| Commenter Commentaires (4)

Et si les pilotes de F1 devaient assurer leurs bolides?

Selon l'expérience, les pénalités et le nombre d'accidents,... (Photo Jim Watson, AFP)

Agrandir

Selon l'expérience, les pénalités et le nombre d'accidents, Jenson Button serait le pilote de Formule 1 le plus «assurable».

Photo Jim Watson, AFP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Bienheureux sont les pilotes de Formule 1. En plus de pouvoir rouler à pleins gaz dans des voitures incroyables, ils sont payés pour le faire et n'ont pas, comme vous et moi, à assumer de coûteuses primes pour assurer les dommages subis par leurs bolides en cas d'accident. Mais si, justement, ils devaient assurer leurs monoplaces, combien cela leur coûterait-il? Quelques jours après la course présentée au circuit Gilles-Villeneuve, on vous présente les étonnantes conclusions de la sympathique simulation à laquelle s'est prêtée TD Assurances.

Un accident par année

On aurait tendance à penser que les voitures de course sont plus souvent impliquées dans des accidents que les véhicules de promenade. Mais jamais autant que ça! En fait, le pilote de F1 moyen subit un accident par année, contrairement à un conducteur de tous les jours, qui est victime d'un accident tous les 20 ans... Pire, le pilote de Formule 1 ne parcourt que 5000 km par année, c'est 8000 km de moins que l'automobiliste du dimanche. On imagine déjà l'influence sur la prime des pilotes...

Puissance et légèreté = danger

«Il y a consensus dans l'industrie de l'assurance: plus le rapport poids-puissance d'une auto est élevé, plus elle est sujette à être impliquée dans un accident, explique Jean Roy, vice-président chez TD Assurances. C'est une relation linéaire, car les voitures plus puissantes et plus légères sont nécessairement plus difficiles à conduire.»

Or, le rapport poids-puissance d'une Formule 1 de 900 chevaux et de 691 kg et de 1,30. C'est infiniment plus élevé que celui d'une Corolla (0,10) ou même d'une McLaren MP4-12C exotique qui n'a pas d'égale en la matière sur le marché (0,47). Ajoutons à cela le prix d'une F1, évalué de façon conservatrice à 1 million de dollars, et on voit la facture d'assurance monter à la vitesse grand V.

Button, le plus recommandable

Par la suite, on doit bien sûr ajuster la prime en fonction de la personne assise derrière le volant. Pour le bien de l'exercice, on a rapporté la durée de la carrière d'un pilote de F1 à l'échelle de la période de conduite d'un automobiliste.

«Un automobiliste commence normalement à conduire autour de l'âge de 18 ans, et la valeur de sa prime est en chute continuelle jusqu'à l'âge de 65-70 ans, avec une baisse marquée jusqu'à 25 ans, explique Jean Roy. Les risques associés à l'âge sont similaires chez les pilotes de F1, nous avons donc converti notre axe de calcul et l'avons comprimé dans le temps.»

Ainsi, un pilote de 40 ans est considéré au même titre qu'un automobiliste de 70 ans, grosso modo. Enfin, on ajoute à l'équation le nombre d'années d'expérience ainsi que les accidents et pénalités au dossier des pilotes.

Résultat: Jenson Button est ainsi le plus «assurable», en vertu de son âge (34 ans), de son expérience (14 ans) et de son dossier vierge en accidents et pénalités avant la course de dimanche. La prime annuelle pour assurer sa McLaren? 34 500 $. Le cancre? L'imprévisible Esteban Gutierrez, qui devrait débourser 153 800 $ pour assurer sa Sauber. Il a 22 ans, une seule année d'expérience, une pénalité et un accident à son actif cette année, ce qui explique sa mirobolante prime...

Quelques chiffres

78 300 $
Prime moyenne des pilotes de F1 en 2014
435 $
Prime moyenne d'une berline Civic 2014
1500 $
Prime moyenne d'une Ferrari 45,8 Italia 2014

Primes estimées des pilotes de F1

PilotePrimeÂgeAnnées en F1
Accidents en 2014
Esteban Gutierrez
153 800 $
2211
Kevin Magnussen
135 700 $
2100
Daniil Kvyat127 500 $
2000
Daniel Ricciardo
101 600 $
2430
Max Chilton
94 100 $
2310
Valtteri Bottas
92 600 $
2410
Pastor Maldonado
91 800 $
2930
Jean-Eric Vergne
85 500 $
2420
Kamui Kobayashi
84 300 $
2751
Sergio Pérez
76 800 $
2430
Adrian Sutil
70 400 $
3171
Nico Hulkenberg
69 000 $
2640
Romain Grosjean
66 900 $
2850
Felipe Massa
52 200 $
33121
Sebastian Vettel
50 200 $
2670
Kimi Räikkönen
49 700 $
3450
Nico Rosberg
46 200 $
2880
Lewis Hamilton
46 200 $
2970
Fernando Alonso
37 000 $
32130
Jenson Button
34 500 $
34140



Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer