Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing»

  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Plan latéral avant (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Plan latéral avant

    Evox

  • 1 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Avant (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Avant

    Evox

  • 2 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Arrière (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Arrière

    Evox

  • 3 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Plan latéral arrière (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Plan latéral arrière

    Evox

  • 4 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Siège du conducteur (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Siège du conducteur

    Evox

  • 5 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Tableau de bord (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Tableau de bord

    Evox

  • 6 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Siège du passenger (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Siège du passenger

    Evox

  • 7 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Habitacle (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Habitacle

    Evox

  • 8 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Coffre (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Coffre

    Evox

  • 9 / 10
  • Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Moteur (Evox)

    Plein écran

    Buick - Enclave 2012: Pour un bon «swing» - Traction avant 4 portes CX - Moteur

    Evox

  • 10 / 10

Fiches techniques

Prix : de 43685 $ à 51655 $

Assurances : n.d $

  Coût d'entretien : n.d $

Points forts

  • Son habitacle luxueux et spacieux
  • Le confort des pneus de 19 po
  • Le rouage intégral

Points faibles

  • Sa transmission engourdie
  • La paresse de son antipatinage (2 roues motrices)
  • La dureté des pneus de 20 po

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

JEAN-FRANÇOIS GUAY

Lors de son introduction, l'Enclave était censé symboliser une ère nouvelle pour Buick. Mais, en tout respect pour les dirigeants de la marque centenaire, soulignons que ce discours avait été prononcé à plusieurs occasions, notamment lors de la présentation de l'ancêtre de l'Enclave, le RendezVous, qui devait permettre à Buick d'amorcer un virage jeunesse avec son porte-parole, Tiger Woods. On connaît le résultat. Et si les conducteurs de Buick, dont la moyenne d'âge se situe dans la soixantaine, ont eu l'impression de rajeunir, on peut se demander (à la blague) si ce sentiment est relié aux performances de leur véhicule ou à celles du porte-parole de Buick!

Depuis son lancement, en 2008, l'Enclave a connu des ventes intéressantes. Même s'il est moins populaire au guichet que les GMC Acadia et Chevrolet Traverse avec lesquels il partage la plupart de ses éléments mécaniques, le nombre de véhicules vendus est satisfaisant pour une marque aussi effacée qui tente de sortir de l'anonymat. À ce sujet, il est curieux de constater la célébrité de Buick en Chine, où les acheteurs s'arrachent la berline Regal.

Comme la plupart des véhicules multisegments, l'Enclave est le résultat d'une transmutation génétique entre un utilitaire sport, une fourgonnette et une berline. Pour charmer les acheteurs, l'Enclave propose une carrosserie plus élégante et un habitacle plus raffiné que l'Acadia et le Traverse. Son comportement routier est légèrement différent, avec une conduite s'apparentant davantage à une berline sport de luxe, tandis que celle de l'Acadia s'assimile à un utilitaire sport. Quant au Traverse, son comportement routier est celui qui se rapproche le plus d'un multisegment (avec une petite dose de fourgonnette).

Cuir et bois

L'acheteur devra choisir entre trois livrées: CX, CXL1, CXL2. Celle de base représente le choix le plus éclairé sur le plan financier. Hélas, il lui manque quelques accessoires de série pour être pratique. Bien sûr, on ne s'offusquera pas de l'absence de phares adaptatifs ou de sièges ventilés, mais pourquoi nous priver d'un sonar de recul ou d'une caméra arrière, considérant la piètre visibilité et l'apparente fragilité du parechoc? Au moins, la colonne de direction est télescopique sur le modèle de série. Le volant et le levier de vitesses gainés de cuir et garnis de bois, l'horloge analogique de style Art déco et la planche de bord en général procurent un aspect noble à l'habitacle, même si la texture de certains plastiques laisse pantois. Les espaces de rangement sont nombreux et pratiques.

La sellerie en cuir est confortable pour le postérieur. Quant aux sièges en tissu, leur rugosité est indigne d'un véhicule de ce rang, même s'ils sont offerts uniquement dans la version d'entrée de gamme. Selon une configuration pour sept ou huit occupants, la deuxième rangée peut être commandée de deux manières: baquets ou banquette. Peu importe la configuration, le dispositif Smart Slide de série facilite l'accès à la troisième rangée, laquelle offre un dégagement acceptable. Il est juste dommage que les glaces de custode ne puissent être ouvertes pour permettre aux claustrophobes de mieux respirer. L'imposant hayon s'ouvre sur un espace utilitaire facile à charger et suffisamment spacieux.

Un bon compromis

Plus imposant qu'il en a l'air, l'Enclave se conduit pourtant comme une berline sport de luxe avec ses pneus optionnels de 20 po. Par contre, le profil bas de ces pneumatiques se fait durement ressentir sur chaussée dégradée. Les pneus de 19 po offrent un meilleur confort. Somme toute, si vous trouvez la consommation et le prix des Cadillac Escalade ou GMC Yukon exagérés, l'Enclave représente un bon compromis. Plus agile que ces derniers, il vire beaucoup plus court dans les stationnements et les rues étroites. Mais parce qu'il porte le logo Buick, il ne faut pas croire que ses suspensions sont plus douces que celles de ses deux cousins. Sinon, vous risquez d'être déçu.

Pour se mouvoir, l'Enclave retient les services d'un V6 de 3,6 litres. En aluminium et pourvu de l'injection directe, ce moteur est moderne, mais il n'est pas toujours bien servi par sa boîte automatique qui s'entremêle parfois. En accélération, le moteur gronde, mais une fois la vitesse de croisière atteinte, il retrouve son calme et l'habitacle redevient paisible. Par rapport aux groupes motopropulseurs de ses concurrents (Acura MDX, Audi Q7 et BMW X5, etc.), le tandem mécanique de l'Enclave ne fait pas toujours le poids. Surtout lorsque l'habitacle est plein à craquer. Il n'y pas de V8 à l'horizon, mais il est fort probable qu'un dispositif hybride vienne donner plus de souffle à ce 3,6 litres.

Pour apprécier ce véhicule, le rouage intégral est un must. Une utilisation en hiver nous a permis de constater que la motricité des versions tractées (roues avant motrices) sur les surfaces glissantes pouvait laisser à désirer et ce, malgré la présence d'un système antipatinage. 


Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Buick - LaCrosse 2014

Buick - LaCrosse 2014

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer