Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir

  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Plan latéral avant (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Plan latéral avant

    Evox

  • 1 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Avant (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Avant

    Evox

  • 2 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Arrière (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Arrière

    Evox

  • 3 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Plan latéral arrière (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Plan latéral arrière

    Evox

  • 4 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Siège du conducteur (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Siège du conducteur

    Evox

  • 5 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Tableau de bord (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Tableau de bord

    Evox

  • 6 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Siège du passenger (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Siège du passenger

    Evox

  • 7 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Habitacle (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Habitacle

    Evox

  • 8 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Coffre (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Coffre

    Evox

  • 9 / 10
  • Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Moteur (Evox)

    Plein écran

    Cadillac - Coupé CTS 2012 : Cachez ce logo que je ne saurais voir - Coupé 2 portes à prop. - Moteur

    Evox

  • 10 / 10

Fiches techniques

Prix : de 40610 $ à 72720 $

Assurances : n.d $

  Coût d'entretien : n.d $

Points forts

  • Silhouette enivrante
  • Présentation soignée
  • Châssis rigide

Points faibles

  • Consommation décevante
  • Quelques détails à revoir (voir texte)
  • Train avant engourdi par le sous-virage

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Cette carrosserie lisse comme un galet où la lumière et les ombres se déplacent en douceur et sans rupture dévisse bien des cous sur son passage. Rien qu'en la regardant, en tournant autour, elle apparaît, suivant les angles, longiligne ou trapue, mais toujours puissante. L'agressive calandre impose aussi le respect. Son logo, beaucoup moins!

Oui, le style de cette Cadillac est splendide. Ses lignes brutales et brisées rehaussent son caractère délibérément choquant, excentrique plutôt qu'élégant, flamboyant plutôt que sobre. Mais la forme ici ne témoigne pas du fond. Pour cela, il faut prendre rendez-vous avec la version V et de son moteur V8 suralimenté par compresseur pour connaître le - bon - frisson.

Au démarrage, le moteur V6 3,6 litres émet une sonorité prometteuse qui, à vitesse stabilisée, se transforme en un gros ronron sourd. D'aucuns lui reprochent un caractère trop lisse, des montées en régime très linéaires et un manque de mordant. Mais, n'en déplaise aux esthètes, cette sculpture sur roues mérite mieux que le V6 3,6 litres.

Les temps d'accélération sont corrects, mais le poids de la structure (supérieur à celui de la berline éponyme) combiné à l'indolence de la boîte semi-automatique ne permet pas à ce coupé de fendre l'air avec l'aisance attendue. Après avoir découvert, un peu par hasard, que le levier de vitesses se duplique au volant, on a espoir d'aller plus vite encore, de tonifier les reprises : rien à faire. Seules les lamentations de la mécanique font illusion de plus grandes performances. Mieux vaut alors laisser le levier à la position D et ranger au vestiaire combinaison, casque et gants.

Outre son manque d'empressement, le principal reproche qu'on adressera à ce moteur porte sur la consommation, qui s'envole dès qu'on chatouille l'accélérateur. Ce solide appétit en hydrocarbures paraît plus alarmant encore face à la petitesse du réservoir de carburant (68 litres) du coupé qui lui procure une autonomie décevante.

Étant donné la nature plus GT (grand tourisme) que sportive de ce coupé, l'idée du groupe d'options Sport passe pour oiseuse. Il est vrai que la présence d'une suspension de « performance » (dixit Cadillac), avec notamment correction automatique d'assiette, direction à assistance variable et de pneumatiques aussi adhérents que du velcro, passe pour alléchante, mais à quoi bon, les performances de ce coupé relèvent plus du paon que du guépard.

La direction bien lestée et correctement amortie n'offre pas toute la finesse nécessaire pour découper les virages avec fluidité, tandis que la suspension (à l'avant surtout) manque de souplesse pour avaler les (trop nombreuses) aspérités de la chaussée québécoise. De plus, sur une route sinueuse, le coupé Cadillac manque d'agilité, vu son poids, et ne profite pas d'une répartition des masses aussi avantageuse que sur la berline du même nom. Le contrôle de stabilité électronique, lequel comporte un mode compétition, et la monte pneumatique ne peuvent enrayer totalement, et à bon rythme, le sous-virage du train avant.

Publicité

On ne change pas de décor

Si le dessin extérieur est envoûtant, la déconvenue point à l'intérieur avec un tableau de bord repris des autres modèles de la gamme CTS. Pour le (re)découvrir, il suffit de glisser les doigts dans l'entaille qui remplace les traditionnelles poignées de porte et de tirer les longues - et lourdes - portières. Et pour parer au dysfonctionnement des boutons-poussoirs qui remplacent les poignées intérieures, Cadillac double le mécanisme intérieur d'ouverture des portières à l'aide d'un système plus mécanique, comme en font foi les baguettes agrafées à la moquette.

Les baquets avant se révèlent confortables (quoiqu'un peu plus de support, surtout aux cuisses, serait apprécié) et les commandes bien disposées. En revanche, le compteur de vitesse manque de lisibilité en plus d'être drôlement gradué (30-60-90-120, etc.). Presque aucun rangement n'a été prévu dans l'habitacle, la visibilité arrière est plus que restreinte, comme les places d'ailleurs difficilement accessibles en raison du point d'ancrage inférieur de la ceinture de sécurité. Plutôt que de loger derrière la paroi intérieure de la carrosserie, celui-ci a été fixé contre le socle des baquets avant, au risque de faire trébucher tous les passagers condamnés à voyager à l'arrière.

Comme bien des coupés de son espèce, les places arrière du CTS coupé sont symboliques. Elles rassurent seulement l'acheteur qui veut conserver la possibilité de places de dépannage. Soit, leur mérite réside plutôt dans la possibilité de les rabattre pour augmenter autant que possible le volume minimaliste du coffre (298 litres). Hélas, il n'y a aucune tirette pour faire tomber les dossiers.

Les plus irréductibles des cadillacistes (si le terme existe) ne parleront pas de défauts, mais de traits de caractère. Il n'est pas certain que les nouveaux convertis partageront cet avis. 


Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Cadillac - SRX 2014

Cadillac - SRX 2014

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer