article:4626018:article

Les F1 de retour en essais à Barcelone, en quête de performance

Sebastian Vettel sera de retour en piste jeudi pour l'ultime séance d'essais présaison en F1, sur le circuit de Barcelone.

Agrandir

Sebastian Vettel sera de retour en piste jeudi pour l'ultime séance d'essais présaison en F1, sur le circuit de Barcelone.

Photo Reuters

Publicité

Publicité

| Agence France-Presse

Publié le 27 février 2013 | Mise à jour le 13 mars 2013 à 12h49

La troisième et dernière session d'essais pour la saison 2013 de Formule 1 débute jeudi matin sur le Circuit de Catalogne, près de Barcelone, avec comme objectif majeur pour les écuries, sur cette piste très rapide, de se situer enfin par rapport à leurs rivales.

À Jerez début février, puis déjà à Barcelone la semaine dernière, des quantités de pneus ont été testés, dans toutes les gammes proposées par le fournisseur Pirelli, des milliers de données ont été accumulées par les ingénieurs, et des centaines de tours ont été bouclés par les pilotes des 11 écuries inscrites pour 2013, après le démantèlement de HRT cet hiver et la revente de ses monoplaces.

Selon l'heure du jour, la température sur la piste, la météo ambiante, le type de pneus utilisés ou la quantité d'essence embarquée, les performances ont été plus ou moins significatives. Dans cette auberge espagnole, tout le monde ou presque a trouvé son compte, notamment Ferrari, McLaren, Lotus et Mercedes, qui se sont succédés en haut des feuilles de temps.

Même Red Bull Racing, triple championne du monde en titre, a semblé très sereine malgré des performances en demi-teinte. Le règlement 2013 étant quasiment identique à celui de 2012, la plupart des monoplaces ne sont que des évolutions, même si elles ont changé de nom. «Quand je suis monté dans la F138, j'ai eu les mêmes sensations qu'au GP du Brésil dans la F2012», a même dit Fernando Alonso, le leader de la Scuderia Ferrari.

McLaren perd son directeur technique

Pendant ce temps, dans les coulisses, des partenariats ont été renouvelés ou annoncés, notamment par Williams et Sauber, et des mouvements de fonds validés par les banques, malgré la crise économique persistante qui, selon Martin Whitmarsh, directeur de l'écurie McLaren, menace la plupart des écuries.

Chez McLaren justement, le directeur technique, Paddy Lowe, vient d'être débauché par Mercedes, en prévision de 2014. Mais «ce n'est pas une menace pour Ross Brawn», le directeur technique actuel de Mercedes, a pris soin de préciser Niki Lauda, l'un des administrateurs de l'écurie allemande. Aux commandes de l'écurie anglaise, où Sergio Pérez, le jeune Mexicain, s'est déjà intégré à vitesse grand V, Lowe sera remplacé dès jeudi à Barcelone par Tim Goss, son ex-lieutenant.

Publicité

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Nouvelles les plus populaires

 

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer