article:4659549:article

Pas de nouveaux pneus Pirelli à Silverstone

Certaines écuries ont essayé brièvement les nouveaux pneus Pirelli lors des essais libres de vendredi au Grand Prix du Canada. Ils ne seront pas disponibles en Grande-Bretagne, à la fin juin.

Agrandir

Certaines écuries ont essayé brièvement les nouveaux pneus Pirelli lors des essais libres de vendredi au Grand Prix du Canada. Ils ne seront pas disponibles en Grande-Bretagne, à la fin juin.

Photo : Luca Bruno, AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse

Publié le 10 juin 2013 | Mise à jour le 24 juin 2013 à 10h49

Les écuries de Formule 1 ne disposeront pas, au Grand Prix de Grande-Bretagne, fin juin, des nouveaux pneus Pirelli que certaines ont essayés, brièvement, lors des essais libres de vendredi au Grand Prix du Canada, a annoncé lundi le manufacturier italien.

Pirelli avait apporté au Canada, en plus d'un quota normal de pneus médiums, super-tendres, intermédiaires et pluie, des pneus expérimentaux dont la structure de la bande de roulement, renforcée par du kevlar à la place de l'acier habituel, est censée remédier aux problèmes de «délaminage» (déchapage) rencontrés par certains pilotes cette saison, aux essais ou en course.

En raison des mauvaises conditions météo, vendredi, ces pneus n'ont pas suffisamment été essayés par les écuries, seulement pendant quelques tours en début d'après-midi, et la plupart de ces écuries préfèrent donc continuer avec les pneus actuels, très critiqués par Red Bull pour leur dégradation soudaine, mais beaucoup moins par Ferrari, Lotus et Force India, qui les gèrent mieux.

D'autres modifications internes ont été apportées par Pirelli aux pneus actuels et aucun déchapage n'a été constaté dimanche, au GP du Canada.

Pirelli a aussi souligné à plusieurs reprises que la sécurité des pilotes n'était pas menacée par les déchapages, le pneu restant gonflé, ce qui permet aux monoplaces de rentrer au stand pour le changer.

***

Pénalité de cinq places pour van der Garde à Silverstone

Publicité

Le Néerlandais Giedo van der Garde (Caterham) sera pénalisé de cinq places sur la grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne, le 30 juin à Silverstone, à la suite de son accrochage dimanche avec l'Allemand Nico Hülkenberg (Sauber) à la fin du GP du Canada.

La direction de course avait déjà pénalisé van der Garde d'un passage dans les stands, avec 10 secondes d'arrêt, pour une manoeuvre dangereuse sur Mark Webber (Red Bull) qui allait lui prendre un tour, à l'épingle du bout du circuit, au 37e tour.

Elle a de nouveau sanctionné van der Garde, après la course, pour deux raisons: il n'a pas obéi aux drapeaux bleus lui indiquant, pendant un tour complet, que Hülkenberg allait lui prendre un tour, et il s'est ensuite accroché avec le pilote Sauber, au 44e tour, provoquant l'abandon des deux pilotes.

«J'aurais pu monter sur le podium, mais j'ai été victime d'un pilote payant roulant sans rétroviseurs», a plaisanté Webber, finalement 4e de cette course, au sujet de son accrochage avec le Néerlandais.

«C'est un peu dur, comme commentaire, car je suis l'un des plus prudents sur la piste et je pensais vraiment qu'il était plus loin derrière moi. Je comptais le laisser passer dans la ligne droite suivante. Je suis désolé», a réagi le pilote Caterham.

Van der Garde, 27 ans, mais débutant en F1, partira donc cinq places plus loin que le rang qu'il obtiendra le samedi aux qualifications du GP de Grande-Bretagne.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer