Premier podium en carrière pour Lance Stroll

  • Mis au défi par Daniel Ricciardo, Lance Stroll a bu du champagne dans une des chaussures du pilote australien. (PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE)

    Plein écran

    Mis au défi par Daniel Ricciardo, Lance Stroll a bu du champagne dans une des chaussures du pilote australien.

    PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE

  • 1 / 9
  • Une gorgée qu'il n'a pas semblé apprécier, mais qui a bien amusé le gagnant de la course. (PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE)

    Plein écran

    Une gorgée qu'il n'a pas semblé apprécier, mais qui a bien amusé le gagnant de la course.

    PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE

  • 2 / 9
  • Lance Stroll a eu droit à la douche au champagne, un cadeau de Daniel Ricciardo. (PHOTO DAVID MDZINARISHVILI, REUTERS)

    Plein écran

    Lance Stroll a eu droit à la douche au champagne, un cadeau de Daniel Ricciardo.

    PHOTO DAVID MDZINARISHVILI, REUTERS

  • 3 / 9
  • Le Québécois de 18 ans est le plus jeune pilote de F1 à monter sur le podium. (PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE)

    Plein écran

    Le Québécois de 18 ans est le plus jeune pilote de F1 à monter sur le podium.

    PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE

  • 4 / 9
  • Le Montréalais a terminé parmi le<em> top 10</em> pour une deuxième fois de suite. (PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE)

    Plein écran

    Le Montréalais a terminé parmi le top 10 pour une deuxième fois de suite.

    PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE

  • 5 / 9
  • Le Grand Prix d'Azerbaïdjan s'est déroulé à Bakou. (PHOTO ALEXANDER NEMENOV, AGENCE FRANCE-PRESSE)

    Plein écran

    Le Grand Prix d'Azerbaïdjan s'est déroulé à Bakou.

    PHOTO ALEXANDER NEMENOV, AGENCE FRANCE-PRESSE

  • 6 / 9
  • Le pilote Williams s'est fait dépasser de justesse au fil d'arrivée par Valtteri Bottas. (PHOTO Valdrin Xhemaj, REUTERS)

    Plein écran

    Le pilote Williams s'est fait dépasser de justesse au fil d'arrivée par Valtteri Bottas.

    PHOTO Valdrin Xhemaj, REUTERS

  • 7 / 9
  • Lance Stroll a maintenant 17 points au championnat des pilotes. (PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE)

    Plein écran

    Lance Stroll a maintenant 17 points au championnat des pilotes.

    PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE

  • 8 / 9
  • Valtteri Bottas, l'ingénieur de Red Bull Pierre Wache Daniel Ricciardo et Lance Stroll sur le podium. (PHOTO DAVID MDZINARISHVILI, REUTERS)

    Plein écran

    Valtteri Bottas, l'ingénieur de Red Bull Pierre Wache Daniel Ricciardo et Lance Stroll sur le podium.

    PHOTO DAVID MDZINARISHVILI, REUTERS

  • 9 / 9

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

La Presse Canadienne

Lance Stroll a accompli un exploit qui n'avait pas été réalisé depuis 16 ans. Le pilote québécois a réussi son premier podium en carrière en Formule 1, dimanche, lorsqu'il a pris le troisième rang du Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Il s'agissait d'un premier podium canadien depuis Jacques Villeneuve au Grand Prix d'Allemagne en 2001. Stroll est aussi devenu la plus jeune recrue de l'histoire à grimper sur le podium d'un Grand Prix de F1, à seulement 18 ans.

Lance Stroll affichait un large sourire après la... (PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Lance Stroll affichait un large sourire après la course.

PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AGENCE FRANCE-PRESSE

Et il l'a gardé même lorsqu'il a participé... (Photo Efrem Lukatsky, Associated Press) - image 3.1

Agrandir

Et il l'a gardé même lorsqu'il a participé à la fameuse célébration du «Shoey» de Daniel Ricciardo.

Photo Efrem Lukatsky, Associated Press

« Je ne réalise pas vraiment ce qui vient de se produire. C'est un moment très spécial pour moi, a-t-il dit en conférence de presse d'après-course. Je ne sais pas comment décrire les émotions que je vis en ce moment. C'est certain que je vais fêter ça. »

C'est la deuxième fois en autant de courses que le Québécois se faufile parmi le top 10. Il avait inscrit ses deux premiers points en carrière en terminant neuvième au Grand Prix du Canada, il y a deux semaines.

En vertu de ce résultat, Stroll a d'ailleurs été nommé le pilote du jour par les spectateurs. Un titre que Stroll a semblé particulièrement savourer.

« J'avais jusqu'ici une relation d'amour-haine avec eux, a-t-il dit, en faisant allusion à ses nombreux détracteurs. J'ai vécu quelques courses difficiles, mais les deux dernières ont été remarquables. J'ai la tête dans les nuages en ce moment. »

Stroll aurait pu faire encore mieux. Il s'est toutefois fait dépasser dans les derniers mètres de la course par le pilote Mercedes Valtteri Bottas. Le pilote Red Bull Daniel Ricciardo l'a emporté.

« [Lance] a connu un week-end splendide, a dit le directeur technique de Williams Paddy Lowe. Il n'a pas commis la moindre erreur de pilote dans chacune des séances [d'essais], a évité les problèmes, les accrochages et ça s'est poursuivi en course. Il a piloté de manière impeccable, avait un bon rythme et a su bien gérer la voiture et la dégradation des pneus. Ce fut une bonne bagarre vers la fin, mais malheureusement nous avons échappé la deuxième place. Tout s'est joué lorsque Valtteri a pu ouvrir son aileron arrière (DRS) pendant le dernier tour. Mais nous sommes satisfaits de la troisième place. »

Quelques heures après l'exploit, François Dumontier, le président et directeur général d'Octane Management, qui est responsable de l'organisation du Grand Prix du Canada, a salué lui aussi la performance de Stroll.

« Lance nous a montré à Montréal qu'il avait la maturité et le talent nécessaires pour performer en F1, a-t-il dit. Deux semaines plus tard, il nous a fait vivre sa passion et je suis extrêmement fier de le voir réaliser son rêve si tôt dans sa carrière et représenter le Canada sur le podium. »

Sur le podium, l'Australien l'a félicité avant de lui demander de participer à sa fameuse célébration du « Shoey », qui consiste à boire du champagne à même sa chaussure. Stroll, avec dédain, s'est finalement plié au jeu et célébré le moment sous les applaudissements de la foule.

« Je n'aurais jamais cru qu'un tel dénouement pouvait se concrétiser, mais la course a été pleine de surprises, a rappelé Stroll, qui a maintenant 17 points au championnat des pilotes. C'est un résultat extraordinaire. Il y a eu de nombreux accrochages, et j'ai simplement essayé d'éviter les problèmes. J'ai gardé la tête froide, et je me suis rendu jusqu'au bout. J'ai seulement perdu la deuxième place à la fin, parce que Valtteri est arrivé très vite. »

Après s'être extirpé de sa voiture, Stroll avait peine à contenir sa joie. Il s'est d'abord rué vers les membres de son équipe, qu'il a enlacés, avant de recevoir les félicitations de Ricciardo et Bottas. Dans la foule, son père, Lawrence Stroll, était tout sourire.

Une course riche en rebondissements

Stroll s'est élancé de la huitième place sur la grille de départ, et il est parvenu à éviter la casse à l'entrée du premier virage. Son coéquipier chez Williams, Felipe Massa, l'a toutefois dépassé, mais en raison d'une crevaison survenue sur la Mercedes de Bottas - à la suite d'un accrochage avec Kimi Raikkonen - devant, Stroll est demeuré huitième.

Le pilote recrue âgé de 18 ans est entré aux puits au 14e tour, sous un drapeau jaune, pour chausser des gommes tendres. À la relance, Stroll a grimpé d'un rang pour se retrouver septième, tout juste derrière le pilote Force India Esteban Ocon.

Des accrochages survenus à l'avant ont catapulté Stroll en quatrième place tout juste derrière Massa, après 22 tours de cette épreuve qui en comptait 51. Entre-temps, les nombreux débris qui ont jonché le circuit de Bakou ont entraîné l'interruption momentanée de la course.

À la relance, Stroll a dépassé Massa, mais fut surpris par Ricciardo. Il est donc demeuré quatrième, tandis que le Brésilien était contraint à l'abandon à la suite d'un bris d'amortisseur au 25e tour. Malgré cette fin de course abrupte, le vétéran âgé de 36 ans a tenu à saluer la performance de son coéquipier.

« Je félicite Lance de tout mon coeur, a évoqué Massa. Je suis heureux qu'il ait obtenu son premier podium en carrière en Formule 1. »

À l'avant, Hamilton et Vettel ont été impliqués dans une série d'incidents en piste qui pourraient attiser l'animosité entre eux. En conséquence, les deux principaux aspirants au championnat des pilotes ont dû rentrer aux puits.

Ricciardo s'est donc retrouvé premier, et Stroll deuxième. L'enjeu pour le pilote originaire de Mont-Tremblant était de conserver son avance de 12 secondes sur le pilote Mercedes Valtteri Bottas, avec 12 tours à compléter à la course. Le Finlandais, en mission, a éventuellement complété la remontée, et fini 0,1 seconde devant Stroll.

Un cinquième gain pour Ricciardo

Ricciardo a profité du chaos pour signer sa cinquième victoire en carrière, tandis que Sebastian Vettel creusait l'écart devant Lewis Hamilton au championnat des pilotes. Vettel a abouti quatrième, tout juste devant Hamilton.

« Ce fut une course complètement folle, avec toutes ces voitures de sécurité et le chaos, a dit Ricciardo. Lors du tour d'honneur, j'étais incapable d'arrêter de ricaner comme un écolier. »

Vettel a abouti quatrième, tout juste devant Hamilton.

Après huit courses, Vettel dispose d'un coussin de 14 points au classement devant Hamilton.

La course a été marquée par de nombreux rebondissements - la voiture de sécurité a dû intervenir à trois reprises en très peu de temps, avant qu'un drapeau rouge n'interrompe les activités en piste vers la mi-course en raison de la présence de nombreux débris sur le bitume.

Peu avant, Hamilton et Vettel ont été impliqués dans une série d'incidents en piste qui pourraient attiser l'animosité entre eux.

Hamilton a semblé ralentir brusquement devant Vettel, qui a eu l'air surpris et a embouti l'arrière de son bolide. Vettel, visiblement outré, a ensuite accéléré pour se retrouver à la hauteur de Hamilton, avant de lui donner un coup de roue en signe de frustration.

« Il m'a freiné dans le visage ! », s'est exclamé Vettel, hors de lui, tandis que Hamilton se défendait d'avoir commis une faute.

« Ça crée un précédent non seulement en F1, mais chez tous les jeunes pilotes qui nous regardent et nous prennent comme modèles, a déclaré Hamilton, après avoir pris une longue respiration. Comment peut-on faire quelque chose comme ça et tout de même finir quatrième ? Je ne comprends pas. »

Vettel a écopé d'une pénalité de 10 secondes, mais Hamilton n'a pu en profiter puisqu'il a au même moment dû entrer aux puits afin de rattacher son collet de sécurité, mal installé.

Hamilton s'est retrouvé dans la boîte de vitesses de Vettel lors du dernier tour, mais il n'a pu le dépasser.

Ce fut une course étrange. Ricciardo l'a emporté après s'être élancé de la 10e place sur la grille de départ, et Bottas a complété la remontée après avoir été retardé par un accrochage survenu tôt dans la course.

« J'ai dû dépasser tout le monde. Ça prouve qu'il ne faut jamais baisser les bras, a dit Bottas. Je me suis vraiment amusé. C'est moche que j'aie manqué de temps pour rattraper Daniel, mais dans les circonstances c'est un bon résultat. »

Le pilote McLaren Fernando Alonso a pris la neuvième place et amassé les premiers points de classement de l'équipe britannique cette saison.

- Avec Associated Press

Le classement général

1. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) les 306,000 km en 2 h 03:55.570 (moyenne : 148,176 km/h)

2. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) à 3.904

3. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes) à 4.009

4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 5.976

5. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 6.188

6. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes) à 30.298

7. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 41.753

8. Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Renault) à 49.400

9. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) à 59.551

10. Pascal Wehrlein (GER/Sauber-Ferrari) à 1:29.093

11. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) à 1:31.794

12. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Honda) à 1:32.160

13. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1 tour

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 5 tours

Meilleur tour en course : Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:43.441 au 47e tour (moyenne : 208,919 km/h)

Abandons :

Jolyon Palmer (GBR/Renault) : problème mécanique 7e tour

Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso) : freins 10e tour

Max Verstappen (NED/Red Bull) : moteur 12e tour

Nico Hülkenberg (GER/Renault) : tête-à-queue 25e tour

Felipe Massa (BRA/Williams) : problème mécanique 26e tour

Sergio Pérez (MEX/Force India) : problème mécanique 40e tour

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) : problème mécanique 47e tour (classé)

- Agence France-Presse




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer