article:4446634:article

La mode Mini

La Mini Cooper est de retour sur le marché depuis 2002 et connaît un grand succès.

Agrandir

La Mini Cooper est de retour sur le marché depuis 2002 et connaît un grand succès.

Photo: BMW

Publicité

Publicité

Jean-François Guay | La Presse

Publié le 30 juillet 2011 | Mise à jour le 30 juillet 2011 à 14h00

Probablement que le coût élevé de l'essence nous force, consciemment ou non, à repérer davantage les petites voitures sur les routes. Presque impossible de ne pas tomber en pamoison au passage d'une Mini Cooper. Depuis son retour sur le marché en 2002, la petite britannique est plus mignonne que jamais. Sa palette de couleurs a le don de la rendre encore plus sympathique.

Comparativement à certaines rivales, comme la Volkswagen New Beetle, la popularité de la Mini n'a jamais fléchi. Au contraire, les ventes sont en croissance constante et l'incertitude entourant les prix à la pompe ne feront que les encourager. D'ailleurs, les ventes au Québec ont augmenté de 19,3% chacune des deux dernières années pour atteindre 1435 unités au dernier décompte. Au Canada, l'accroissement est aussi importante au prorata. Certes, ces chiffres sont loin d'égaler les ventes d'une Honda Civic ou d'une Hyundai Accent. Cependant, si on la classe dans la vaste catégorie des voitures sport (incluant, notamment, les Ford Mutang, Hyundai Genesis Coupé, Mazda MX-5, ou Subaru Impreza WRX), elle s'accapare de la plus grande part du marché. Ce qui dépasse les prévisions les plus optimistes de BMW.

Tandis que les principales rivales de la Mini ont disparu tour à tour du paysage automobile (on pense aux Chrysler PT Cruiser, Pontiac Solstice et Saturn Sky) et que la Volkswagen Beetle revient en 2012 après une sabbatique d'une année, la popularité de la Mini repose sur la variété des modèles et versions dont un coupé, un cabriolet, une familiale (Clubman) et un nouveau multisegment urbain (Countryman).

Les différents modèles de la Mini ont en commun leurs châssis et organes mécaniques, mais se distinguent les uns des autres par quelques artifices. Les versions Classic et Cooper sont animées par un quatre-cylindres de 1,6 litre. La version S des millésimes 2002 à 2007 jouit du même moteur, mais suralimenté par un compresseur. Un turbocompresseur a pris la relève en 2008. Pour plus de puissance, la version John Cooper Works a été introduite en 2007. Les versions S et John Cooper disposent d'une boîte manuelle à six vitesses alors que les Classic et Cooper offrent une boîte manuelle à cinq vitesses. Une boîte CVT (à éviter si possible) et une boîte automatique à cinq rapports ont été proposées de 2002 à 2005. La boîte automatique à six rapports introduite en 2006 est plus efficace. Mais peu importe l'année-modèle, la boîte manuelle représente un meilleur choix.

Dans l'ensemble, les Mini ne sont pas des exemples de fiabilité mais elles conservent, toute catégories confondues, l'une des meilleures valeurs de revente de l'industrie.

>>> Pour plus d'information sur la valeur de revente, les détails techniques et les rappels, consultez cette fiche.

Publicité

 

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer