Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique

  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Plan latéral avant (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Plan latéral avant

    Evox

  • 1 / 9
  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Avant (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Avant

    Evox

  • 2 / 9
  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Arrière (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Arrière

    Evox

  • 3 / 9
  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Plan latéral arrière (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Plan latéral arrière

    Evox

  • 4 / 9
  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Siège du conducteur (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Siège du conducteur

    Evox

  • 5 / 9
  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Siège du passenger (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Siège du passenger

    Evox

  • 6 / 9
  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Habitacle (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Habitacle

    Evox

  • 7 / 9
  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Coffre (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Coffre

    Evox

  • 8 / 9
  • Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Moteur (Evox)

    Plein écran

    Buick - LaCrosse 2012: Merci à la fée électrique - Berline 4 portes à TA avec 1SB - Moteur

    Evox

  • 9 / 9

Fiches techniques

Prix : de 31760 $ à 41985 $

Assurances : n.d $

  Coût d'entretien : n.d $

Points forts

  • L'habitacle spacieux et confortable
  • La présentation valorisante
  • Les efforts pour améliorer la consommation (E-assist)

Points faibles

  • La visibilité
  • L'ergonomie de certaines commandes
  • La capacité du coffre

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Un nom qui n'a pas d'«allure» peut être, mais cette Buick retrouve cette année les feux des projecteurs à la faveur d'une version - E-assist - qui promet une consommation égale à une Mini Cooper... Rien de moins.

Tour de force ou poudre aux yeux? Un savant mélange de deux. La technologie E-Assist n'est rien de moins qu'un ressassé de vieilles idées. Derrière cette appellation technique se cache un succédané de la motorisation hybride développée par GM au début des années 2000. Couplé au moteur quatre cylindres de 2,4 litres, cet assistant électrique fait usage d'une batterie au lithium-ion capable notamment de se régénérer au freinage ou à la décélération. Le système utilise l'énergie emmagasinée dans la batterie pour offrir une assistance électrique évaluée à 15 chevaux. En d'autres mots, il s'agit là d'une hybridation légère, à la manière des hybrides conçus par Honda, puisque cette Buick est incapable d'avancer en mode tout électrique.

À défaut d'être très sophistiqué, ce dispositif E-assist permet néanmoins à la LaCrosse de s'arrêter moins souvent à la pompe que ses semblables équipés de moteurs V6. Ceux-ci demeurent les mécaniques de choix pour mouvoir cette opulente berline. Le 3,6 litres qui équipe la CXS ne parviendra jamais à mettre une fusée en orbite, mais permet à cette Buick de faire bonne figure au chapitre des accélérations et des reprises. Le trois-litres tire également bien son épingle du jeu et demeure à notre avis le meilleur choix.

Comme toutes les Buick qui se respectent, la LaCrosse ménage ses passagers. Elle le fait grâce à un châssis rigide servi à merveille par des suspensions remarquablement cadencées. Elles sont capables de contrôler physiquement les réactions parasites, souvent très sensibles sur une lourde traction comme cette Buick. Comme à l'impossible nul n'est tenu, la LaCrosse ne parvient qu'à offrir une précision de conduite satisfaisante, sans plus. On ne peut s'empêcher de rêver à une direction plus éveillée et à un diamètre de braquage plus court, histoire de nous faire oublier son gabarit extraordinaire.

Guimauve, ouate et Buick

N'eût été de sa calandre dégoulinante de chrome et des symboliques «ventiports» (ou hublots, si vous préférez) de ses ailes avant, on jurerait avoir déjà vu cette Buick. Et pour cause: son dessin est inspiré de l'étude Invicta, présentée il y a quelques années au Salon de Pékin.

Habillée d'une carrosserie aux dimensions forts généreuses, cette berline fait face aussi bien aux Taurus (Ford), 300 (Chrysler) et Avalon (Toyota) que les ES (Lexus) et TL (Acura). En un mot, la LaCrosse ratisse aussi large que sa fourchette de prix. Par rapport à ses plus chic rivales (ES et TL), cette Buick avance un argument de taille: son habitabilité bien supérieure, surtout pour les occupants de la banquette arrière, qui la trouveront aussi accueillante que confortable. L'accès est aisé, mais la vue panoramique est plutôt pauvre, peu importe l'endroit où vous êtes assis, en raison de la haute ceinture de caisse et l'épaisseur des différents piliers. Heureusement pour le conducteur, il est possible de pallier ce défaut en optant pour la caméra de recul et les capteurs d'angles morts. Hélas, ces deux aides à la conduite figurent en option sur les modèles les plus huppés (CXL et CXS).

Le tableau de bord (et le volant), souligné d'une incrustation de faux bois un peu kitsch, n'a rien de classique. Pour une Buick, s'entend. C'est très joli, les principales commandes sont faciles d'accès, mais il manque cruellement de rangement pour y déposer les accessoires propres à la vie moderne. En outre, l'ergonomie de la console m'apparaît mal étudiée. L'accoudoir est positionné trop haut et le sélecteur de vitesse l'est tout autant. Autre irritant: le coffre. Non seulement son couvercle est-il arrimé à des longerons encombrants, mais sa surface est biscornue. Résultat, son volume est quasiment identique à celui d'une Civic...

L'isolation est excellente, grâce à l'ajout de pastilles extensibles dans les piliers A (ceux-là mêmes qui ceinturent le pare-brise). Et pour ajouter au confort acoustique, même le nombre de décibels émis par la soufflerie de la climatisation a été réduit. Sur le plan de la sécurité, Buick revoit son système mains libres. Baptisé IntelliLink, il assure l'intégration uniforme des dispositifs portatifs avec le système de divertissement du véhicule, ce qui permet au conducteur de garder les mains sur le volant et les yeux sur la route.

Nous avons certaines réserves, mais il n'en reste pas moins que la LaCrosse a un charme certain et propose une façon de voyager pas déprimante pour deux sous. Elle ne procure pas autant d'agrément qu'une TL et n'a pas le raffinement d'une Lexus ES, mais cette Buick mérite considération, surtout qu'elle est l'une des rares à proposer un rouage intégral. Toujours précieux pour affronter la blanche saison!


Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Buick - LaCrosse 2014

Buick - LaCrosse 2014

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer