Source ID:60028; App Source:cedromItem

La voiture de demain

Publicité
Sébastien Templier
La Presse

À quoi ressemblera la voiture dans 15 ans? Si cette question demeure encore sans réponse précise, elle trouve tout de même un écho parmi les projets les plus futuristes - et les plus fous - imaginés chez les constructeurs automobiles. Et l'avenir ressemble un peu à tout ça...

Volante

C'est une chimère. Il y a un siècle, on y pensait déjà et c'est réellement après la Seconde Guerre mondiale qu'elle a pris son envol. La voiture volante n'a cependant jamais vraiment décollé jusqu'à ce que l'américain Terrafugia, en 2009, en fasse une démonstration convaincante. Mais celle du futur pourrait être... slovaque. En septembre et octobre derniers, Stephan Klein a enchaîné les vols à bord de son AeroMobil. Le créateur de cette voiture volante a fait un bond en avant important. Au point où le PDG de la nouvelle société baptisée elle aussi AeroMobil veut la commercialiser dès 2017. Mais à quoi servira-t-elle?

La voiture autonome sera capable de se garer... (Photo fournie par Volvo) - image 3.0

Agrandir

La voiture autonome sera capable de se garer seule, comme le prouvent les premières expérimentations.

Photo fournie par Volvo

Autonome et connectée

La voiture de demain sera autonome. Dans 5 ans ou dans 20 ans. C'est la prochaine grande avancée technologique de l'automobile. Capable de se stationner seule, elle viendra vous chercher à la sortie du bureau pour vous conduire à domicile - des prototypes le font déjà. Tous les constructeurs planchent là-dessus. Bien évidemment, elle sera pour cela connectée à tout son environnement. Elle l'est aujourd'hui, en partie: à un téléphone, à la maison, à un service d'assistance routière. Elle le sera, en tout: aux autres voitures, à l'ensemble de la circulation. Mais accepterez-vous de vous laisser conduire comme si vous étiez dans un avion?

Avec la voiture électrique, le principe du moteur-roue... (Photo fournie par Daimler AG) - image 4.0

Agrandir

Avec la voiture électrique, le principe du moteur-roue n'est pas mort et enterré. Le concept SLS AMG E-Cell de Mercedes l'a utilisé, par exemple.

Photo fournie par Daimler AG

Au moteur électrique

Il est de plus en plus probable que la voiture de demain sera propulsée par un moteur électrique. Et que son alimentation résidera dans les batteries, solution la moins complexe. Quand? Nul ne le sait exactement. D'ici là, le moteur thermique a encore de belles années devant lui, aidé par la recherche d'économie d'essence et la diminution de la cylindrée sans sacrifice de la puissance. La recharge? Mitsubishi Heavy Industries et l'Agence japonaise d'exploration spatiale viennent tour à tour de réussir à transmettre sans fil de l'électricité sur des dizaines puis des centaines de mètres. Sans fil...

L'intérieur du F015 Luxury in Motion... (Photo fournie par Mercedes) - image 5.0

Agrandir

L'intérieur du F015 Luxury in Motion

Photo fournie par Mercedes

Convertie en salon mobile

Avec sa F015 Luxury in Motion, Mercedes a poussé loin le bouchon d'une idée qui est dessinée et matérialisée à bord de prototypes depuis des années: le salon. Autrement dit, faire de l'habitacle un lieu social au même titre que le compartiment du train, le bateau de croisière ou certaines cabines d'avion. Pour ce faire, le véhicule doit être autonome (une fois encore). Le conducteur - occasionnel - et ses passagers ne sont plus dans des sièges mais dans des fauteuils. L'appuie-coude se transforme en tablette. Les portières sont équipées d'écrans tactiles pour avoir accès à du contenu personnalisé. Bienvenue à bord!

Un revêtement hydrophobe repousse l'eau et la boue... (Photo fournie par Nissan) - image 6.0

Agrandir

Un revêtement hydrophobe repousse l'eau et la boue à droite sur le capot.

Photo fournie par Nissan

Autonettoyante

Qui n'a pas pesté contre la slush au printemps? Ou déploré l'état grisâtre de sa carrosserie en hiver? Nissan teste actuellement une parade à la poussière, la boue et la neige. En pulvérisant sur la carrosserie un revêtement hydrophobe - qui repousse l'eau - et oléophobe - qui empêche les huiles et graisses de se fixer sur une surface -, l'eau et la boue n'adhèrent pas à la carrosserie. La clé de ce principe, connu depuis très longtemps, est une fine pellicule d'air formée entre la carrosserie et les éléments extérieurs. Alors, autonettoyante, la voiture de demain? Nissan pense l'offrir en option.

L'intérieur du Volkswagen XL1... (Photo fournie par Volkswagen) - image 8.0

Agrandir

L'intérieur du Volkswagen XL1

Photo fournie par Volkswagen

Bourrée de caméras

La voiture de demain verra tout. Entre autres parce que ses rétroviseurs extérieurs auront laissé place à de petites caméras qui relaieront sur le tableau de bord les images de ce qui vient derrière. En 2012, Tesla a dévoilé la version prototype de son Model X équipé d'un petit tube situé en lieu et place de chaque rétroviseur. Le très rare Volkswagen XL1 possède trois caméras qui remplacent les rétroviseurs extérieur et intérieur. Un écran de contrôle est logé dans chaque portière. Sur la Honda Accord 2013, les rétroviseurs extérieurs étaient chacun équipés en option d'une petite caméra qui diffusait sur l'écran du tableau de bord un plan élargi de l'angle mort. Les constructeurs veulent démocratiser ces équipements.

Cette Bugatti Atlantic Type 57SC 1938 se distingue... (Photo fournie par le Musée des Beaux-Arts de Boston) - image 9.0

Agrandir

Cette Bugatti Atlantic Type 57SC 1938 se distingue par son épine dorsale rivetée, une technique utilisée pour joindre les deux moitiés de la coque et des ailes en alliage de magnésium.

Photo fournie par le Musée des Beaux-Arts de Boston

Faite de magnésium

Une voiture ne changera pas radicalement de forme pour la simple et bonne raison qu'il lui faudra toujours transporter un ou plusieurs passagers. On aura toujours cette boîte avec trois ou quatre roues. L'acier ne sera par contre plus utilisé, déjà remplacé par l'aluminium sur certains modèles. Mais l'aluminium lui-même sera vite dépassé. Les carrosseries et châssis évolueront vers le magnésium, un matériau environ 30% plus léger que l'aluminium. Il est déjà utilisé avec parcimonie dans les alliages d'aluminium. On pense que le magnésium sera la carrosserie de demain.

Mais subsistera-t-elle?

Avec l'avènement de la voiture autonome, le volant sera peut-être remplacé par un joystick de la même manière que la clé de contact, le frein à main et le levier de vitesse ont disparu au profit de bouton, molette et autres manettes. Mais tant qu'à faire et tant qu'à bien y réfléchir, y aura-t-il encore des voitures en 2050? L'environnement aura-t-il raison d'elles? Les gens en voudront-ils encore? Nous déplacerons-nous tous en «EN-V», le Pod Car de General Motors, ou en «Navya», la navette de Renault? Après tout, c'est une forte possibilité.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer