article:4543060:article

PREMIER CONTACTCadillac ATS: Dans l'ombre de Munich

La Cadillac ATS 2013.

Agrandir

La Cadillac ATS 2013.

Photo Éric LeFrançois, collaboration spéciale

Publicité

Publicité

Éric Lefrançois | La Presse

Publié le 12 juillet 2012 | Mise à jour le 26 juillet 2012 à 12h07

Il est trop tôt pour dire si cette berline sport incitera la clientèle visée à  divorcer de leur allemande ou japonaise. Mais, sur papier comme sur la route,  l'ATS a tout pour réussir.

Il est trop tôt pour dire si cette berline sport incitera la clientèle visée à divorcer de leur allemande ou japonaise. Mais, sur papier comme sur la route, l'ATS a tout pour réussir.

Photo Éric LeFrançois, collaboration spéciale

Agrandir

Cadillac s'émancipe - enfin - de son complexe rétro-américain, ou si vous préférez: «J'aime les grosses». Avec l'ATS, Cadillac n'entend cette fois pas traîner dans le sillage des berlines sport allemandes qui dominent le marché. Des remous sont-ils à prévoir?

On efface tout et on recommence. Cette fois, pas question d'altérer, de tronquer ou d'amplifier une plate-forme existante de la General Motors. Que du neuf. Ainsi est née l'architecture Alpha.

Légère et compacte, celle-ci accepte un rouage à deux (à l'arrière) ou quatre roues motrices. L'une et l'autre de ces configurations veillent toutefois à répartir presque équitablement les masses entre les essieux, gage d'un comportement équilibré. Une approche «à la BMW», quoi. Le constructeur de Munich a également inspiré son rival américain dans la réalisation de la suspension avant et le montage de la direction.

Cadillac s'est naturellement inspiré aussi de la Série 3 de BMW pour établir le gabarit de l'ATS. D'ailleurs, les deux autos avancent sensiblement les mêmes cotes extérieures. À l'intérieur aussi, quoique les places arrière de l'allemande offrent, depuis sa refonte, un meilleur dégagement pour les genoux et la tête ainsi qu'une banquette plus moelleuse.

Publicité

À l'avant, on ne se plaint pas. La position de conduite est agréable et facile à trouver. Les baquets les plus sportifs - offerts moyennant supplément - procurent une assise et un maintien de première qualité.

Une palette de choix

Sous le capot, c'est la chaise musicale. Et c'est tant mieux puisque le moteur de service est le quatre-cylindres 2,5 litres de la Malibu... N'y pensez même pas, même si sa puissance a été portée à 200 chevaux (contre 190 pour la Chevrolet) grâce à des collecteurs d'admission et d'échappement plus libres. Autre motif pour le bouder: ce moteur entraîne seulement les roues arrière par l'intermédiaire d'une boîte automatique à six rapports.

À l'autre bout de la section, on trouve le V6 3,6 litres. Costaud et parfaitement à son aise dans un véhicule aussi léger (à peine plus de 1500 kg), ce moteur soutient ici mieux la comparaison avec les V6 d'Audi ou de Mercedes. Le six-cylindres BMW demeure le plus onctueux, le plus musical et le plus vigoureux de tous.

Parmi les propositions de Cadillac, le moteur de choix apparaît plutôt sous les traits d'un quatre-cylindres suralimenté par turbocompresseur. D'une cylindrée de 2 litres, ce moteur de quelque 270 chevaux (*) livre sensiblement la même force de couple que le V6 3,6 litres, mais à un régime beaucoup moins élevé (2400 tr/min contre 4900 pour le six-cylindres).

Ce moteur suralimenté laisse libre cours à l'acheteur d'opter pour une boîte manuelle ou automatique. Préférez cette dernière, la valeur de revente de cette Cadillac n'en sera que meilleure et elle vous permettra aussi de profiter du rouage intégral. Un «luxe» dont est privée la version à «trois pédales».

Trop tôt pour dire si cette berline sport incitera la clientèle visée à divorcer de leur allemande ou japonaise. Sur papier comme sur la route, l'ATS a tout pour réussir. Un profil atypique, quelques douceurs et une volonté de bien faire. Mais cela ne suffira peut-être pas. «The Standard of the World», dans cette catégorie, ça s'écrit en allemand.

Verdict: Le plus dur sera de convaincre la clientèle.

* En cours d'homologation au moment de mettre en ligne.

Comparer des véhicules »

1

Cadillac - ELR 2015

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (8)
  • J'espère qu'on aura une radio digne car présentement la radio XM vaut pas la radio Syrus de ma VW. Je déteste ma CTS 4 pour son système de radio, et GM veut faire bande a part avec XM et pour moi ma prochaine voiture doit avoir Syrus. Donc je regarde une Audi pour remplacer ma G»M. La CTS 4 a des problèmes de chaines d'entrainement de moteur.
  • de gustibus non discutandum... elle ne peut être laide à qui elle sert, du point A au point B, d'avoir à clopiner péniblement une canne à la main; Au Amish hémiplégique, son buggy est la plus belle voiture! Belle ou laide elle se fera fienter dessus par les oiseaux sans discrimination...
  • C'est a ca de demander si Monsieur Lefrancois est déjas allé a Munich! Comme a Munich et ailleurs en Europe, des voitures au gros V6 a essence sur-puissant, toto-matique AWD, il y en a pas, ou très très peu. Ca fait tres amaricain déconnecté de la realité de recommander d'amblée le plus gros moteur disponible surtout en version AWD et automatique... bientot le gaz a 1.50$ et les limites de vitesse a seulement 100km/h. Transmission automatique = je n'aime pas conduire une voitre, traction intégrale = je ne sais pas conduire une voiture, gros moteur a essence = il me faut ca pour trainer mon surplus de poid. Bref, je suis americains ! Think big sti
  • Magnifique voiture qui a bien fait évoluer le style de la CTS. Le format est restreint mais ce qui m'impressionne, c'est la rigidité de la caisse associé à un masse vraiment faible. En fait, la voiture est la plus légère de sa catégorie, ce qui n'est pas rien.
    Pour le 2,5 L, je n'ai pas de doute sur la puissance. Avec la seule propulsion pour rouage et la masse faible de la voiture, le véhicule devrait se mouvoir avec autorité. C'est tout de même 200 chevaux, et 191 livres pieds de couple. De plus, le moteur est fait pour livrer son couple et sa puissance à des régimes-moteurs tout de même intéressants et sur une plage assez large. La voiture a été testé pour le 0-60 mph en 7,5 s, ce qui plus que raisonnable.
    Ce qui me déçoit, c'est que la transmission à 8 rapports n'est pas prête. La faillite de 2008 a vraiment fait mal et plusieurs programmes, dont la transmission à 8 rapports, ont pris du retard. Résultat, la voiture est prête mais non la boîte prévue pour aller avec. Déjà que, pour la catégorie, faut s'entendre, 7,1 L /100 km sur route c'est excellent, avec 2 rapports de plus je pense que la voiture aurait pu faire 6,8 L/100km, sur de l'essence ordinaire, contrairement aux rivales qui demandent du super.
    @Melet :
    Les Buicks sont toutes des tractions, l'ATS est une propulsion. Même en version intégrale, ça reste de base une propulsion. Je préfère conduire les propulsions aux tractions, et je ne suis pas le seul. Ici, c'est moins drôle à cause de l'hiver, mais quelques centaines de km plus au sud, j'aurais une propulsion, c'est certain. Et je ne suis pas le seul à penser ainsi.
  • Non mais , elle est affreuse , on dirait une Cadillac de 7 ans passés. Et quand à moi , ça fait looser de se promener dans une Cadillac. Une Lexus ou Infinity ça fait tourner les tête , mais les char de pépère comme Cadillac , on les park dans les foyer de personne agés
  • Tant qu'à moi, ils font erreur de ne pas offrir la traction intégrale en version manuelle.
    Pour une auto destinée au monde de la presse auto, j'aurais fourni une couleur autre que beige... Mais sinon, belle ligne et package intéressant bien que très (trop?) semblable à ce que Buick a à offrir. Dommage, une version plus petite d'une CTS serait pourtant intéressante mais pourquoi modifier autant la carrosserie? Elle s'apparente plus à une Japonaise qu'une Allemande donc est-ce que Lexus va vraiment y perdre au jeu? L'année 2013 sera d'après moi rempli de nouveautés mais ce sera une année de transition et ce n'est vraiment qu'en 2014 que nous verrons la majorité des nouveaux produits.
  • Très belle cette Cadillac !
    Depuis que GM a laissé tomber 4 modèles ( Saturn , Saab , Pontiac et Hummer ) et ce concentre sur les 4 marques restantes ( Cadillac , Buick , Chevrolet et GMC ) on dirait qu'ils sortent de meilleurs produits et en bon québécois , des plus beaux chars .
    Go GM Go :-)

  • Malheureusement, encore une automobile laide venant de GM. Dommage!

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer