article:4444185:article

Audi e-tron: Bombe électrique

L'E-Tron a été dévoilé au Salon de l'auto de Francfort en septembre dernier.

Agrandir

L'E-Tron a été dévoilé au Salon de l'auto de Francfort en septembre dernier.

Photo: AP

Publicité

Publicité

Paul-Robert Raymond | Le Soleil

Publié le 20 juillet 2010 | Mise à jour le 20 juillet 2010 à 11h00

Son nom laisse les gens perplexes - surtout les francophones - , mais cela n'a pas empêché l'Audi e-tron d'être une des vedettes, sinon LA vedette du dernier Challenge Bibendum, à Rio de Janeiro.

Le président brésilien Lula a été une des rares personnes à pouvoir se glisser derrière le volant. Tous les autres, y compris l'auteur de ces lignes, ont dû se résigner à une balade dans le siège du passager.

Cette «bombe électrique» dévoilée au Salon de Francfort en 2009 reprend quelques lignes de la R8.

Publicité

«C'est plutôt proche de la R8. Mais sans en être une... C'est une voiture plus courte, mais il s'agit aussi d'une sportive», explique au Soleil Juergen Obermeier, ingénieur chez Audi.

Bien qu'il s'agisse d'une voiture de démonstration, il ajoute que «la forme de la voiture de série sera semblable à celle-ci. Parce qu'Audi présente toujours [dans les salons] des modèles de démonstration qui sont près des voitures de production. Nous prévoyons la construire en édition limitée à la fin de 2012.»

Au chapitre de la performance, cette sportive peut accélérer de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. «La vitesse est limitée à 200 km/h parce que ça prendrait trop d'énergie pour la pousser au-delà des 200 km/h», affirme M. Obermeier.

Dans la e-tron, quatre moteurs électriques - un à chaque roue - délivrent une puissance totale de 230 kW (ou 313 chevaux) et un couple phénoménal de 4500 Nm (ou 3319 lb-pi), disponible dès qu'on appuie sur l'accélérateur. Un effet de couple qui se fait très bien sentir une fois en route. On ressent la même chose que dans une R8, mais sans le son du moteur à combustion.

«C'est vraiment étonnant d'accélérer avec cette voiture parce que vous sentez l'accélération, mais vous ne l'entendez pas», dit l'ingénieur. Y a-t-il des demandes pour ajouter du son? «Bien, peut-être nous pourrons offrir la possibilité d'avoir un son artificiel», réplique-t-il.

Les quatre propulseurs - il ne s'agit pas de moteurs-roue, mais bien de moteurs électriques installés directement sur l'arbre d'entraînement - sont alimentés par une batterie lithium-ion contenant 42,4 kWh d'énergie et qui offre une autonomie de 240 km.

«À la recharge, cela prend deux heures et demie en utilisant une prise à haut voltage [400 V]. Mais en utilisant une prise de 220 V, cela peut prendre entre six et huit heures, explique l'ingénieur. On prévoit aussi offrir la possibilité de faire une recharge sans fil, un peu sous le même principe que le système utilisé pour les brosses à dents électriques.»

L'absence de contraintes techniques propres aux voitures à essence a permis à Audi de proposer un tableau de bord épuré. «Vous avez dans cette voiture seulement un bouton, qui est ce bouton Start. [...] Vous appuyez sur la pédale de frein et ensuite, sur le bouton Start», annonce M. Obermeier avant que l'écran s'illumine, présentant l'information sous différents tableaux : navigation, téléphone, multimédia, etc.

De plus, l'e-tron n'a aucun rétroviseur latéral. «Elle utilise des caméras de chaque côté et une autre près du support de la plaque d'immatriculation à l'arrière, afin de vous montrer ce qu'il y a derrière vous», ajoute-t-il.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer