, mais... (PHOTO RYAN REMIORZ, LA PRESSE CANADIENNE) - image 2.0

Agrandir

Sebastien Buemi est sorti indemne de son accident, mais sa voiture a subi de lourds dégâts.

PHOTO RYAN REMIORZ, LA PRESSE CANADIENNE

Sebastian Buemi détruit sa voiture en essais libres

Les deux premières séances d'essais libres à Montréal ont été marquées par de nombreuses sorties de piste, samedi matin, mais l'une d'entre elles pourrait bien avoir un impact sur la course au championnat des pilotes de la Formule E (FE).

Sous un soleil radieux, les voitures ont effectué leurs premiers véritables tours de piste sur le circuit de 2,75 km dans les rues de la métropole, et comme c'est souvent le cas en début de week-end, la piste était poussiéreuse - ce qui contribue à réduire l'adhérence des voitures.

>>> Voyez l'accident

Alors qu'il restait cinq minutes à la deuxième séance d'essais libres, Sebastian Buemi, le meneur au Championnat des pilotes, a accroché l'intérieur de la chicane au virage no 13 avant d'aller écraser sa Renault e.Dams directement dans le muret de sécurité de l'autre côté, dans le virage no 14.

Il s'en est sorti indemne, mais sa voiture a subi de lourds dégâts - la suspension avant s'est complètement désintégrée, tout comme son museau. En conséquence, la séance d'essais a été stoppée afin de dégager la voiture et de restaurer les barrières de sécurité.

« J'ai simplement mal négocié la sortie de la dernière chicane et je n'ai pu éviter le muret, a dit Buemi. Ç'a cogné très dur, mais je suis O.K.. »

« Nous sommes tous soulagés qu'il soit O.K. », a déclaré Lucas di Grassi, présentement deuxième au classement des pilotes. Di Grassi n'a pas effectué de tour à plein régime (200 kWh) en matinée, et il s'est contenté du 16e temps.

Une course contre la montre s'est alors engagée chez Renault e.Dams afin de remettre la voiture en état en prévision de la course, tenue cinq heures plus tard. Buemi peut participer aux qualifications avec une seule voiture, mais doit absolument en avoir deux pour la course.

« Je n'ai pas encore pu voir la voiture, donc j'ignore si nous serons en mesure de réparer la voiture ou pas », a déclaré quelques minutes plus tard le copropriétaire de Renault e.Dams, Jean-Paul Driot, visiblement inquiet.

Cet incident pourrait avoir un impact sur la course au championnat, puisque Buemi, un ex-pilote de F1, mène présentement le championnat avec 157 points, soit dix de plus que di Grassi.

L'autre pilote Renault e.Dams, Nicolas Prost, a établi le meilleur chrono de la deuxième séance d'essais libres en une minute et 22,180 secondes, abaissant du même coup le record de piste.

- La Presse canadienne




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer