article:4444273:article

Le design de l'«avion roulant» se précise

Le Transition, de Terrafugia, en mode automobile.

Agrandir

Le Transition, de Terrafugia, en mode automobile.

Illustration fournie par Terrafugia

Publicité

Publicité

Paul-Robert Raymond | Le Soleil

Publié le 3 août 2010 | Mise à jour le 5 août 2010 à 05h01

Dévoilées lundi dernier, une maquette et des photos numériques donnent une idée de l'allure que prendra l'avion roulant Transition de Terrafugia.

La firme de Woburn, au Massachusetts, a profité du EAA AirVenture à Oshkosh au Wisconsin - l'exposition annuelle de l'aviation générale et de loisir - pour faire cette annonce.

Cette nouvelle mouture du Transition est le fruit des observations faites lors des 28 vols d'essai du bien-fondé de la conception (proof of concept en anglais) qui avaient débuté en 2009.

Publicité

En cours de route, le concept a perdu quelques rondeurs qui le faisaient ressembler à une Beetle avec des ailes. Son museau est devenu un peu plus carré (rappelant presque celui d'un tracteur de jardin) et le design de la partie arrière se précise également.

Récemment, la Federal Aviation Administration (FAA) a permis à Terrafugia que le Transition fasse partie des avions de loisir légers (light sport aircraft ou LSA en anglais), même s'il pèse 50 kg de plus que la limite permise pour cette catégorie. Cet «excès de poids» permet au constructeur d'intégrer des caractéristiques de sécurité propres aux véhicules automobiles qui ne sont pas offertes sur les LSA.

Parmi ces caractéristiques, il faut noter que le Transition aura une cage de sécurité rigide pour protéger les occupants, ainsi que des zones de déformation absorbant l'énergie lors d'un impact.

Sur le plan mécanique, un moteur Rotax 912S de 100 chevaux sera dorénavant couplé aux roues arrière qui propulseront le véhicule au sol, ainsi qu'à l'hélice qui poussera l'avion en vol.

Le Terrafugia Transition au décollage.

Le Terrafugia Transition au décollage.

Illustration fournie par Terrafugia

Agrandir

Le Transition sera pourvu d'une transmission variable continue (CVT) et d'une suspension indépendante aux quatre roues. Les concepteurs promettent également une voilure améliorée ainsi que l'installation d'un mécanisme de rétraction des ailes plus doux et sécuritaire, activé de l'intérieur du cockpit. Dans l'habitacle, le pilote-conducteur devrait y trouver un écran tactile projetant une interface graphique simple à utiliser.

Ce concept est présentement en cours de construction dans les installations de Terrafugia, à Woburn. Les premières livraisons sont prévues pour la fin de 2011.

En ce qui concerne le prix à l'achat, Terrafugia faisait mention l'an dernier d'un prix de 194 000 $US par appareil. Mais selon la publication spécialisée Flightglobal, les dirigeants de Terrafugia, qui soutiennent avoir eu 80 commandes de l'appareil, réévalueraient son prix.

D'après le communiqué envoyé aux journalistes la semaine dernière, terrafugia est un mot en latin qui signifie «s'évader de la terre».

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer