| Commenter Commentaires (6)

Fiat 500L: l'esprit de famille

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Pour élargir son territoire - plutôt restreint -, le groupe Fiat voit les choses en grand. Pour preuve, sa dernière-née, la 500 L, vise ouvertement les clients susceptibles de voyager à cinq, bagages compris. Le constructeur turinois n'entend pas s'arrêter là, car il juge que les limites de l'exercice consistant à créer de nouvelles espèces de la 500 n'ont pas encore été atteintes.

La 500 était un modèle; désormais, c'est une gamme à part entière. Avec la L, la bande qui comptait déjà le coupé, le cabriolet et la turbulente Abarth accueille son quatrième élément. Et Fiat n'entend pas s'arrêter là. D'ailleurs, elle commercialise, en Europe, une version Living à sept passagers et promet d'en relâcher une autre - la X -, d'ici un an ou deux, équipée d'un rouage à quatre roues motrices.

Même si on lui reconnaît des airs de famille, la L n'a rien à voir avec la 500. Ou, à tout le moins, très peu. La L est tellement imposante. Il s'agit tout à la fois de la seule 500 à dépasser le seuil des quatre mètres de long; à se doter de quatre portes; à pouvoir vraiment accueillir trois personnes à l'arrière; mais aussi à proposer un coffre digne de ce nom. Ajoutons, faut-il le préciser, que la L adopte une architecture différente de celle de la 500. Cette dernière repose sur la plateforme de la Panda, alors que la L retient les services de celle de la Punto. La L est née en Serbie.

C'est grand chez vous!

Cette nouvelle 500 (offerte à partir de 19 995$, mais dont le tarif s'envole au nord des 25 000$ en version haut de gamme) n'impose plus de se plier en deux pour s'en extirper.

Rehaussée de quelque 68 cm et plus trapue d'une quinzaine de centimètres, la L se dote d'une banquette fractionnable pouvant coulisser sur 12 cm. Pratique pour moduler le volume habitable ou utilitaire. Bon dégagement pour la tête et les jambes, mais pour les hanches et les épaules, c'est plus juste.

La contenance du coffre est aussi exceptionnelle en soi, surtout pour une 500. L'ouverture est large, mais les panneaux intérieurs latéraux resserrent un brin l'accès. De plus, la plage amovible, ou, si vous préférez, la petite tablette destinée à masquer vos marchandises, gagnerait à être plus malléable. Sur une note plus positive, retenons la commodité de rabattre le dossier du passager avant pour faciliter le transport de très longs objets. Le coffre peut être compartimenté en ajustant la hauteur du plancher de charge. Côté pratique toujours, on dénombre pas moins de 22 espaces de rangement dans l'habitacle.

Publicité

Même si elle ne ressemble guère à une 500, la L n'en conserve pas moins les nombreuses possibilités de personnalisation qui font le succès de sa petite soeur. Au catalogue de cette "grosse" Fiat, la palette de coloris comporte dix teintes extérieures en plus de neuf garnissages intérieurs. Le toit peut être peint de trois couleurs différentes. L'acheteur a aussi le choix parmi cinq modèles de jantes. Et ce n'est pas tout. La L se décline en quatre livrées: Pop, Sport, Trekking et Lounge.

La position de conduite surélevée et le nombre de glaces contribuent à offrir une vision panoramique hors du commun. Les sièges à l'avant procurent un confort moyen, tandis que la finition demeure perfectible par endroits. Certains accostages manquent de précision - sur notre véhicule d'essai à tout le moins - et la présence de plastiques durs et sonores nous a déçu. Tout comme certains détails sur le plan de l'ergonomie, comme ce frein d'urgence dont la mise en service requiert de soulever l'accoudoir central.

Conduite apaisée

Les quelques habitués de la marque italienne seront non seulement surpris par la taille de la L, mais aussi par le confort de suspension de ce modèle. Ils noteront également que l'insonorisation a été particulièrement soignée même si, sous le capot, siège le même moteur qui anime actuellement la 500 Abarth et la Dart (Dodge). C'est donc dire qu'un 1,4-litre suralimenté par turbocompresseur entraîne cette 500 alourdie. C'est beaucoup demander à cette mécanique dont le tempérament ne sied pas vraiment à la mission familiale de ce modèle. Plutôt lymphatique à très bas régime, elle se réveille dès 2700 tours pour réaliser de franches montées en charge qui font presque oublier son poids respectable.

Cette quatre-cylindres d'origine italienne affiche des niveaux de consommation très raisonnables, mais s'accorde maladroitement avec la boîte manuelle. Cette dernière, mal étagée, est aussi desservie par une commande de boîte au guidage parfois approximatif. Nous lui préférons pour le moment la boîte à double embrayage (en option), nettement mieux adaptée à la configuration de ce moteur. À noter qu'une transmission automatique conventionnelle à six rapports s'ajoutera au catalogue dans quelques mois.

Cette L conserve une appréciable maniabilité, mais offre des sensations de conduite moins amusantes que les autres modèles de la gamme. Souples sans être spongieuses, les suspensions à grand débattement filtrent avec efficacité les irrégularités de la chaussée, mais ne maîtrisent qu'imparfaitement les mouvements de caisse dans les virages et au moment des changements d'appui. Pour couronner le tout, la direction manque de ressenti.

Mais tant qu'il y aura des familles nombreuses - et, plus encore, des familles recomposées -, la 500 L a toujours de réelles chances de s'imposer.

L'essentiel

Fourchette de prix: 19 995 $ à 25 995$

Garantie de base: 3 ans / 60 000 km

Consommation obtenue lors de l'essai: 10,7 L/100 km

Pour en savoir plus: www.fiatcanada.com

Principales concurrentes: Chevrolet Orlando, Mini Countryman

Pneus: 205/55R16

Capacité / type de carburant : 50 litres / Ordinaire (Super recommandé)

Technique

Moteur: L4 DACT 1,4 litre turbo

Puissance (moteur essence): 160 ch à 5 700 tr/min

Couple (moteur essence): 184 lb-pi entre 2 500 et 4 000 tr/min

Poids: 1 453 kg

Rapport poids-puissance: 9,08 kg/ch

Mode: Traction

Transmission (série): Manuelle 6 rapports

Transmission (optionnelle): Semi-automatique double embrayage 6 rapports

Direction / braquage: Crémaillère / 10,7

Freins (av-arr): Disque/disque

Pneus: 205/55R16

Capacité / type de carburant : 50 litres / Ordinaire (Super recommandé)

On aime

Modularité de l'habitacle

Banquette arrière accueillante

Agilité en ville

On aime moins

Boîte manuelle désagréable

Moteur un peu juste

Finition perfectible

Partager

Comparer des véhicules »

1

FIAT - 500X 2016

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer