article:4667702:article

La MX-5 vue par l'expert et la néophyte

La Mazda MX-5.

Agrandir

La Mazda MX-5.

Photo fournie par Mazda

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Nathaëlle Morissette, Éric LeFrançois | La Presse

Publié le 4 juillet 2013 | Mise à jour le 18 juillet 2013 à 14h49

Elle est une journaliste respectée de nos cahiers Gourmand et Voyage, mais qui s'y connaît peu en voitures. Il est une sommité du monde automobile au Québec. Échange et réflexions sur les décapotables. Deuxième volet de quatre.

Une voiture sport, une vraie... décapotable et rouge par-dessus le marché. La première idée qui m'est venue à l'esprit en voyant ce bolide: mon copain va l'adorer. Et moi?

> L'idée que je m'en faisais au départ?

Néophyte est vraiment un qualificatif qui me colle à la peau lorsqu'il est question de voitures. Je n'avais donc pas d'attentes particulières. Je trépignais toutefois d'impatience à l'idée d'ouvrir le toit et de rouler les cheveux au vent.

> Ce qui m'a surprise?

Cette voiture est plutôt facile à conduire et donne le goût de faire de la vitesse, même si ce n'est pas dans mes habitudes. Autre aspect surprenant: la Mazda MX-5 fait tourner les têtes. Jalousie, envie, admiration, chose certaine, elle ne laisse pas indifférent.

> Ce que j'ai aimé?

Publicité

Son format. Elle se faufile partout et est extrêmement facile à garer. Un atout pour la ville. Il s'agit ici d'une vraie décapotable. Donc, lorsque l'on fait glisser le toit vers l'arrière, on est vraiment à découvert. Une sensation de liberté et de bien-être des plus agréable.

> Ce que j'ai moins aimé?

J'étais assise définitivement trop bas. J'avais même parfois du mal à sortir de la voiture... Résultat: je ne me sentais pas en sécurité lorsque j'étais au volant. De plus, chaque fois que j'ouvrais les portières, j'avais l'impression que j'accrocherais le trottoir. Autre problème plus embarrassant à révéler, j'ai eu de la difficulté à trouver le bouton pour ouvrir le réservoir à essence... Il est en fait caché sous l'appui-bras. Il fallait le savoir. Mère d'une enfant de 2 ans, je n'ai pu aller me balader avec elle puisqu'il n'y a pas de banquette arrière. Grande déception.

> Est-ce que je l'achèterais?

Je ne crois pas. Je ne sens pas que ce type de voiture a été conçu pour moi. Assez fort pour elle, mais conçu pour lui.

> Son prix:

Entre 29 950$ et 41 450$

Le commentaire d'Éric LeFrançois

Une incontournable

La MX-5 (née Miata) de Mazda incarne l'archétype du cabriolet loisir. Souvent imitée, jamais égalée, la MX-5 a eu droit à une - légère - mise à niveau l'an dernier, d'ici son renouvellement complet prévu pour l'année 2015. La prochaine mouture conservera ses atours et sera le fruit d'une collaboration entre Mazda et la marque italienne Alfa Romeo. Cela injectera sans doute un peu de latinité dans ce joli roadster.

D'ici là, la MX-5 rempile avec sa bouille sympathique, son comportement amusant et sa fiabilité éprouvée. Que demander de plus? Un habitacle plus moderne et moins étriqué, un moteur plus vigoureux et, surtout, un prix plus abordable.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (9)
  • La MX-5, comme toutes les Mazda, n'ont plus aucun attrait pour moi. Ces voitures sans nom, sans âme...
    Comme je dis souvent, j'aurais acheté une Miata, mais pas une MX-5 même si c'est la même voiture... une voiture qui n'a pas de nom et juste un code et/ou un chiffre comme nom, ça ne donne pas d'âme à une voiture (seule exception: Porsche 911).
  • 2 phrases bizarres dance cet article:
    " Il est une sommité du monde automobile au Québec." Une sommité?!? Faut pas charrier. Connu, très actif, productif... Mais une sommité, on garde ça pour les grands chercheurs, ceux qui ont amené quelque chose de significatif dans la société, les gens d'exception quoi.
    "Mère d'une enfant de 2 ans, je n'ai pu aller me balader avec elle puisqu'il n'y a pas de banquette arrière. Grande déception." On est déçu quand on n'a pas ce qu'on croyait avoir. Alors là, elle a beau être une néophyte, faut être naïf pour penser qu'il y aura 4 places dans cette petite décapotable. Et un enfant de 2 ans? Humm...
  • La miata est principalement un véhicule de baby-boomers ou de femmes. Alors si vous n'êtes pas dens ces catégories, vous vous faites regarder, mais pas pour les bonne raisons :-p. Sinon, et bien comme c'est une décapotable, il y a toujours des "vouereux"...
  • Essayez la VW EOS. C'est décapotable qui a une banquette arrière. Ma soeur et sa fille l'utilisent tout le temps.
  • j'ai une mx5 gt 2006 comme voiture estivale, et malheureusement, je ne me tanne pas, après 70,000 km sans problème je me disais que je n'aurai d'autre choix que de la garder ;-) possiblement que je vais me laisser séduire en 2015 pour la nouvelle mouture.
    Pierre Dauphinais
  • Mazda3 2005, en 2007 problème de rouille, en 2008 finalement ça passe non sur la garantie mais comme un rappel, pour refaile la peinture des lisses. Problème de rouille sur les bas de portes, ce n'est pas inclus dans le rappel, le concessionnaire demande plus de 1000$ pour les repeinturer en même temps que les lisses. À ce prix là, aussi bien repeinturer la voiture au complet! Mazda, plus jamais!
  • J'ai une GS 2007. Fiabilité exemplaire. J'ai un peu de rouille sur la pièce qui tient la partie fixe de la vitre. je l'ai fait essayer à deux amis qui l'ont conduit comme une moto genre 140 sur des chemins à 90. Et tout ça sans prise de risque.
    PLaisir intense. La mienne est ma seule voiture. Pourquoi la faire conduire par quelqu'un qui ne comprendra pas de quoi il est question?
  • J'ai possédé deux Miata, une 1991 (1ère série) et une 2006 (modèle actuel); je les ai même, (pas toutes les années toutefois) utilisées l'hiver, conduis au-delà de 100 000 km avec elles et je n'ai jamais constaté de problèmes de rouille.
    J'ai rarement possédé de voitures aussi fiables, les seules pièces que j'ai du remplacer sont (dans les deux cas) la batterie et les freins. Pas plus cher que pour une autre voiture.
    Mon nouveau bébé est une BMW z4 2009, beaucoup plus puissante et probablement plus agréable comme voiture de tous les jours, cependant, quant au pur plaisir de conduire, je crois (malgré l'impressionante puissance de la Z4, que la Miata (MX-5) demeure une coche au-dessus.
    Il s'agit de la réincarnation (en plus fiable, moderne et pratique) des MGB d'antan qui m'ont également bien fait sourire....
  • Certains ex-propriétaires de Mazda m'ont fait part d'une tendance a la rouille prématurée de cette marque ainsi que du prix faramineux des pièces de rechange du fabricant : qu'en est-il au juste?

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer