Mercedes GLC: plus qu'une lettre de différence

La carrosserie du GLC recouvre une architecture à... (Photo fournie par Mercedes-Benz)

Agrandir

La carrosserie du GLC recouvre une architecture à la fois plus haute et plus longue.

Photo fournie par Mercedes-Benz

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

collaboration spéciale

La Presse

La différence entre le GLK et le GLC ne tient pas seulement à une lettre, comme vous le découvrirez en décembre, lorsque cet utilitaire arrivera chez les concessionnaires Mercedes. Autant le GLK était rustre, autant le GLC est raffiné. Un monde de différence.

Le GLC est plus enveloppé que le modèle qu'il remplace. Sa carrosserie recouvre une architecture à la fois plus haute et plus longue, et il affiche désormais des proportions plus harmonieuses. L'empattement gagne 118 mm; les porte-à-faux réduits et la déclivité du toit dynamisent sa silhouette, qui revendique un coefficient de traînée aérodynamique (Cx) de 0,31.

Le nouveau gabarit de l'utilitaire compact de Mercedes favorise en premier lieu l'habitabilité. Si l'on prête foi aux chiffres, les occupants de la banquette arrière bénéficient, par rapport au défunt GLK, de 57 mm supplémentaires pour allonger les jambes. On appréciera aussi la dimension accrue des portes antérieures et du coffre. Ce dernier, accessible par un hayon, gagne en volume en fractionnant (40/20/40) ou en rabattant complètement les dossiers de la banquette. Sans surprise, le GLC reprend à son compte le mobilier de la berline de Classe C.

Taillé dans l'aluminium et l'acier, le GLC est plus léger d'une cinquantaine de kilos que son prédécesseur. Trente autres kilos ont été soustraits en diminuant le poids des accessoires et d'autres composantes, dont la boîte automatique qui, malgré ses neuf rapports, pèse 12 kg de moins que celle proposée sur le GLK, qui en comptait sept.

Au Canada, une seule motorisation (essence) sera proposée au lancement de ce modèle. Il s'agit d'un quatre-cylindres suralimenté par tubocompresseur. Un moteur diesel figure également dans les plans du distributeur canadien, mais celui-ci n'apparaîtra pas avant l'automne 2016. Quant à la motorisation hybride - déjà offerte en Europe -, la direction de Mercedes-Benz Canada ne la proposera qu'en 2017.

Quant aux options les plus notables de ce modèle, on retrouve une suspension pneumatique Air Body Control et un système d'amortissement à pilotage électronique progressif baptisé ADS Plus.

> Marque, modèle: Mercedes GLC

Publicité

> Fourchette de prix: nd

> Transport et préparation: nd

> Garantie de base: 4 ans/80 000 km

> Site internet: www.mercedes-benz.ca

Partager

Comparer des véhicules »

1

Mercedes-Benz - Classe-B 2015

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer