article:4680613:article

L'art du cabriolet

La Shelby Cobra figure parmi les lauréats du concours.

Agrandir

La Shelby Cobra figure parmi les lauréats du concours.

Photo Alain Raymond, collaboration spéciale

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Alain Raymond | La Presse

Publié le 17 août 2013 | Mise à jour le 17 août 2013 à 06h00

L'été. Le soleil. Les vacances. La campagne. Le cabriolet. Le parfait complément à la douceur de vivre estivale. Pour faire honneur à la beauté de la nature, il importe de choisir le plus beau des cabriolets. C'est ce qu'a voulu faire CNBC en réunissant cinq grands designers pour leur demander de choisir les cinq plus beaux cabriolets de tous les temps.

Le jury

> Walter de Silva chef du design, Volkswagen Group

> Ralph Gilles PDG de la marque SRT et premier vice-président au design, Chrysler Group

Publicité

> J Mays vice-président au design et responsable de la création, Ford

> Adrian van Hooydonk chef du design, BMW Group

> Ed Welburn vice-président du design mondial, GM

Pour figurer sur la liste des gagnants, chaque cabriolet devait être choisi par au moins deux designers.

Voici les cinq heureux élus

Alfa Romeo Duetto Spider (choisi par de Silva, Gilles, Mays et van Hooydonk)

Alfa Romeo Duetto Spider

Alfa Romeo Duetto Spider

Photo Alain Raymond, collaboration spéciale

Agrandir

Né en 1967 sous le crayon de Pininfarina, le Spider Duetto fut la vedette du film The Graduate avec Dustin Hoffman. «Superbement élégant», précise Ralph Gilles, alors qu'Adrian van Hooydonk le qualifie de «chef-d'oeuvre de Pininfarina pour Alfa». Ajoutons que le Spider Alfa Romeo a connu une carrière de 27 ans, mais, comme c'est souvent le cas, c'est la version originale qui reste la plus belle.

Jaguar E-Type (choisi par de Silva, Gilles, Mays et Van Hooydonk)

La Jaguar E-Type. 

La Jaguar E-Type. 

Photo fournie par T. Watson

Agrandir

«La plus belle voiture que j'ai jamais vue», aurait déclaré Enzo Ferrari lorsqu'il a vu la Jaguar E-Type pour la première fois. «L'E-Type fait partie de la collection permanente du Museum of Modern Art (MOMA) de New York. Que faut-il ajouter de plus?», demande J Mays. «J'ai le coeur qui palpite lorsque je suis en présence d'une E-Type», avoue Ralph Gilles. Merci, messieurs, vous nous avez convaincus.

Cabriolets Ferrari (choisis par Gilles, Mays et van Hooydonk)

La Ferrari Spider 250 GT California. 

La Ferrari Spider 250 GT California. 

Photo fournie par RM Auctions

Agrandir

Cette fois-ci, le choix se porte sur un trio de cabriolets Ferrari des millésimes 1958 à 1960: le Spider 250 GT California LWB, le Spider 250 GT California SWB et le Spider Ferrari 275 GTB/4 NART. Trois voitures ultrarares qui valent aujourd'hui de véritables fortunes. «Des proportions incroyables», déclare Ralph Gilles en parlant du 250 SWB (Short Wheel Base, empattement court), alors que van Hooydonk se pâme devant le Spider NART, «l'un des plus beaux des cabriolets Ferrari», commandé par Luigi Chinetti, distributeur de la marque en Amérique, auprès d'Enzo Ferrari. Ce même NART a d'ailleurs été la vedette du film The Thomas Crown Affair avec Steve McQueen et Faye Dunaway.

Chevrolet Corvette (choisi par Gilles et Welburn)

La Chevrolet Corvette C1.

La Chevrolet Corvette C1.

Photo Alain Raymond, collaboration spéciale

Agrandir

Le célèbre cabriolet sport made in USA remporte les honneurs grâce aux modèles des années 50, plus précisément le millésime 1955, «une sculpture inoubliable dotée d'une superbe beauté musculaire», explique Gilles. Et à Ed Welburn d'ajouter au sujet du millésime 1957: «Un design d'une très grande pureté esthétique.» Notons aussi que le millésime 1957 compte parmi les plus prisés à cause de sa rareté (700 exemplaires construits).

Mazda MX-5 Miata (choisi par de Silva et Gilles)

La Mazda Miata. 

La Mazda Miata. 

Photo Alain Raymond, collaboration spéciale

Agrandir

Les créateurs de la Miata ont voulu produire une version moderne de l'ultime roadster anglais: la Lotus Elan. Dévoilé en 1989 à la surprise générale, le roadster japonais qui figure toujours au catalogue Mazda est devenu le biplace sport le plus vendu de l'histoire et a lancé la mode rétro. «La Miata est devenue un classique malgré ses dimensions très compactes, ce qui n'est pas facile à réaliser», explique de Silva. «La simplicité et la pureté dans ce qu'elles ont de mieux», précise Ralph Gilles. Notamment pour la première version, ajoute l'auteur de ces lignes.

Autres lauréats

L'Aston Martin DB9 Volante. 

L'Aston Martin DB9 Volante. 

Photo fournie par Aston Martin

Agrandir

> Porsche 356

> Porsche 550 Spyder

> Shelby Cobra

> Mercedes 230 SL «Pagoda»

> Fiat 124 Spider

> Aston Martin DB9 Volante

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Nouvelles les plus populaires

 

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer