Chevrolet Silverado/GMC Sierra: sans surprise

Le Chevrolet Silverado 2016... (Photo fournie par le constructeur)

Agrandir

Le Chevrolet Silverado 2016

Photo fournie par le constructeur

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

collaboration spéciale

La Presse

Connaissant les talents d'innovation de General Motors, on soupçonne ici les bureaux d'étude de Detroit d'avoir manqué d'audace, d'inspiration et - surtout - de moyens lors du renouvellement des Silverado et Sierra.

Le GMC Sierra Denali 2500 HD 2017... (Photo fournie par le constructeur) - image 1.0

Agrandir

Le GMC Sierra Denali 2500 HD 2017

Photo fournie par le constructeur

Le GMC Sierra Denali Ultimate 2016... (Photo fournie par le constructeur) - image 1.1

Agrandir

Le GMC Sierra Denali Ultimate 2016

Photo fournie par le constructeur

Ces dernières courtisent délibérément tous ceux qui affectionnent les camionnettes certes un peu banales, mais qui acceptent de rester à leur place. Tout le monde n'aspire pas à voir son voisin blêmir de jalousie à la vue du nouveau «chariot» garé devant la maison ou sur un sentier. Pourquoi faudrait-il faire semblant d'ignorer cette clientèle qui, de surcroît, se révèle beaucoup plus fidèle à une marque que les acheteurs plus sensibles aux phénomènes de mode?

C'est avec ce parti pris de modestie que ces deux camionnettes plus grandes que nature se coulent dans le moule GM. Pas de surprise. Aucune. Naturellement, il faut lorgner du côté des chics - et coûteuses - Sierra Denali ou Silverado High Country pour faire le plein d'accessoires et faire rougir d'envie les voisins. Par chance, il existe plusieurs autres configurations pour l'acheteur éventuel afin de s'adapter à de multiples usages.

Personne ne contestera le confort de roulement, la qualité du système de divertissement et la bonne insonorisation de ce duo de camionnettes, et ce, indépendamment de la taille des pneumatiques. Hormis quelques soubresauts du train arrière - lorsque la benne est inoccupée - sur de mauvais revêtements, l'expérience au volant est agréable, mais sans plus. La tenue de route est, disons, très moyenne, et la qualité du freinage est tout juste acceptable. Bref, à l'exception de Toyota sans doute, tout le monde fait mieux.

La bête, du reste, n'a pas besoin d'être cravachée, surtout si l'un des moteurs V8 se trouve sous le capot. Ce ne sont pas les plus puissants ni les plus costauds (pour tirer une charge, on s'entend) de la catégorie, mais ils consomment avec modération l'essence du réservoir. Pour 2017, la boîte automatique à huit rapports se marie à tous les propulseurs et à toutes les déclinaisons. Celle-ci permettra surtout au V6 de 4,3 litres (moteur d'entrée de gamme) d'afficher de meilleures cotes de consommation, un objectif dur à atteindre avec les plus grosses cylindrées en raison de leur poids.

---

ON AIME

Publicité

Confort de roulement

Qualité de l'insonorisation

Mécaniques réputées fiables

ON AIME MOINS

Manque d'audace et d'innovations

Freinage vaporeux

Tenue de route quelconque

---

Fourchette de prix: de 28 780 $ à 60 420 $

Frais de transport et de préparation: 2045 $

Garantie de base: 3 ans/60 000 km

Capacité de remorquage maximale: 5080 kg (1500)

Partager

Comparer des véhicules »

1

Chevrolet - Spark 2015

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer