Kia Optima hybride: une offre encore sérieuse

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Charles René
La Presse

En matière d'hybrides, la proposition a particulièrement grossi dans les dernières années. Si certains préfèrent se concentrer sur les versions à haut volume de vente, cinq constructeurs s'affrontent outillés d'hybrides dans l'important segment des berlines intermédiaires. Parmi ceux-ci, on retrouve Kia, avec son seul modèle du genre, l'Optima hybride. Son approche différente, partagée avec sa cousine Hyundai Sonata, promet, sur papier, de belles choses.

Son design

L'Optima est probablement le modèle qui symbolise de manière la plus marquée la volonté de différenciation par le design de Kia. Dessinée sous la direction du talentueux Peter Schreyer, la berline a fait l'objet de légères retouches depuis son lancement en 2011. L'essentiel du dessin original reste là, comme sa calandre en « nez de tigre ». Si cette Kia est certes encore l'une des plus belles du segment, c'est aussi en raison du travail effectué du côté de la projection des phares et des feux arrière avec diodes, ce qui donne un caractère luxueux à l'Optima.

À bord

On le constate dès qu'on y prend place, l'Optima possède probablement l'habitacle le mieux ficelé de sa catégorie. La précision de l'assemblage, la qualité des matériaux et ses valeurs esthétiques en font une référence dont plusieurs devraient s'inspirer. C'est très raffiné et moderne. La position de conduite est particulièrement agréable et l'espace pour les jambes, autant à l'avant qu'à l'arrière, en fait une berline très logeable, peu importe le gabarit. Bref, Kia a appris et a très bien fait ses devoirs.

Sous le capot

À l'instar de sa cousine, la Hyundai Sonata hybride, l'Optima hybride propose une approche différente dans la conception de son groupe motopropulseur. Le constructeur coréen a doté sa berline d'une transmission automatique classique, par opposition aux boîtes CVT de la concurrence. La livraison de la puissance devient ainsi plus coulée et les manières, plus douces. Ses 199 ch sont par ailleurs obtenus d'un quatre-cylindres (2,4 L) à cycle Atkinson couplé à un moteur électrique. On aurait aimé une intervention plus prononcée du mode électrique et des transitions légèrement plus lisses entre les deux moteurs.

Derrière le volant

Dès le premier virage, on note à quel point Kia a travaillé sur la direction de l'Optima. Le constructeur a réussi à se débarrasser de l'aspect vague au centre, un défaut agaçant de la première cuvée de cette génération. Le volant, aussi redessiné, se prend également beaucoup mieux en main. Bon, ce n'est pas la direction la plus rapide, mais elle est précise et communique bien. Le freinage mérite aussi une bonne note : il est bien dosé malgré le système de récupération de l'énergie.

Les technologies embarquées

En version EX Luxe, l'Optima vient passablement bien équipée. En plus des sièges avant chauffants-refroidissants et arrière chauffants, elle est offerte avec un bon système d'infodivertissement UVO conçu par Microsoft, qui bénéficie d'un grand écran tactile de 8 pouces. Sans être le plus intuitif, il offre tout de même des menus bien construits. La chaîne audio Infinity fait en outre un travail remarquable qui n'a rien à envier aux systèmes Bose de même niveau. Le régulateur de vitesse adaptatif, non offert sur le modèle 2015, devrait logiquement l'être dans la cuvée 2016.

Verdict

Offerte à prix comparable à ses concurrentes directes, l'Optima hybride mérite certainement d'être considérée, ne serait-ce que pour son homogénéité d'ensemble. Le manque de données sur sa fiabilité ne permet cependant pas d'avoir un portrait complet pour tirer des conclusions solides sur ce plan. Sans être la plus frugale des hybrides, elle est certainement l'une des plus agréables au quotidien, en raison du mariage bien dosé entre l'agrément de conduite et le moteur peu gourmand et coupleux.

Observations

> Contrairement au concurrentes qui utilisent le plus souvent des batteries au lithium-ion, la Kia Optima hybride utilise un batterie au lithium-polymère permettant une forme plus malléable, donc une meilleure utilisation de l'espace dans le coffre.

> Les jantes en alliage de la Optima hybride n'ont pas qu'une utilisation esthétique, elles ont aussi été dessinées pour offrir le moins de résistance au vent possible.

> Le moteur électrique de la Optima permet des départ énergiques grâce à ses 151 lb-pi de couple disponibles de 0 à 1630 tr/min. Il peut mouvoir seul l'auto jusqu'à 100 km/h lorsque les conditions le permettent.

> Outre le bouclier avant légèrement différent, la Optima hybride se fait reconnaître par les sigle Ecohybrid posés sur les ailes avant.

> De petites entrées d'air découpées près des phare antibrouillards permettent un meilleur écoulement d'air, donc encore moins de résistance pour une meilleure consommation d'essence.

Fiche technique

Version à l'essaihybride EX Luxe
Prix (avec options, transport et préparation)38 480$ 
MoteurL4 DACT 2,4L + moteur électrique
Puissance (totale du système)199 ch 
Couple (total du système)235 lb-pi
TransmissionAutomatique à six rapports avec mode manuel
Architecture motriceMoteur à essence + moteur électrique positionnés de manière transversale, roues motrices avant   
Consommation (ÉnerGuide)6,4 L/100 km
Concurrentes directes

Ford Fusion hybride, Honda Accord hybride, Hyundai Sonata hybride, Toyota Camry hybride 

Du nouveau en 2015?Aucun changement majeur 
Pour en savoir pluswww.kia.ca 
Partager

Comparer des véhicules »

1

Kia - Sorento 2016

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer