article:4633038:article

Un problème de logiciel fourni par McLaren a coûté cher à Webber

Mark Webber partait deuxième derrière son coéquipier Sebastian Vettel mais, vraisemblablement distrait par un problème de logiciel, il a perdu cinq places avant le premier virage du GP d'Australie, dimanche.

Agrandir

Mark Webber partait deuxième derrière son coéquipier Sebastian Vettel mais, vraisemblablement distrait par un problème de logiciel, il a perdu cinq places avant le premier virage du GP d'Australie, dimanche.

Photo AFP

Publicité

Publicité

| Associated Press

Publié le 20 mars 2013 | Mise à jour le 3 avril 2013 à 16h49

Kuala Lumpur, Malaisie - McLaren a présenté des excuses pour un problème de logiciel dans une unité de contrôle qu'elle fournit aux équipes de F1, et qui a contribué au piètre départ du pilote Red Bull Mark Webber au Grand Prix d'Australie.

McLaren a indiqué dans un communiqué, mercredi, que «les unités électroniques en soi ont fonctionné sans incident à Melbourne», mais qu'un problème de logiciel a obligé les équipiers de Webber «à repartir le système de données des puits durant le tour d'échauffement».

McLaren a reconnu que cela a dérangé les préparatifs du pilote australien en vue du départ de la course, «et pour cela Mark et son équipe ont nos excuses».

Webber a amorcé la course au deuxième rang sur la grille de départ, mais il a été submergé par plusieurs voitures dès le premier virage, et il s'est retrouvé septième après un tour. Il a terminé la course en sixième place.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer