article:4595453:article

Un Grand Prix du Mexique bientôt candidat pour 2014

Avec des victoires au Canada et aux États-Unis, Lewis Hamilton a remporté les deux Grands Prix nord-américains en 2012. Il pourrait ajouter le Mexique à sa liste de succès dès 2014, si la course revient au calendrier.

Agrandir

Avec des victoires au Canada et aux États-Unis, Lewis Hamilton a remporté les deux Grands Prix nord-américains en 2012. Il pourrait ajouter le Mexique à sa liste de succès dès 2014, si la course revient au calendrier.

Photo AFP

Publicité

Publicité

| Agence France-Presse

Publié le 19 novembre 2012 | Mise à jour le 3 décembre 2012 à 14h49

Austin, Texas - Un Grand Prix du Mexique sera bientôt candidat à un retour au calendrier de la Formule 1, dès 2014, selon Tavo Hellmund, l'un des hommes qui ont été à l'origine de la renaissance spectaculaire du GP des États-Unis, ce week-end à Austin.

Des Grands Prix ont eu lieu au Mexique entre 1963 et 1970, puis entre 1986 et 1992, sur le circuit Hermanos Rodriguez, au nord-est de Mexico City, que M. Hellmund envisage de rénover, selon ses propos à Austin rapportés lundi par le Grand Journal, quotidien sur internet des francophones du Mexique.

«Nous planifions une rénovation de l'Autodromo Hermanos Rodriguez, situé dans la capitale, Mexico City, avec un formidable potentiel de spectateurs. Le budget est estimé de 60 à 75 millions de dollars et on devrait pouvoir le réunir sans trop de difficulté», estime M. Hellmund.

Fils de l'un des promoteurs du GP du Mexique il y a 20 ans, et grand ami de Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, M. Hellmund connaît bien aussi l'homme le plus riche du monde, l'homme d'affaires mexicain Carlos Slim, qui possède notamment la société de télécommunications TelMex.

M. Slim était à Austin pour soutenir l'écurie Sauber, dont il est le sponsor principal, tout comme le président sortant du Mexique, Felipe Calderon, qui termine son mandat fin novembre, et des milliers d'amateurs mexicains, venus en voisins, qui ont crié «Bernie, Bernie» juste avant le départ quand ils ont vu M. Ecclestone se promener comme d'habitude sur la grille de départ.

Beaucoup de candidats pour 2014

M. Ecclestone n'est jamais contre l'idée d'un nouveau GP, ou du retour d'un GP au calendrier, à condition que les fonds soient disponibles. Dans ce cas précis, il n'a pas de souci à se faire car M. Slim investit lourdement en F1 et a permis à Sergio Pérez de débuter chez Sauber avant de passer en 2013 chez McLaren.

Publicité

«Pourquoi pas?», a souri «Bernie» ce week-end, quand des journalistes ont évoqué ce projet. D'autant que le circuit existe. Il a été fondé en 1962, dans le parc public Magdalena Mixhuca, à quelques kilomètres de l'aéroport international Benito Juarez, et porte le nom des frères Ricardo et Pedro Rodriguez, deux fameux pilotes mexicains.

Pour être inscrit au calendrier 2014, le Mexique sera en lice contre d'autres pays, à commencer par la Russie qui souhaite depuis longtemps organiser un GP à Sotchi, sur le site des futurs Jeux olympiques d'hiver. Le promoteur russe était aussi à Austin dimanche, sur le Circuit des Amériques.

Le projet d'un GP en ville à New York risque aussi de refaire surface, après le passage de l'ouragan Sandy. Les Thaïlandais rêvent eux aussi d'un GP en ville, à Bangkok, dès 2014. Le calendrier de la F1, bloqué à 20 dates par les écuries, n'est pas extensible. Le Mexique a de gros atouts.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer